mediacongo.net - Actualités - L’IGF invite Matata Ponyo à “attendre avec sérénité le procès dans l’affaire Bukanga-Lonzo et à éviter des agitations inutiles”



Retour Economie

L’IGF invite Matata Ponyo à “attendre avec sérénité le procès dans l’affaire Bukanga-Lonzo et à éviter des agitations inutiles”

L’IGF invite Matata Ponyo à “attendre avec sérénité le procès dans l’affaire Bukanga-Lonzo et à éviter des agitations inutiles” 2021-01-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-janvier/25-31/matata_ponyo_augustin_21_3.jpg -

Augustin Matata Ponyo

Dans un communiqué publié ce samedi 30 janvier 2021 dans la soirée, l’Inspection générale des Finances (IGF) précise que sept personnes sont accusées dans le cadre du dossier Bukanga-Lonzo.

Dans ce même document parvenu à Cas-Info, l’IGF confirme « avoir bel et bien remis au Sénateur Matata Ponyo la Copie du rapport pour la partie qui le concerne ».

Le service de communication de l’IGF insiste sur le fait que « la preuve de l’accusé de réception signée par Matata en personne existe ».

Cependant, « pour rester conforme aux exigences de la loi l’IGF a refusé de lui remettre l’intégralité du rapport surtout à sa partie concernant les autres acteurs cités qui du reste sont en contradiction ou en conflit avec lui », précise le service de l’IGF.

A l’occasion, l’Inspection générale des Finances informe à Matata Ponyo qu’ « il n’avait pas commendé un audit mais il avait plutôt émis le vœux que le dossier Bukanga-Lonzo soit tiré au claire ».

« Les déclarations de Matata Ponyo sont donc des contre-vérités à classer dans le même Ordre que le théâtre du rapport d’une parodie d’enquête Journalistique Publié la semaine passée », a ajouté l’IGF.

Elle invite le l’ancien premier ministre à « garder son calme comme font les 6 autres personnes citées dans l’affaire Bukanga-Lonzo et qui attendent avec sérénité le procès et à éviter surtout des agitations inutiles ».

Ce samedi, dans une déclaration à la presse, Matata avait accusé l’IGF d’entretenir un flou autour du dossier de détournement des fonds alloués au projet Bukanga-Lonzo.

Il avait aussi dénoncé le fait que cet organe refuse de lui donner le rapport de la mission d’audit alors que celui qui en était demandeur.

Siméon Isako
L'Avant Garde / MCP, via mediacongo.net
7172 suivent la conversation
29 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 01.02.2021 à 23:41

LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 31.01.2021 à 12:39 Les crimes èconomiques et politiques de son règime ?

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yes or No | 4IDYVS3 - posté le 01.02.2021 à 20:56

Les congolais oublient vite mais nous savons que MATATA PONYO a été parmi le meilleur premier Ministre de la RDC. Quand on parle de surfacturation, on pense déjà à MATATA PONYO. Nous aurons tout vu dans ce pays.

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kap | DR16Q1Y - posté le 01.02.2021 à 11:05

IL EST COMPLICE ET TOTALEMENT IMPLIQUE DANS L'AFFAIRE BUKANGA LONZO, AVEC LE FAMEUX " RAIS" son chef.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 01.02.2021 à 06:08

Dire que BUKANGALONZO a échoué suite à l'arrêtdes financements EST FAUX car les 800KGS de maîs par hectare c'etait depuis le DEMARRAGE et en pleine folie de financement,les avions SURFACTURES victimes des vents MAL ETUDiés qui déviaient les poisons sur les villages au lieu des champs c'était AVANT l'arrêt des financements tout comme l'usine FANTOME de BOMA , inopérante ,à part mélanger des ingrédient HORS PRIX

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 01.02.2021 à 06:00

SUITE Une usine de manioc payées CASH s pour une capacité de 300TONNES de par heure mais qui EN FAIT est d'une capcité de 10 tonnes par heure:FRAUDE A LA SPECIFICATIONS. Nous metton MATATA en DEFIT de prouver le contraire car laminiusine est la et peut ête auditée

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 01.02.2021 à 05:53

MATATA croit joouer sur la distraction légendaire des congolais pour démystifier toute une nation: on ne parles meme pas payé en SURFACTURATION aux complices sud africains d'une usUSINE D ENGRAIN Chimique à Boma , véritable ELEPHANT BLANC mal conçue et plannififié dans son euphorie d 'autorité financière monarchique TOTALE .: à part melanger des ingredients importés en SURFACRURANTION, cette usine n' ajamais été capable de produit un seul kilo d'engrain, capable de concurencer les produits importés pourant avec fortes taxes douanières et autres

