mediacongo.net - Actualités - Ituri : en l'espace de 4 mois, 75 000 personnes traitées contre le paludisme



Retour Santé

Ituri : en l'espace de 4 mois, 75 000 personnes traitées contre le paludisme

Ituri : en l'espace de 4 mois, 75 000 personnes traitées contre le paludisme 2021-01-27
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-janvier/25-31/moustique_chikungunya_20_0.jpg -

Plus de 75.000 personnes ont reçu un traitement préventif contre le paludisme à Angumu, dans la province de l'Ituri, au terme de quatre mois de campagne d'administration massive de médicaments contre cette maladie.

Cette opération menée par l'Ong Médecins sans frontière (MSF) en collaboration avec le ministère congolais de la Santé a ciblé les populations de quatre aires de santé les plus touchées par les parasites. L'objectif de cette campagne, précise un communiqué de MSF, était de réduire rapidement le nombre de décès causés par cette maladie infectieuse.

Selon le responsable du projet à Angumu, Christopher Wegener, la tâche était ardue pour les équipes MSF, du ministère de la Santé et autres qui étaient déployées sur le terrain. ''Il a fallu des heures par motos, parfois des heures de marche, pour réussir à administrer à trois reprises ce traitement pour chacune des personnes ciblées''. Qu'à cela ne tienne, ''à l'issue du traitement, les équipes ont observé une diminution de 67 pourcents des cas de paludisme dans certains endroits'', souligne la source.

MSF avait lancé cette campagne de grande envergure d'administration d'antipaludéen le 24 septembre 2020 dans la zone de santé d'Angumu. Les aires de santé étaient ciblées en raison de leur incidence du paludisme dans cette zone située le long du lac Albert et hôte des sites des personnes déplacées.

Cette décision avait été prise à la suite des résultats des deux enquêtes réalisées respectivement en 2019 et 2020 par MSF. Ces études avaient révélé des taux de mortalité en dessous du seuil d'urgence chez les personnes déplacées et aussi chez les autochtones. La malaria a été identifiée comme la première cause de mortalité et de morbidité en particulier chez les enfants de moins de cinq ans. C'est ainsi que la campagne d'administration massive de médicaments contre le paludisme a été initiée en Ituri. C'est une grande première pour MSF en RDC. 

Dina Buhake
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
949 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Bunia: célébration de la journée internationale de la langue maternelle

Culture ..,

Ituri : Vive tension après découverte de quatre corps sans vie à Mongwalu (Djugu)

Provinces ..,

Ituri: au moins 527 cas de pestes avec 32 décès notifiés dans 8 zones de santé

Santé ..,

Retour de la peste en Ituri, avec plus de 500 cas et 31 décès

Santé ..,