mediacongo.net - Actualités - Bureau d'âge : « L’arrêt de la Cour constitutionnelle est une démolition de tous les atouts constitutionnels propres à un État démocratique » (PPRD A. Tambwe)



Retour Politique

Bureau d'âge : « L’arrêt de la Cour constitutionnelle est une démolition de tous les atouts constitutionnels propres à un État démocratique » (PPRD A. Tambwe)

Bureau d'âge : « L’arrêt de la Cour constitutionnelle est une démolition de tous les atouts constitutionnels propres à un État démocratique » (PPRD A. Tambwe) 2021-01-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-janvier/18-24/tambwe_andre_21_0.jpeg -

André Tambwe

Au cours d’une interview accordée ce lundi 18 janvier 2021 à Actu 30 CD, le député national André Tambwe et un des initiateurs des pétitions contre les membres du bureau d’âge de l’Assemblée nationale, a réagi à l’arrêt rendu par la Cour constitutionnelle le 15 janvier dernier sur le bureau d’âge.

Selon l’élu de Katako Kombe, dans la province du Sankuru, l’arrêt de la Cour constitutionnelle démolit les atouts constitutionnels d’un état démocratique.

« Tout en ne déniant pas le caractère exécutoire des arrêts de la Cour constitutionnelle, il me semble que c’est une dérive inacceptable qui s’organise et une démolition systématique de tous les atouts constitutionnels propres à un État véritablement démocratique », a-t-il dit.

Pour lui, le constitutionnalisme congolais s’est terni et souffrira pour longtemps du mimétisme des démocraties tropicalistes africaines.

L’élu du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) a affirmé que la Cour constitutionnelle considérée comme le gardien du droit a bafoué le droit.

« Plus d’espoir à la mécanique juridique ordinaire. Il nous faut plus de détermination pour affronter les flots du pouvoir autocratique jusqu’à la nouvelle libération du processus démocratique congolais désormais, plus que jamais en panne sèche », a-t-il conclu.

Pour rappel, les membres du bureau d’âge dirigé par Mboso N’kodia sont visés par des pétitions initiées par Joseph Kokonyangi, André Tambwe et Rachidi, tous députés proches du Front Commun pour le Congo (FCC), plateforme politique fidèle à l’ancien président, Joseph Kabila Kabange.

Dans son arrêt rendu le 15 janvier dernier, la Cour constitutionnelle assimile le régime juridique du bureau d’âge de l’Assemblée nationale à celui d’un bureau provisoire installé en début de la législature. Ce qui interdit toute pétition contre ce bureau. L’arrêt de la Cour constitutionnelle rendu réaffirme aussi les tâches assignées au bureau d’âge dans son précédent arrêt, c’est-à-dire, gérer les affaires courantes, convoquer la session extraordinaire et organiser les élections des membres du bureau définitif.

Emery Yakamua
Actu 30 / MCP, via mediacongo.net
2908 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Désiré EBAKA LOMPOMBI | 2QVJA1N - posté le 19.01.2021 à 09:37

61 ans de combats de positionnements politiques; 61 ans de pauvreté; 61 ans d'égoïsme de la classe politique alors que le peuple croupit dans la misère la plus totale, nous revivons une lutte interminable entre politiciens - comme de 1960 à 1965, puis durant toutes les périodes mobutienne et kabilistes. Qui sauvera le Congo?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Papa Fololo | VNWZBF1 - posté le 18.01.2021 à 17:56

A. Tambwe, le bureau d'âge c'est un bureau provisoire, il n'y a pas embrouille là dessus. Il finira sa mission et vous ferez vos pétitions, cette fois-là contre le bureau dirigé par LIHAU Jean-Pierre. Que c'est beau !!!

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 18.01.2021 à 16:59

UNE CHOSE EST SURE: comme jamais depuis 1960, TSHILOMBO est parvenu à instaurer au Congo un désordre,et confusion institunionnelle,une pagaille et une désorganisation qui ramène ce pays à l'ère de la lampe à pétrole, des puits pour l'eau "potable" meme à Ma campagne,du "toléka" ou du pousse pousse comme CORBILLARD, a telle enseigne que le PAPE offre des condoléances à 60 MORTS du crash d'avion en Indonésie mais se sent pas concerné pour les centaines de massacrés hebdomadaires a l'Est de la RDC

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 18.01.2021 à 15:53

Nous sommes parfaitement d'accords. Du moment où la cour constitutionnelle , fait la différence entre élu et peuple. Les députés sont élus par le peuple, font des lois au nom du peuple. Donc, quand il y'a une loi, c'est une loi du peuple. La cours ne peut inventer une autre peuple. Ceci, èquivaut à la philosophie de l'udps,de tshisekedi ou des opposants. cda les autres (FCC) ne sont jamais les répresentant du peuple,meme pour une simple manifestation. La démolition de la dèmocratie, sa destabilisation continue. Il suffit que Tshilombo perde le pouvoir, pour voir les memes dèputés revenir sur le respect des lois.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Diplomatie : le Parlement chinois décide de renforcer ses relations avec l'Assemblée nationale...

Politique ..,

Ass.Nat : auprès de Christophe Mboso, l'UE réitère son soutien sur l'agenda des réformes

Politique ..,

Assemblée nationale : des bouleversements annoncés à la session de mars (Guy Mafuta)

Politique ..,

Assemblée Nationale : Christophe Mboso N’kodia appelle les congolais à soutenir le nouveau...

Politique ..,