mediacongo.net - Actualités - "A la veille de mon procès, je garde la foi en Dieu, juste juge", Vital Kamerhe



Retour Société

"A la veille de mon procès, je garde la foi en Dieu, juste juge", Vital Kamerhe

"A la veille de mon procès, je garde la foi en Dieu, juste juge", Vital Kamerhe 2021-02-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-fevrier/15-21/kamerhe_amida_20_2541.jpeg -

Vital Kamerhe, cloué au lit du Centre Hospitalier Nganda de Kinshasa, ne  se présentera pas ce lundi 15 févier devant le juge, lors de son  procès en appel à la Cour d'appel de Kinshasa-Gombe.

Condamné à 20 ans des travaux forcés au terme du procès dit de 100 jours pour  détournement des deniers publics, le leader de l'UNC se fera représenté par ses avocats.

Dans un message de remerciement rendu public après l’organisation des différentes messes d'actions  de grâce en sa faveur à travers le pays le dimanche 14 février, Vital Kamerhe dit garder " la foi en Dieu, juste juge".

"Ce 15 février 2021, compte tenu de mon état de santé actuelle, c'est plein de foi et d'espoir, ragaillardi par toutes vos prières que je me présenterai devant les juges à travers mes avocats, sachant que Dieu aura touché le cœur des uns et des autres, pour que la vérité soit dite et qu'à l'issue de ce procès, je sois de nouveau parmi vous", écrit-il.

C'est le 20 juin 2020 que le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe a condamné le président de l'UNC à 20 ans des travaux forcés, après avoir été reconnu  coupable de corruption aggravée et de détournement de près de 50 millions USD destinés au financement des maisons préfabriquées, dans le cadre du programme de 100 jours du chef de l'État. Il  a, maintes fois sollicité sa liberté provisoire sans succès.

Djodjo Vondi
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
3319 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Ananie | PXV9MLR - posté le 15.02.2021 à 14:03

Pour un "intellectuel", l'état de droit signifie le procès en appel doit confirmer la condamnation, sinon, il n'y a pas "état de droit". Comment c'est la rue qui décide, à quoi sert la cour constituée? Et, si une décision contraire y sortait, tout le monde dira faut jugement. Congolais,il faut évoluer dans la tête.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 15.02.2021 à 13:19

Celui qui souffre a droit à notre compassion... Bible

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Inkenga | BLV4ML3 - posté le 15.02.2021 à 12:59

Dieu est le vrai Juges. Et il est le seul qui a la réalité.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 15.02.2021 à 12:27

Il est dans le Centre Hospitalier Nganda,clinique privée qui appartient au Docteur Sulu Maseb.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 15.02.2021 à 11:47

Il est "cloué à sob lit de malade" de centre nganda, écrit l'article. Il ment donc à partir de ce centre, s'il y est vraiment, comme sûrement il n'est point cloué au lit. Ce centre est propreté de l'église catholique, et donc un domaine des gens qui représentent Dieu, l'honnêteté, la justice, etc. S'il s'est fait un logement politique dedans de faveur politique pour tromper l'opinion, le Dieu en tout cas de nous tous ne lui fera pas justice. C'est un moyibi, un menteur, un malhonnête etc.

Non 6
Oui 42
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
jal | BG3B9XM - posté le 15.02.2021 à 11:15

Cmt klk'un est déjà condamné puisse encore être libéré ? kstion ke moi je me pose. Si la kstion de réduire sa peine cmt peut faire bcp de bruits. Il doit d'abord purger sa peine soit de 10 ans et on verra si sa peine peut être réduite. K'il rentre d'abord dans sa cellule carcérale.

Non 9
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 15.02.2021 à 11:01

Il se présentera devant le juge. Donc, il se porte bien. Comme il n'est plus malade, qu'il retourne dans sa cellule. Pourquoi est-il déhors? Il n'est pas un prisonier spécial. Les cadres de son parti peuve organiser une caravane pour l'accompagner au tribunal. Que la justice confirme sa condamnation, et qu'il purge sa peine. C'est cela l'Etat de droit que nous voulons. Pas autre chose. Faire le contraire c'est cracher sur la mémoire du juge Yani.

Non 12
Oui 76
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

L’UNC Kasaï Central croit qu’un jour Vital Kamerhe deviendra président de la République...

Provinces ..,

Les avocats français de Kamerhe se disent « inquiets pour sa vie »

Société ..,

En soutien à Vital Kamerhe, des partisans de l’UNC menacent d’observer la désobéissance...

Provinces ..,

Reprise du procès Vital Kamerhe ce lundi 15 février

Société ..,