mediacongo.net - Actualités - Vacciner la planète contre le nouveau coronavirus pourrait prendre jusqu'à six ans, selon un expert



Retour Monde

Vacciner la planète contre le nouveau coronavirus pourrait prendre jusqu'à six ans, selon un expert

Vacciner la planète contre le nouveau coronavirus pourrait prendre jusqu'à six ans, selon un expert 2021-02-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-fevrier/08-14/Coronavirus-Vacciner-la-planete.jpg -

Sanjaya Senanayake, un expert australien en maladies infectieuses, a averti mercredi qu'il pourrait falloir six ans pour vacciner le monde contre le nouveau coronavirus.

Dans un discours au National Press Club, ce professeur associé à la faculté de médecine de l'Université nationale d'Australie a prédit que seulement 10% des habitants des 70 pays les plus pauvres de la planète seraient vaccinés d'ici la fin 2021.

M. Senanayake a mis en garde sur le fait que les pays qui ont commencé leurs campagnes de vaccination ne tireraient pas profit de leur déploiement tant que la vaccination dans ces pays étrangers ne sera pas renforcée.

"Au rythme actuel de la vaccination, on estime que nous n'atteindrons pas une couverture mondiale de 75% avec les vaccins avant environ six ans", a-t-il dit. "Pas un ou deux ans, mais six".

"Si nous continuons à déployer ce vaccin à l'échelle mondiale alors que dans d'autres parties du monde l'infection se poursuit sans être maîtrisée, alors nous verrons apparaître davantage de souches malines qui pourraient avoir des répercussions supplémentaires sur l'efficacité du vaccin", a averti le Pr Senanayake.

Par conséquent, a-t-il poursuivi, "si vous êtes partisan du nationalisme vaccinal (...), vous devez également faire preuve d'altruisme vaccinal et veiller à ce que les vaccins soient fournis en nombre suffisant et en temps utile au monde en développement".

Sanjaya Senanayake a prévu que le monde n'attendrait pas 100 ans avant de voir la prochaine pandémie, citant la découverte de plus de 40 nouvelles infections au cours des 50 dernières années.

"Notre population mondiale augmente, nous empiétons de plus en plus sur les habitats naturels et interagissons avec les animaux sauvages. Notre interdépendance mondiale n'a jamais été aussi grande qu'aujourd'hui", a-t-il noté.

"Par conséquent, la prochaine pandémie n'est pas dans 100 ans, elle est juste au coin de la rue".


Xinhuanet / MCP, via mediacongo.net
468 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Empoisonnement, hépatite, cancer,… ? De quoi est mort Napoléon