mediacongo.net - Actualités - Nigeria: plus de 300 élèves enlevées après l'attaque de leur pensionnat



Retour Afrique

Nigeria: plus de 300 élèves enlevées après l'attaque de leur pensionnat

Nigeria: plus de 300 élèves enlevées après l'attaque de leur pensionnat 2021-02-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-fevrier/22-28/enlevement_lyceene_21_02145.jpg Abuja-

Au Nigeria, un nouvel enlèvement de masse a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi dans un pensionnat de l’État de Zamfara, dans le nord-ouest du pays. Des hommes armés ont pris d’assaut une école de filles et 317 adolescentes ont été enlevées, a annoncé la police de l'État de Zamfara dans un communiqué.

C’est la troisième fois qu’un pensionnat est attaqué dans les régions du nord-ouest du Nigeria depuis le mois de décembre. Ces kidnappings de grande ampleur se multiplient dans cette région où des groupes criminels, spécialisés dans les enlèvements contre rançons, opèrent depuis une décennie. 

Une fois de plus, l’assaut a été mené en pleine nuit. Le gouvernement local a d'abord confirmé cet enlèvement, sans préciser le nombre de victimes capturées, puis la police de l'État de Zamfara a ensuite annoncé que 317 adolescentes, scolarisées dans un lycée public de l'État, avaient été enlevées. 

« La police de l'État de Zamfara et l'armée ont lancé une opération commune pour porter secours aux 317 élèves enlevées par des bandits armés dans le pensionnat de filles de Jangebe », a précisé dans un communiqué le porte-parole de la police, Mohammed Shehu.

Au mois de décembre, 344 lycéens avaient été capturés dans l’État voisin de Katsina. Un enlèvement opéré par des « bandits » locaux, et revendiqué deux fois par le groupe jihadiste Boko Haram, basé dans l’est du pays. Tous avaient été libérés quelques jours plus tard.

La semaine dernière encore, ce sont 42 personnes, dont 27 écoliers, qui ont été enlevées dans l’État de Niger, également dans le nord-ouest du Nigeria. Malgré les promesses du gouvernement qui affirmait que des négociations étaient en cours, ces personnes sont toujours entre les mains de leurs ravisseurs.

Liza Fabbian
RFI / MCP, via mediacongo.net
880 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

FwaLuFwaKaFwa | Y7YGRRH - posté le 27.02.2021 à 07:49

Les nigérians n'ont rien appris de leurs erreurs du passé. Distraits et occupés à autres choses. Ou alors il y a des complicités intérieures

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Covid-19 : Félix Tshisekedi a participé à une conférence virtuelle tenue à Addis-abeba sur l’expansion de la fabrication des vaccins en Afrique
AUTOUR DU SUJET

Nigeria : plus de 1 800 détenus s'échappent après l'attaque d'une prison

Afrique ..,

Niger: «arrestation» de militaires après une «tentative de coup d'Etat»

Afrique ..,

Éliminatoires de la CAN : le Nigeria est qualifié, le Bénin attendra

Sport ..,

Nigeria : 180 élèves sauvés d'une attaque, 30 sont portés disparus

Afrique ..,