mediacongo.net - Actualités - Assassinat de Mzée Laurent Désiré Kabila : 20 ans déjà, qui a tué le soldat du Peuple ?



Retour Politique

Assassinat de Mzée Laurent Désiré Kabila : 20 ans déjà, qui a tué le soldat du Peuple ?

Assassinat de Mzée Laurent Désiré Kabila : 20 ans déjà, qui a tué le soldat du Peuple ? 2021-01-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-janvier/11-17/mze_kabila_21_021412.jpg -

Il est important de savoir qu’entre le mardi 16 janvier 2001 et le samedi 16 janvier 2021, soit 20 ans après, le lieutenant Rachidi Muzele Kasereka aurait assassiné Mzee Laurent-Désiré Kabila, Président de la République Démocratique du Congo et chef de l’Etat, en présence d’un seul témoin, le professeur Emile Mota, directeur de cabinet adjoint chargé de l’économie et des finances au cabinet du président défunt.

C’est la seule vérité cachée dans cette affaire, même si certaines personnalités, sous serment, ont poursuivies, arrêtées d’autres, et les ont citées comme présumées assassins de l’ancien chef de l’Etat. En réalité, ce sont de véritables innocents qu’on a accusés alors qu’ils n’étaient nullement associés à l’affaire, et ceci pour un véritable complot, ourdi contre Mzee Laurent Désiré Kabila, qui, d’ailleurs, avait les pressentiments de son élimination physique décidée…

En effet, les juges de cette fameuse Cour d’Ordre Militaire avaient toutes les données fiables, et disponibles pour arrêter et présenter, à l’attention du public le ou les assassins présumés du feu président de la République, abattu, sans défense, comme une bête dans l’enceinte même de la présidence de la république, un site, pourtant, le mieux sécurisé du pays.

Par ailleurs, on doit se poser la question de savoir pourquoi la primeur d’annoncer la mort de Mzee Laurent a été réservée aux personnalités étrangères particulièrement à Kagame et à Museveni? Ces deux personnages ont été pour beaucoup, dans la déstabilisation du Congo-Kinshasa, il y a de cela 22 ans aujourd’hui, et également, fort probablement dans la disparition de Mzee Laurent Désiré Kabila, jadis, soldat du peuple!

Voilà pourquoi il m’est donc aisé de dire que l’assassinat de Mzee Laurent Désiré Kabila n’est pas un fait du hasard, mais bien un acte prémédité, un crime ignominieux, monté et organisé par des professionnels, pour davantage puiser les richesses dans les réserves de la République Démocratique du Congo, en toute impunité.

Cela étant, force est de constater que primo: le colonel Eddy Kapend n’a jamais trahi Mzee Laurent Désiré Kabila, que secundo: Eddy Kapend n’a jamais comploté contre Laurent Désiré Kabila, tertio: qu’il n’a jamais assassiné Mzee Laurent Désiré Kabila et enfin, quarto: qu’il n’a jamais posé un tel acte délictueux, de nature à avoir conduit son « Chef » et son bienfaiteur à une mort certaine.

De la bouche des assassins capturés à l’aveuglette, ces derniers racontent, avec force du désespoir que si le colonel Eddy Kapend était avec Mzee Laurent Désiré à l’instant fatidique, il aurait été tué, lui aussi, avec Kabila, sur le champ. Après son forfait fatal, fuyant par derrière et sachant qu’il n’échappera pas de son crime, Rachidi s’était suicidé en se tirant une balle dans la tête. S’en est le temps de coordonner la défense du palais, et de chercher son arme à son bureau, Eddy est arrivé trop tard sur le lieu du crime; pris de colère, il a arrosé d’une rafale le corps sans vie, ou mieux le cadavre de Rachidi qui, au demeurant, était déjà mort cliniquement parlant. Contrairement au mensonge généralement diffusé dans l’opinion, ce n’est donc pas le colonel Eddy Kapend qui a tué Rachidi. Car, le colonel Eddy n’était pas avec Mzee quand Rachidi l’avait assassiné, là où il se trouvait parmi d’autres dignitaires du régime. Et d’ailleurs, en cet instant-là, Eddy n’était pas armé?

Il est utile de préciser que Mzee Laurent Désiré Kabila est mort sur le coup devant le professeur Mota qui en fut témoin. Le régime de Kabila, à cet instant-là, s’arrêta.

Seulement voilà, du secret de la providence divine est spontanément sorti courageusement cet officier colonel Eddy Kapend, Chef d’Etat Major particulier du Président de la République, pour dire stop, et ordonner à tout le peuple congolais, et particulièrement aux généraux, officiers, sous-officiers, caporaux, et soldats de s’abstenir de tout acte de vandalisme, de nature à perpétrer les massacres contre notre peuple


24H.cd / MCP, via mediacongo.net
5643 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

SHAKA | 2ZKD172 - posté le 16.01.2021 à 21:43

Katumbi quitte l'union sucrée la majorité est incertaine maintenant pour tshilombo combien risque de suivre Katumbi pour une autre majorité ? Tshilombo a jouer avec le feux il risque de ses brulés les ailes maintenant

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 16.01.2021 à 18:57

"Tshilombo au mausolée de Mzee KABILA":un show DEGOUTANT IGNOBLE et HYPOCRITE et rien de SINCERE même pas de respect pour la mémoire de celui qu'il n'a JAMAIS cité dans un discours et dont encore par SHOW il vient de libérer celui qui a privé l'humanité de la vérité sur la mort de MZEE

