mediacongo.net - Actualités - MIBA: la société civile s'insurge contre une relance avec des dirigeants soupçonnés de corruption



Retour Economie

MIBA: la société civile s'insurge contre une relance avec des dirigeants soupçonnés de corruption

MIBA: la société civile s'insurge contre une relance avec des dirigeants soupçonnés de corruption 2021-01-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-janvier/25-31/miba_machine_19_000.jpg -

Malgré les accusations de corruption, le pouvoir congolais investit dans la relance de la Société minière de Bakwanga.

Félix Tshisekedi a décidé d'investir cinq millions de dollars dans la relance de la Société minière de Bakwanga, la MIBA. Il s'agit d'une priorité pour le président congolais. L’ancien poumon économique du Kasaï est en effet en faillite depuis plusieurs décennies.

Au fil des années, des cas de vols de diamants, de détournements de fonds et la mauvaise gestion de l’entreprise ont pourtant été à plusieurs reprises dénoncés et même portés devant la justice, mais à chaque fois sans aboutir à des condamnations.

Alors la volonté d'investissement du chef de l'Etat est mal accueillie par la société civile locale.

"Magouilles"

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) pense en effet que l’argent n’est pas le seul préalable pour la relance de la MIBA. Nicolas Mbiya est membre de la Lucha à Mbujimayi :

"Cette relance s’organise mal, elle s’organise dans un environnement où les diagnostics ont été très mal posés. D’abord le diagnostic humain : les dirigeants qui sont à la tête de la MIBA sont cités dans des rapports comme des personnes étant responsables de sérieux dysfonctionnements au niveau du management, de l’exploitation et des finances."

Cet activiste de la Lucha et membre du mouvement Debout MIBA ajoute qu’il faut changer l’ensemble de la direction de la société. Et faire toute la clarté sur les soupçons de détournement d’argent public et de corruption :

"Si on veut vraiment éviter ces genres de choses, il faut obligatoirement un audit très sérieux. Celui-ci doit être organisé par un cabinet extérieur et non pas par les auditeurs de la MIBA. On veut qu’il y ait un organisme indépendant qui audite la Miba et qui mette à nu toutes les magouilles."

Audit externe

Cette position est partagée par le lanceur d’alerte de la Société minière de Bakwanga. Claude Mianzuila estime que les millions de dollars versés à l’entreprise dans son état actuel ne contribueraient pas à la relance de la MIBA.

L’ancien consultant de la société ajoute que tout devrait commencer par établir des sanctions contre ceux qui sont impliqués dans la mauvaise gestion de la société :

"Commençons tout d’abord par nettoyer ce qui doit l’être, c’est-à-dire par instaurer une gestion orthodoxe, en mettant de côté tous les acteurs qui ont eu à participer à des malversations ou dans le vol de diamants, à les déférer devant des instances judiciaires afin qu’il puisse y avoir des jugements et des condamnations et que cela puisse servir de leçon aux éventuels futurs mandataires."

Depuis la suspension du comité de gestion en mai passé, la MIBA est aujourd’hui dirigée par un comité de gestion intérimaire.

Le gouvernement congolais a promis de décaisser en tout 40 millions de dollars par le truchement de la FBN Bank, ce qui représente 80% des créances de la Miba qui seraient prises en charge par l’Etat.


DW / MCP, via mediacongo.net
1776 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mwalimu | 2PIM3JB - posté le 28.01.2021 à 21:55

@ FATshi: A quand votre visite dans votre fief "K-O"? En suite, en tant que Guarant du Patrimoine, priere de vous reveiller pour non seulement poursuive tous ces voleurs en justice au nom de la republique, mais aussi les obliger de restituer aux (vides) caisses de l'Etat leur butin des vols. Ce "Peuple d'Abord" attend ecoles, hopitaux et emplois. Sinon, vos promesses de lutte contre la corruption ne resteraient que de sermons creux....

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 28.01.2021 à 11:49

Durant un séjour à Mbuji mayi ,on a appris des choses terribles pour cette société,s'il faut assainir cette entreprise ,il faudrait assainir tous les personnels en commençant par les blondes jusqu'au PDG ,car tous sont impliqués dans la magouille d'une manière ou d'une autre , personne n'a les mains propres dans cette entreprise

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Toyo toyo | BBPCU3K - posté le 28.01.2021 à 10:39

L'assainissement de l'ancien environnement demeure impératif sans lequel cette relance de la MIBA risque de connaître pour une fois un terrible fiasco. On ne change pas l'équipe qui gagne mais l'équipe qui perds on l'efface carrément sans complaisance. L'état de droit ne marche pas bien avec des ivrais dirigeants.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

La MIBA en plein audit auprès de son fournisseur des pièces de rechange ENERKA

Economie ..,

MIBA: hausse de la production avec 42 000 carats de diamant extrait en l’espace de 5 mois

Economie ..,

40.000 carats de diamants produits par la MIBA depuis septembre 2020

Economie ..,

Sele Yalaghuli approuve la cession de créance de 207 millions USD de la SCTP !

Economie ..,