mediacongo.net - Actualités - Dose unique, efficacité, conservation... Ce que l'on sait sur le vaccin de Johnson & Johnson



Retour Santé

Dose unique, efficacité, conservation... Ce que l'on sait sur le vaccin de Johnson & Johnson

Dose unique, efficacité, conservation... Ce que l'on sait sur le vaccin de Johnson & Johnson 2021-02-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-fevrier/22-28/johnson_covid_19_021_02145.jpg -

Après Pfizer/BioNTech, Moderna et AstraZeneca, un quatrième vaccin contre le Covid-19 pourrait bientôt être autorisé dans l'Union européenne. Le géant pharmaceutique américain Johnson & Johnson a déposé une demande d'autorisation en ce sens, a annoncé mardi l'Agence européenne des médicaments (EMA), précisant qu'une décision était attendue pour mars. 

L'agence, qui se trouve sous la pression des capitales européennes confrontées à des retards dans les livraisons de vaccins, a déclaré qu'elle avait "reçu une demande d'autorisation de mise sur le marché pour un vaccin contre le Covid-19 conçu par Janssen-Cilag International N.V.", la filiale européenne de Johnson & Johnson.  

Les experts européens "pourraient émettre une opinion à la mi-mars 2021, à condition que les données de la compagnie sur l'efficacité, la sûreté et la qualité du vaccin soient suffisamment complètes et convaincantes", a-t-elle ajouté. Le vaccin de Johnson & Johnson a été soumis à une évaluation continue par l'EMA depuis le 1er décembre. 

Le sérum est, en revanche, en passe d'être autorisé aux Etats-Unis, fin février. 

Une injection unique

Ce vaccin a une particularité par rapport aux trois autres déjà sur le marché européen, il est à injection unique. Contrairement aux doses d'AstraZeneca, de Pfizer/BioNTech et de Moderna, celle du vaccin de Johnson & Johnson ne requiert pas une seconde injection, ce qui facilite les campagnes de vaccination de la population.  

85% d'efficacité contre les formes graves

L'efficacité du vaccin de Johnson & Johnson est de 66,1% contre les formes modérées du Covid-19, selon une annonce du fabricant le 29 janvier dernier. L'efficacité était globalement "similaire" pour toutes les catégories de population (âge, ethnies, comorbidités), même si elle était un peu moins élevée pour les personnes de plus de 60 ans avec des comorbidités. Au sein de cette même catégorie, aucune mort ou hospitalisation liées au Covid-19 n'ont été déplorées chez les personnes vaccinées. 

Mais les spécialistes insistent surtout sur le fait qu'elle monte à 85% quand on se focalise sur la prévention des formes graves de la maladie. Des résultats confirmés, fin février, par les autorités américaines. L'efficacité de ce vaccin est de 85,9% contre les formes graves de la maladie aux Etats-Unis, et il est également efficace contre ces formes graves à 81,7% en Afrique du Sud et 87,6% au Brésil, où des variants sont largement répandus. 

L'Agence américaine des médicaments (FDA) a rendu publics ces documents deux jours avant une réunion de son comité consultatif pour examiner l'autorisation en urgence du vaccin dans le pays. "Les analyses soutiennent un profil de sécurité favorable sans inquiétudes spécifiques de sécurité identifiées qui pourraient empêcher l'émission d'une autorisation d'utilisation en urgence", a-t-elle écrit. Le vaccin de Johnson & Johnson est déjà administré en Afrique du Sud. 

Une conservation plus facile

D'autre part, ce vaccin ne requiert pas de très basses températures pour sa conservation. La température idéale se situe entre 2 et 8 degrés, ce qui rend plus facile la conservation par rapport aux autres qui nécessitent des températures pouvant descendre à -80°C. 

La Commission européenne en a déjà commandé 200 millions de doses d'ici la fin de l'année, dont 30 millions sont destinées à la France. 

Trois millions de doses fournies début mars aux Etats-Unis

Au moins trois millions de doses sont prêtes à être distribuées dès l'autorisation du sérum aux Etats-Unis, selon le gouvernement américain. Johnson & Johnson a également affirmé "avoir pour but de délivrer un total de 20 millions de doses d'ici fin mars", a déclaré le coordinateur de la lutte contre le Covid-19 de la Maison-Blanche, Jeff Zients. L'entreprise américaine s'est engagée à acheminer 100 millions de doses aux Etats-Unis avant la fin du mois de juin. Mais le gouvernement américain a dit travailler avec l'entreprise pour "accélérer la cadence". 

Bientôt en France ?

L'arrivée du vaccin "devrait avoir lieu en mai", précise cette semaine le ministère de la Santé, selon les hypothèses de livraison du laboratoire. De précédentes prévisions, début février, tablaient jusque-là sur 2,7 millions de doses en avril.


Lexpress / MCP, via mediacongo.net
651 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie