mediacongo.net - Actualités - Nomination à l'ESU : ACAJ invite Thomas Luhaka à rapporter son arrêté ministériel



Retour Société

Nomination à l'ESU : ACAJ invite Thomas Luhaka à rapporter son arrêté ministériel

Nomination à l'ESU : ACAJ invite Thomas Luhaka à rapporter son arrêté ministériel 2021-02-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-fevrier/01-07/luhaka_thomas_20_2145.jpg -

Thomas Luhaka

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ), qualifie d’illégal l’arrêté signé le 4 février par le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Thomas Luhaka, portant nomination et promotion du personnel académique et scientifique des universités de la République démocratique du Congo.

Pour cette organisation de la société civile dirigée par Me Georges Kapiamba, le document du  patron de l’ESU viole la décision de la présidence de la République suspendant les nominations et mouvements du personnel à tous les niveaux, suite à la déchéance du gouvernement par l’Assemblée nationale et la démission du Premier ministre.

« Cet arrêté ministériel viole de manière consciente et délibérée l’esprit et la lettre du communiqué officiel de la présidence de la République, daté du 30 janvier 2021, portant mesures conservatoires relatives à la démission du gouvernement de la coalition FCC-CACH. En effet, le point 1 dudit communiqué ordonne la suspension jusqu’à nouvel ordre, des recrutements, des nominations, des promotions et mouvement du personnel  à tous les niveaux », dénonce-t-elle.

L’ACAJ évoque également la violation de l’article 20 de l’ordonnance portant organisation et fonctionnement du gouvernement, modalités de collaboration entre le président de la République et le gouvernement ainsi qu’entre les membres du gouvernement.

Ainsi, elle appelle le ministre Luhaka à rapporter son arrêté.

« L’ACAJ recommande au ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire de rapporter, purement et simplement, l’arrêté ministériel incriminé, du reste signé, non seulement in tempore suspecto, mais surtout en violation du communiqué officiel de la présidence de la République, de la procédure structurante déclinée par l’article 20 de l’ordonnance présidentielle susvisée et des principes généraux de droit administratif régissant l’expédition des affaires courantes », a-t-elle rappelé, avant de demander au directeur de cabinet du chef de l’État de faire respecter le communiqué de la présidence à tous les membres du gouvernement qui gèrent les affaires courantes y compris aux secrétaires généraux et mandataires publics.

Reagan Ndota
Ouragan Fm / MCP, via mediacongo.net
3164 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Lumumnba | QK7546S - posté le 07.02.2021 à 19:10

Votre Fainéant et frère VPM Kankonde a réhabilité les gouverneurs déchus en violation de la constitution et après les mesures conservatoires prises par le soi-disant PRÉSIDENT. Pourquoi y-a-il deux poids mesures et deux mesures.

Non 4
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
tshimanga nzeba | 51CB4LO - posté le 07.02.2021 à 18:13

D'accord sur le principe... nous demandons à nos amis de l'ACAJ d'être tout aussi vigilants lorsqu'il s'agit des ministres UDPS et particulièrement de l'espace Luba. Le vice-premier KANKONDE multiplie gaffe, violations des dispositions légales etc sans que cela ne soulève protestations indignations : gouvernorats, Police Nationale, DGM, Commission Nationale pour les Refugiés, territoriale.... Tout le ministère de l'intérieur espère que ce monsieur ayant brillé par son incompétence et son amateurisme ne fera pas partie du prochain gouvernement

Non 3
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Exetat-Kinshasa : les résultats de deux districts déjà disponibles
AUTOUR DU SUJET

ACAJ alerte sur la détention en secret d’un étudiant congolais en Chine

Diaspora ..,

Meurtre de Chebeya et Bazana: l'ACAJ se rallie à la position de la VSV pour demander la...

Société ..,

Ituri : Voici la liste des sociétés « qui exploitent illicitement les minerais en RDC »,...

Société ..,

Exploitation illicite des minerais au Sud-Kivu: l'ACAJ demande la suspension des autorités...

Provinces ..,