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 16.01.2021 à 16:53

Kapend peut aussi expliquer pourquoi il avait abattu celui qui venait de tirer sur Mzee un témoin important alors que c'est homme était deja désarmés et par terre ? les heures qui avait suivie tous on avait vue kapend comme le president de la république et chef des armées ordonnant tout les militaires a rester dans leurs casernes

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 16.01.2021 à 16:34

Le médecin de Michael Jackson était arrêté pcq son patient était mort pendant son absence. Situation similaire Kabila était tué pendant l'absence d'Eddy Kapend qui pourtant était en charge de ma protection du Président. Eddy Kapend est un irresponsable car il n'a pas assuré correctement la protection du Président. Mais beaucoup de frères congolais ne voient pas me problème sous cet angle. Imaginez vous avez une personne a la maison qui garde votre enfant mais vous rentrer du travail l'enfant est brûlé ou tombé dans la piscine et il déclare qu'il était absent. Quel sera votre attitude et jugement? Eddy Kapend est un irresponsable notoire et en partie responsable aussi de...

Non 4
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 16.01.2021 à 16:24

Vous pouvez aussi suivre sur youtube : invasion of congo by rwanda and uganda revealed in details from 1996-2000 vous aurez quelques infos et aussu pour confirmer ce que SHAKA a écrit. Beaucoup ne savent rien mais interviennent ici pour dire n'importe quoi. Le tribalisme ou regionalisme les aveugle et c'est pas bien si nous voulons avoir un Kongo fort.

Non 0
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salongo | 2XWY6CU - posté le 16.01.2021 à 15:47

Vous racontez n'importe quoi. Kapend est responsable de la mort de Mzee. S'il était un homme d'honneur, il se serait suicidé. Au lieu de cela, il est là à pleurn8cher comme une petite fille. Si tu es chargé de protéger la vie du Président et il est assassiné, tu n'as aucune excuse. Tu es responsable.

Non 3
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 16.01.2021 à 15:32

KANGOMA n'importe quoi ce pas Kabila qui avait emmener les rwandais en RDC mais les ngwandis et Mobutu pensant que le problème de l'est loin de l'ouest ne les concernés pas ,c'est eux qui avaient autoriser la construction du camps des refugiés hutus a Mukunga source des problèmes à l'est donc ce vous les gens de l'Ouest le malheurs de l'est vous avez importés le conflit hutus tustis a l'Est en accueillant les hutus, ce pas kabila qui n'avait fait que profiter pour prendre le pouvoir il était dans les maquis depuis les années 60

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Amisi Ng | 3XEUYGV - posté le 16.01.2021 à 15:18

L auteur de l article parle comme si il avait une inspiration divine. On a jamais dit Eddy Kapend avait tue LDK, mais plus tot sa fonction et l acte qu il avait pose est a la base de son arrestation.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 16.01.2021 à 14:55

Certains frères interviennent sans rien connaître..., avec ou sans Kabila les Rwandais avaient commencer leur guerre, ils avaient pris le control d'Uvira, de Bukavu et Goma initialement avec le general Congolais Kisase Ngandu qui a vite été tué pcq il parlais trop comme un congolais classic. Kabila a ututiser sa sagesse pour diminuer l'influence rwandaise. Les militaires de Mobutu majoritairement originaire de l'Ouest prennaient fuite pensant que la guerre allait se terminer à lest, le même comportement de plusieurs congolais ici qui pensent qu'étant du bas congo ils ne sont pas concernés par les problemes du nord ou du sud... quand on ne connais pas il faut se taire.

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 16.01.2021 à 14:43

L'homme qui conduit en le tirant par dessus son épaule le Cheval de Troie au Zaïre et le seul qui porte la responsabilité devant la vraie histoire de tout ce que ce Cheval de Troie contenait. Quand on le poignarda dans le dos, il s'exclama " Ce ne sont pas des rebelles, ce sont des Rwandais; vous voulez que je vous parle dans quelle langue?" Il n'a récolté que ce qu'il a semé au finish.

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 16.01.2021 à 13:08

Wapi cet article ne convint que les dupes. Ou est ce fameux Emo Emile Mota? Lui seul peut nous decrire le deroulement des faits.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 16.01.2021 à 12:02

Il était le porte parol de l'AFDL pas le Président. La guerre des Rwandais avait commencer sans Kabila pendant que les politiciens Zairois étaient dans leurs crises interminables où Etienne Tshisekedi était entrain d'affaiblir Mobutu et le rwandais on profiter de cette occasion. Une situation simulaire à celle d'aujourd'hui où un malin peut venir et chasser tout le monde.

Non 5
Oui 37
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 16.01.2021 à 11:00

Voila un homme qui nous avait amener les rwandais dans le pays! il est là, le voiçi; le faiseur des rwandais congolais.

Non 36
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

"M'zée Kabila aimait ce pays, mais Joseph Kabila n'a pas fait preuve de l'amour de la RDC"...

Politique ..,

Laurent-Désiré Kabila, 20 ans après son assassinat, la soif de la vérité demeure (trottoir)

Provinces ..,

« Avant l’assassinat de Mzee Kabila »

Politique ..,

La VSV exige la réouverture du procès de l'assassinat de Mzee Kabila

Société ..,