mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : « On m’en veut et je ne sais pourquoi », s’interroge Pierre Masudi, de la Police judiciaire



Retour Société

Kinshasa : « On m’en veut et je ne sais pourquoi », s’interroge Pierre Masudi, de la Police judiciaire

Kinshasa : « On m’en veut et je ne sais pourquoi », s’interroge Pierre Masudi, de la Police judiciaire 2021-02-25
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-fevrier/22-28/police_judiciaire_parquets_21_0.jpg -

« On m’en veut et je ne sais pourquoi », déclare mercredi 24 février, le directeur chef de la Brigade criminelle de la Police judiciaire des parquets ville de Kinshasa, Pierre Masudi. Il est à son deuxième jour de la garde à vue.

Pierre Masudi est détendu au cachot du Parquet, avec quelques produits pharmaceutiques à ses côtés.

Ses collègues parlent d’une machination pour discréditer le travail de la Police judiciaire. « Il sera bientôt libéré. Son dossier est vide », lancent-ils.

Il s’agit d’une extorsion présumée d’un sujet indien à hauteur de 75 000 USD, dont se seraient rendus coupables ses agents opérant sur le terrain. Et leur Chef en répond devant l’Inspecteur général de la police judiciaire. Celui-ci vient de boucler son instruction pré juridictionnelle et va incessamment transmettre le dossier au parquet général.

A en croire l’accusé, seuls 32 000 USD seraient extorqués d’un indien trafiquant de l’or, qui lui aussi est en détention préventive avec son complice, un Congolais, à la prison centrale de Makala.

Masudi affirme avoir récupéré de ses agents cet argent qu’il a par la suite restitué à l’Indien. Et les 43 mille restants, ils se seraient évaporés dans la nature.

« Alors on m’accuse d’entretenir un réseau des malfaiteurs, pendant que ceux qui ont extorqué restent impunis », argue-t-il.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
1837 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 25.02.2021 à 10:10

LA CACOPHONIE ds la TSHILOMBERIE tribale est EXEMPLAIRE:TSHILOMBO dit qu'il a été bloqué pendant 2 ANS par KABILA et KABUYA dit que en 2 ANS TSHILOMBO a accumulé des exploits. BEYA SIKU dit que l'exécution de l 'ambassadeur d'ITALIE a 7km de GOMA par les armées conjointe FARDC Bakwa Ntombolo Tribale/ Armée de KAGAME est un défi lancé à l'OCCIDENT qui est contre l'allégence de TSHILOMBO à KAGAME et KABUNDJI contredit cela ET TSHILOMBO sans vision DEVANT ces confusions devient silencieux comme KABILA

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : début vendredi du contrôle des documents pour les véhicules

Provinces ..,

Kinshasa : le prix de l'œuf a presque doublé sur le marché

Société ..,

Pluies à Kinshasa : le déficit d’urbanisation à la base des catastrophes

Société ..,

A l'Université de Kinshasa sera érigé le monument du cosmonaute soviétique Youri Gagarine...

Société ..,