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 31.01.2021 à 22:13

Quelle crédibilité peut on donner à l'IGF ?quand cet organe est compromis dans des dossiers de détournement avec des preuves qui ont circulé dans les réseaux sociaux

Non 6
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 31.01.2021 à 15:45

Et le CAS D'ETENI LONGONDO et de SAMI BADIBANGA qui ne sont NI MAINS NI PIEDS PROPRES dans cette affaire? Balaye-t- aussi à la PRÉSIDENCE et un peu à la DIXIÈME RUE avec tout ce qui se DIT ET SE FAIT de pas PROPRE LÀ-BAS? Ne pas le faire serait déjà une ACTIVATION CLAIRE D'UNE JUSTICE À DEUX VITESSES que le pouvoir actuel favoriserait et serait en train d'instaurer....

Non 6
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 31.01.2021 à 12:39

Dans son message a la nation le 30 join 2020, le President Tshisekedi avait dit "Aucun crime ne restera impuni". Allez-y comprendre quelque chose. Matata Ponyo, mambu ma sobele.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 31.01.2021 à 12:17

Ça chauffe à Bukanga Lonzo comme ça a chauffé et brûlé à kingakati! Comme on chante chez nous 'Zenga nti, toma kinuanini; go gukubuididi, mayela masukidi'! Mpila mosi quand vous couper un (gros) arbre, soyez alerte qu'il ne s'écroule sur vous-même. Bukanga Lonzo était ce gros arbre, tellement gigantesque et plein des fruits juteux qu'on s'est mis hâtivement à l'abattre pour cueillir ses fruits. Il s'est écroulé pèle mêle emprisonant sous son tas ses fossoyeurs.

Non 0
Oui 30
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 31.01.2021 à 12:07

Boss ne t'inquiète même après ta peine tu sortiras et continuer à manger l'argent que tu as détourné, le mauvais coeur ne paie pas, vous aviez laisser le pays sans route, Kinshasa était devenu une poubelle, oui oui j'ai failli oublier, IGF il y a pas d'audit sur la gestion de KIMBUTA? Je suis sûr que avec KIMBUTA son détournement ne sera pas trop différent de celui de kabila

Non 1
Oui 35
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 31.01.2021 à 11:38

Miracle congolais : tu plantes le maïs à Bukanga Lonzo, tu récoltes une université hi-tech a Kindu. Malgré ce détournement en bandes organisées, on fait passer ce filou pour l'un de meilleurs premiers ministres qu'ait connu la Rdc.

Non 0
Oui 40
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 31.01.2021 à 11:35

A propos de '"gestion de Bukangalonzo par les Ministères sectoriels " ,qui oubliera la célébre sortie de Georges Kazadi Kabongo Ministre de l Agriculture du gouvernement TSHIBALA :" Je ne savais pas que Bukangalonzo dépendait du Ministère du Portefeuille" ET Cette déclaration 5 mois après sa prise de fonction

Non 0
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 31.01.2021 à 11:15

Et contrairement aux élucubrations de Matata AUCUN Minstere dit sectoriel n'a géré Bukanganlonzo dont les patrons sudafricains ne connaissaient que DEUX BATIMENTS officiels: la PRIMATURE et le MINISTERE DES FINANCES occupé par un disciple fidèle des fidèles de Matata

Non 0
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Buerk | JCAD4DV - posté le 31.01.2021 à 11:04

Matata makala ezo zela yo, Eteni pe balandela ye

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Davab | 5RSF2HH - posté le 31.01.2021 à 10:42

congo uni | PKLOZ8L - posté le 31.01.2021 à 09:56 “ J ose esperer eteni sera aussi entendu“

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AKA | 4RZNJS9 - posté le 31.01.2021 à 10:28

Congo uni. Tu dois éviter l'amalgame. Ici on parle du dossier Bukanga Lonzo et non de celui de la COVID 19 où Eteni est concerné.

Non 49
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AKA | 4RZNJS9 - posté le 31.01.2021 à 10:27

Matata a été un des acteurs majeurs de la déliquescence de la vie économique de la RDC. Pillages économiques et détournements des derniers publics étaient leur mode opératoire. LA JUSTICE INDEPENDANTE DEVRAIT LES BOUFFER ET ANEANTIR TOUS...

