mediacongo.net - Actualités - Un autre regroupement du FCC exige la restructuration de la plate-forme



Retour Politique

Un autre regroupement du FCC exige la restructuration de la plate-forme

Un autre regroupement du FCC exige la restructuration de la plate-forme 2021-01-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-janvier/11-17/fcc_membres_retraite_safari_beach_20_004.jpg -

La nouvelle génération pour l’émergence du Congo (Nogec) vient de rendre public les conclusions des consultations menées à l’interne concernant la situation politique de la République Démocratique du Congo, RDC.

En effet, dans sa déclaration du samedi, 16 janvier 2021 dont une copie a été envoyée à Election Net COM, Constant Mutamba, le chef de fil du regroupement estime que la classe politique du pays reste la cause principale des crises politiques de la RDC depuis l’indépendance d’où la nécessité d’un changement.

Pour ce faire, il exige des réformes à partir de sa propre plate-forme, Front Commun pour le Congo, FCC aujourd’hui en déconfiture.

Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration

DECLARATION POLITIQUE N°01/2021/NOGEC

La Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) a organisé du 14 au 16 janvier 2021, des consultations internes dont l’objectif a consisté à recueillir les avis des militants révolutionnaires sur la situation politique délétère qui prévaut actuellement en République Démocratique du Congo.

Il en ressort ce qui suit :

  1. Tous les camarades consultés ont rappelé les objectifs pour lesquels NOGEC avait été créée en 2014 à savoir, le renouvellement de la
    classe politique et le changement du système politique, considérés comme véritable frein au progrès de notre chère patrie.
  2. La classe politique actuelle est la même qui a été aux affaires depuis la première République, mais dont les acteurs s’inter chargent les rôles selon les circonstances. Tantôt opposants, tantôt gouvernants sans aucune idéologie, ni conviction politiques. Les postes pour les postes.
  3. La vague d’adhésions observée ces derniers temps à l’Union Sacrée, est une preuve éloquente que le problème du pays demeure sa classe politique actuelle, caractérisée par les antivaleurs et l’inconstance politique avérée.
  4. Ainsi, NOGEC renouvelle son engagement à lutter efficacement pour le renouveau politique au sein du Front Congo pour le Congo (FCC) en particulier et de la classe politique congolaise en général.
  5. Elle exhorte cependant les sociétaires du FCC à resserrer les rangs et à éviter toute stigmatisation de nature à porter atteinte à la cohésion du groupe.

« La patrie ou la mort, nous vaincrons »

Fait à Kinshasa, le 16 janvier 2021

Me Constant Mutamba Tungunga


Election Net / MCP, via mediacongo.net
4469 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 17.01.2021 à 12:49

"La partie ou la mort, nous vaincrons", déclare-t-il comme motto, le pauvre! Il a évolué dans la kleptocratie qui a justement détruit cette partie. Ainsi sa mort du moins politique à lui et à tous les siens est sans doute certaine.

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 17.01.2021 à 12:47

"La partie ou la mort, nous vaincrons", déclare-t-il comme motto, le pauvre! Il a évolué dans la kleptocratie qui détruit cette partie; ainsi, sa mort est sans doute certaine.

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 17.01.2021 à 12:07

BRAVO CONSTANT MUTAMBA: Budget 2021: plus de 370 000 USD au fonctionnement de l’Opposition politique Porte parole de l’opposition tu vas te taper 32Mille dollars par mois GARANTI ET PEINARD alors que dans ce YIGNION SAGREE il faut encore se battre, passer par le féticheur de Mpasa pour espérer un poste à COOPE

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 17.01.2021 à 11:44

Un pas très important dans la bonne direction. Il faut partir du jour de l'indépendance pour comprendre les problèmes endémiques, que les vieux politiciens n'évoquent jamais. Vouloir s'assoir sur des chaises dont ils ne comprennent l'importance.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 17.01.2021 à 10:59

Ce qui est vrai , notre classe politique ne supporte pas la galère que nous citoyens nous subissons, d'où sa versatilité le long de leur carrière politique sa conviction ni idéologie

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Omega | 3YT2AJC - posté le 17.01.2021 à 08:28

Courage

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

FCC : la survie n’est que dans l’Opposition !

Politique ..,

Le Premier Ministre fidèle à Kabila est renversé par une majorité volatile

Politique ..,

"Joseph Kabila n’est plus influent", Trésor Kibangula

Politique ..,

Assemblée nationale : la déclaration individuelle d’appartenance à la majorité ou à...

Politique ..,