mediacongo.net - Actualités - « Aucun poste n'a été promis à ceux qui adhèrent à l'Union sacrée » (Informateur)



Retour Politique

« Aucun poste n'a été promis à ceux qui adhèrent à l'Union sacrée » (Informateur)

« Aucun poste n'a été promis à ceux qui adhèrent à l'Union sacrée » (Informateur) 2021-01-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-janvier/25-31/bahati_lukwebo_modeste_informateur_21_2.jpg -

Modeste Bahati Lukwebo

"Il n'y avait rien eu à promettre. Je n'étais qu'informateur, pas formateur du gouvernement. (Tous ceux qui ont adhéré à l'Union sacrée) sont d'accord qu'il faut un changement radical dans ce pays afin de le servir.

On s'est tous mis d'accord sur les principes. Nous ne sommes pas encore au niveau du partage des postes", affirme, invité spécial de Top congo fm, Modeste Bahati Lukwebo.

Contrairement à ce qu'a dit Jean-Marc Kabund, les partis de Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba n'avaient pas exigé des postes, mais "avaient leur cahier des charges. Le panel a observé leurs revendications et on s'est rendu compte que c'était de bonnes choses".

Au lieu de postes, "ils ont demandé des réformes notamment de la CENI dont le mode d'élection des gouverneurs. On s'est rendu compte que nous étions tous sur une même longueur d'ondes".

Comme l'a dit le porte-parole du MLC Raphaël Kibuka, "ils ont décidé que pour les ambitions, on les verra après. Personne ne leur a promis des postes. Ils ont accepté de signer les documents de l'Union sacrée pour matérialiser leurs ambitions".

Si cela a fait grand bruit, c'est juste parce que MLC et Ensemble "sont très médiatisés. Il n'y a pas qu'eux qui voulaient voir clair dans l'Union sacrée. Nous étions toujours en train d'expliquer".

Premier ministre, pouvoir discrétionnaire 

"En ce qui concerne la nomination du Premier ministre, c'est la compétence exclusive du Président de la République", affirme l'informateur qui révèle que de ces échanges, les propositions ont été faite pour que le prochain gouvernement ne soit composé que "d'une quarantaine des ministres".

Mais, jure-t-il presque, "je n'en sais pas grand-chose (du formateur). C'est du pouvoir discrétionnaire du Chef de l'Etat. Tout ce que je sais, c'est qu'il va respecter la Constitution. C'est possible aussi que la Primature soit (au MLC ou à Ensemble). Nous sommes au service du pays et au peuple. Si on nous appelle, on est prêt à travailler".

Réagissant à une polémique sur les 1,500 mille dollars américains qu'il aurait demandés pour bien mener sa mission d'information, Modeste Bahati Lukwebo rassure que "toutes les factures (des salles et autres) ont été envoyées au cabinet du président de la République qui les envoie aux ministères des Finances et de Budget. Nous ne sommes pas salariés. Nous sommes venus pour rendre service à la nation. Nous n'avons que des primes".

Prêcher l'Union sacrée 

Désigné informateur le 1er janvier 2021 par le Chef de l'Etat, "j'étais aussi en train de pêcher tout en identifiant et en convainquant mes interlocuteurs. La mission de l'informateur n'est pas neutre. Il faut convaincre. Ma mission était celle d'identifier ceux qui sont prêts à accompagner la vision du Chef de l'Etat. Nous n'avons pas créé de majorité. Nous avons identifié une majorité".

Modeste Bahati Lukwebo atteste que "nous avons lancé des invitations à tous ceux qui ont des députés, même au PPRD. Je n'ai fait aucune distinction. Le travail était impersonnel, mais nous sommes dans une entreprise politique".

Il révèle avoir "utilisé 2 méthodes : la méthode discrète avec les chefs de regroupements politiques qui ont des députés à l'Assemblée nationale et des contacts directs avec des députés individuellement ou en causus. Cela nous a permis d'expliquer ce qu'est réellement l'Union sacrée. Les deux méthodes ont été payante. Nous avons terminé le travail avant le délai imparti", se félicite-t-il.

"Les individualités aussi sont venues et se sont ajoutées au nombre de ceux qui existaient. Elles n'ont pas été appelées. Elles ont répondu à l'appel du Chef de l'Etat".

Au terme de son travail, Modeste Bahati Lukwebo est content de compter "dans mon rapport : 391 députés appartenant aux 24 partis et regroupements politiques".

Il se réjouit même du fait que "nous avons aussi fait le travail de réconcilier certains regroupements (dont le sien AFDC-A). C'était juste un complot. (Kabila) n'a payé que 40% de la caution. Nous avons nous-mêmes financé notre campagne électorale. Certains ont même vendu leurs maisons. Et nous étions devenus la cible de ceux qui nous ont rien donné".

Ce qui est positif est que "tous les députés de l'AFDC m'ont rejoint. Nous étions en réunion. (Seule le suppléant de Nene Ilunga) traîne les pas. Mais, il sait que s'il va ailleurs, il perd son mandat".

En ce qui concerne la loyauté et la fidélité des députés, "on n'est pas entrer dans les secrets de Dieu. Dès lors que les députés ont signé leur fiche d'adhésion, je ne peux que les croire. Mais je ne peux pas dire qu'il ne faut pas compter sur eux à 100% lors d'un vote. Ce qui compte, c'est l'impulsion. Dès lors qu'il y a de l'impulsion à partir de la tête, même ceux qui sont mauvais peuvent changer".