Non 2
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
congo uni | PKLOZ8L - posté le 31.01.2021 à 09:56

J ose esperer eteni sera aussi entendu

Non 6
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo aux congolais | BJL1UJ5 - posté le 31.01.2021 à 09:43

Bo yekola ba économie nionso wana kk pona ko yiba? Boko yoka

Non 0
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 31.01.2021 à 09:41

;SUITE Résultat : au lieu de 17000KG de maïs par hectare que Matata faisait croire à Kabila produire, Bukangalonzo sortait 800 KG par hectare , cad moins que le paysan kwangolais voisin et avec sa houe , ses vielles semences et sans engrais chimiques ;En plus les sud africains , les avions et engins étaient utilisés dans les fermes de Matata et ses comparses les données écrites sont là CONCLUSION:MALVERSTION FINANCIERE ECHEC TECHNIQUE ECHEC ECONOMIQUE AVEC 250 MILLIONS DE DOLLARS VOLATILISES

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 31.01.2021 à 09:37

Se croyant malin pour ne « pas puiser bêtement dans les caisses de l’Etat congolais » Matata Ponyo et ses comparses ont ,avec ces sociétés sans la moindre compétence imaginé et et instauré un VASTE SYSTEME SURFACTURATION pour des biens tous aussi fantaisistes que inutiles ou inadaptés aux conditions de Bukangalonzo : des avions pour placer les produits chimiques, des tracteurs non adaptés aux sols sablonneux,des semeurs pour sols envahis d’herbes, et pour les engrains, au lieu de 400KG par hectare ils ont mis 4000 KG avec étouffement du sol

Non 1
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 31.01.2021 à 09:35

TOUT EST CLAIR:gonflé par un pouvoir SANS PARTAGE lui conféré par KABILA et cela SANS APPEL D OFFRES ( et pourquoi ?) ,Matata Matata Ponyo a donné des Centaines de Millions de dollars à des compagnies douteuses et fugaces comme MOZFOOD, THE CREATIVE AXIS ARCHITEC ( une société d’ Architecture et PAS d'Agribusiness ) et enfin AFRICOM COMMODITIES « Developer, Exporter, Importer, Manufacturer, Trader » cad sans la MOINDRE expertise pour gérer 80000 hectares de production et d’ activités agricoles et agri business complexes !

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 31.01.2021 à 09:29

Sami badibanga est au coeur de ce detournement. Mais comme c'est un pote au jouflu, il risque d'echapper a la justice comme les udepestes Eteni Longondo, Ntumba et consorts. Justice a double vitesse.

Non 8
Oui 38
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | HOEVOJK - posté le 31.01.2021 à 09:19

Au lieu de s’adonner à la chasse aux sorcières, ces pitres devraient d’abord balayer devant leur porte. Décidément, ces bouffons ne s’attaquent qu’aux autres et laissent passer leurs propres turpitudes. Je ne suis ni pro-Kabila ni pro-Tshesekedi. Pour moi, ce sont des oiseaux de même plumage. Il y a trop de bougres qui interprètent très mal Machiavel et qui pensent que le pays est subordonné à leur jouissance. Les aventuriers actuels ne sont trop différents de ceux d’hier.

Non 7
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | HOEVOJK - posté le 31.01.2021 à 09:18

Au lieu de s’adonner à la chasse aux sorcières, ces pitres devraient d’abord balayer devant leur porte. Décidément, ces bouffons ne s’attaquent qu’aux autres et laissent passer leurs propres turpitudes. Je ne suis ni pro-Kabila ni pro-Tshesekedi. Pour moi, ce sont des oiseaux de même plumage. Il y a trop de bougres qui interprètent très mal Machiavel et qui pensent le pays est subordonné à leur jouissance. Les aventuriers actuels ne sont trop différents de ceux d’hier.

Non 8
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 31.01.2021 à 09:05

Ça passera l'Homme à la cravate rouge!

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais Telema | UYEQRR8 - posté le 31.01.2021 à 08:49

Bokangelanga muyibi oyo.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Didier | Z56HEHP - posté le 31.01.2021 à 08:39

Ne t'agite pas trop cher premier ministre honoraire. Chaque chose à son temps

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Bientôt l’ouverture du procès relatif à la gestion du Parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo

Société ..,

Bukanga Lonzo : faute d’évacuation, 30 à 40% de maïs risquent d’être perdus

Economie ..,

Le parc de Bukanga Lonzo a produit ses premiers grains de maïs estimés à près de 6000 tonnes

Economie ..,

Dossier Bukanga Lonzo : l'IGF confirme la surfacturation par Matata Ponyo

Société ..,