mediacongo.net - Actualités - Etats-Unis : Poursuites abandonnées contre une femme ayant faussement accusé un homme noir d’agression à New-York



Retour Monde

Etats-Unis : Poursuites abandonnées contre une femme ayant faussement accusé un homme noir d’agression à New-York

Etats-Unis : Poursuites abandonnées contre une femme ayant faussement accusé un homme noir d’agression à New-York 2021-02-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-fevrier/15-21/usafemefausaire.jpg -

Le bureau du procureur de Manhattan a abandonné mardi les poursuites contre une femme blanche qui avait inventé son agression par un homme noir à Central Park en mai 2020, après qu’elle a suivi une formation de sensibilisation au racisme.

La décision d’abandonner les poursuites a été prise après qu’Amy Cooper, 41 ans, a suivi cinq séances de sensibilisation au racisme, a indiqué mardi la procureure Joan Illuzzi devant un juge new-yorkais, selon un compte-rendu de son intervention.

L’idée était « non pas de punir, mais d’éduquer et de promouvoir la réconciliation », a expliqué la procureure.

Selon le formateur qui a suivi Mme Cooper, cité par la procureure, ces séances ont été « émouvantes » et « Mme Cooper a beaucoup appris », permettant l’abandon du chef d’accusation de faux signalement d’un délit, qui lui faisait risquer jusqu’à un an de prison.

L’histoire d’Amy Cooper avait frappé les esprits l’an dernier, d’autant qu’elle avait coïncidé avec la mort de George Floyd à Minneapolis, qui avait déclenché un mouvement historique contre le racisme à travers les États-Unis.

Cette femme blanche avait été filmée par un ornithologue amateur, noir, alors qu’elle promenait son chien sans laisse, dans une partie un peu sauvage de Central Park où les chiens sont censés être tenus en laisse.

Furieuse, elle avait appelé la police (tout en étant filmée) et avait affirmé être « menacée par un Afro-Américain ».

Elle avait ensuite rappelé la police pour affirmer que l’homme, Christian Cooper (auquel elle n’était pas apparentée), avait « essayé de l’agresser », selon la plainte diffusée par le procureur.

Une fois la police sur place, cette vice-présidente d’une société de gestion avait reconnu qu’il ne l’avait pas approchée. Elle avait été largement critiquée sur les réseaux sociaux, et licenciée dans la foulée.


Journal de montreal / MCP, via mediacongo.net
8324 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Climat : Le G7 s’engage pour décarboner son électricité et cesser les subventions aux énergies fossiles à l’étranger d’ici 2035
AUTOUR DU SUJET

USA–RDC : signature d’un protocole d'accord pour la reprise de la coopération militaire

Société ..,

Le Maroc et les Etats-Unis signent un accord de coopération militaire

Afrique ..,