Différence entre Kabila et Tshisekedi 

"J'ai constaté que les deux ont la volonté du changement dans notre pays", relève celui qui a pendant de longues années travailler aussi avec Joseph Kabila, ancien président de la République, "Mais, c'est l'entourage qui crée des problèmes. Il faut juger à partir des résultats. Et cela viendra des élections".

Contrairement à ce qu'a affirmé Steve Mbikayi, "il est trop tôt d'aborder la question des des élections maintenant. Il n'ya pas d'engagement à soutenir le Chef de l'Etat aux prochaines élections (avant d'adhérer à l'Union sacrée). Il faut travailler pour l'intérêt du peuple".

Personnellement, "je ne suis pas candidat président de la République. Je n'ai pas d'ambitions présidentielles. Je peux bien servir le pays sans être forcément président de la République".


Top Congo Fm / MCP, via mediacongo.net
4724 suivent la conversation
9 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Okolela | V73Q7NS - posté le 01.02.2021 à 10:45

Mr. BAHATI LUKWEBO - Aucun Deal dans ce monde ne vas dans le sens unique, tout Deal est accompagner d'une flèche retour.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 31.01.2021 à 16:42

il nous prends pour des cons , tout est question des postes

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa | G14FZFF - posté le 31.01.2021 à 11:16

Sur les 391 deputes' qui ont adhere's a l'Union Sucree', on voie 80 deputes' de Moise Katumbi et Jean Pierre Bemba et les RESTES deputes' sont venus de FCC. Pitie' pour le Pays puisqe ses Kabilistes qui ont pille' le Pays pendant 18 ans alors ils viennent rejoindre Felix Trichekedi pour partager les "GATAUX, les POSTES. Rien de bon va sortir a l'Union Sucree'. L'enemi de Felix Trichekedi ce le "TEMPS" puisqu'il a 2 ans qui lui reste pour CHANGER, DEVELOPPER le Pays sans oublier la vie SOCIALE de Congolais, la vie SECURITAIRE de Congolais. Les Congolais ont besoin des aliments, de l'eau patable, l'electricite', des bonnes ROUTES donc des infactutures. Merci, a bon attendeur SALUT.

Non 3
Oui 64
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Passy | E1IISY6 - posté le 31.01.2021 à 02:19

Un informateur doit être neutre pour mieux identifier la majorité parlementaire, mais pas de convaincre ses interlocuteurs d'adhérer l'union sacrée, qui selon ses adeptes est une vision et non un regroupement politique, alors ne peut pas constituer une majorité parlementaire. Bahati à fait un travail bâclé et corrompu, mawa.

Non 5
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Disjonté | 5QIJG6P - posté le 31.01.2021 à 01:49

D’ailleurs je trouve qu'esimbi!

Non 7
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Disjonté | 5QIJG6P - posté le 31.01.2021 à 01:47

L'espoir n'est jamais mort quand on le réanime. Ekosimba!

Non 5
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
tshimanga nzeba | 51CB4LO - posté le 31.01.2021 à 01:39

Enfin, songez à la parité hommme-femme, une parité de l'excellence et non pas en trompe-l'oeil... Dans la composition du.nouveau gouvernement, faites le pari de la différence avec le précédent gvt.... Innovez...

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
tshimanga nzeba | 51CB4LO - posté le 31.01.2021 à 01:32

Ces propos sont pertinents. Quand bien même que vous ne soyez pas (encore) formateur...aidez svp le Président à mettre en place une équipe gouvernementale basée sur le critère de compétence... Ne regardez pas seulement du côté des politiciens...habitués à privilégier leurs petits intérêts et constitués en grande partie de ceux que le cardinal Monsengwo appelait "médiocres"... Il y a dans la société civile (il ne s'agit pas ici des ambitieux déguisés en membres de la société civile) des femmes et des hommes de qualité qui peuvent servir... Ils sont aux barreaux, aux seins des entreprises, dans les mouvements associatifs, dans les hôpitaux, les universités etc......

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 31.01.2021 à 01:16

BAHATI tu BLOQUES la vision de TSHILOMBO KABUNDJI en mininisant BEMBA et KATUMBI ,KABUNDJI a pris ^témoin TSHILOMBO devant qui in avait ridiculsé te remis çà leur KATUMBI BEMBA en les grondant :"Deant le Présideny je les ai stoppé :" vous là tel que vs êtes vous n'avez m$me pas 40 députés"TSHILOMBO N' ajamais nié ou reproché KABUNDJI et toi BAHATI tu oses ? Attends LA descente des WEWA LUNDI CHEZ TOI

Non 5
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Rapport de l’informateur Modeste Bahati : 391 députés identifiés comme membres de...

Politique ..,

Fin de la mission d'information, Bahati dépose le rapport ce jeudi auprès du chef de l'Etat

Politique ..,

Mission d'information : Ensemble de Katumbi et MLC de Bemba adhèrent officiellement à l'Union...

Politique ..,

Requalification de la majorité parlementaire : encore des adhésions massives à l'Union...

Politique ..,