mediacongo.net - Actualités - Centrafrique: un ancien commandent de l'ex-Seleka remis à la CPI



Retour Afrique

Centrafrique: un ancien commandent de l'ex-Seleka remis à la CPI

Centrafrique: un ancien commandent de l'ex-Seleka remis à la CPI 2021-01-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-janvier/25-31/centrafrique_seleka_21_0214.jpg -

Les autorités centrafricaines ont remis à la Cour pénale internationale (CPI) un ancien commandant de l’ex-Seleka ce dimanche soir. Il s’agit de Mahamat Said Abdel Kani. Il est soupçonné de crimes de guerre et crimes contre l’humanité. C’est le premier ex-Seleka à être remis à la CPI.

Le mandat d’arrêt de la CPI contre Mahamat Said Abdel Kani date de janvier 2019. Cela faisait donc deux ans que la Cour le réclamait lorsqu’il a été arrêté mercredi dernier, à Bria, sa ville de naissance, dans l’est de la Centrafrique.

Agé de 50 ans aujourd’hui, Mahamat Said Abdel Abdel Kani est réputé avoir été très proche en 2013 de Michel Djotodia, alors chef de la Seleka lors du conflit sanglant qui l'a opposée à des milices anti-balaka, après le renversement de l’ancien président François Bozizé. Par la suite, il sera un membre influent du FPRC de Noureddine Adam, l’un des mouvements nés de l’éclatement de l’ex-rébellion fin 2014.

Ces derniers temps, selon l’un des porte-paroles du FPRC, « il n’occupait plus de fonction militaire » et s’était « reconverti dans la politique ». Il était candidat aux législatives de décembre.

Le détail de ce qui lui est reproché n’est pas encore connu. Mais la CPI le soupçonne de plusieurs crimes contre l’humanité et crimes de guerre : « emprisonnement, torture, persécution » ou encore « disparitions forcées » selon le communiqué diffusé par la Cour ce dimanche soir.

Détenu quelques jours au camp de Roux à Bangui suite à son arrestation, il va désormais rejoindre en prison à La Haye deux autres acteurs de la crise centrafricaine de 2013, qui évoluaient alors dans le camp opposé : les deux anciens chefs anti-balaka Edgard Ngaïssona et Alfred Yekatom, dont le procès doit s’ouvrir devant la CPI le 9 février.


RFI / MCP, via mediacongo.net
641 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : La Zambie, 2e producteur de cuivre, n'arrive plus à rembourser ses dettes
AUTOUR DU SUJET

Où se trouve l'ancien président centrafricain François Bozizé?

Afrique ..,

Centrafrique : le fief de l'ex-président Bozizé repris par les forces pro-gouvernementales

Afrique ..,

La Centrafrique remercie Moscou pour son aide par une manifestation monstre

Afrique ..,

Centrafrique: les autorités annoncent la reprise de Beloko par l'armée

Afrique ..,