mediacongo.net - Actualités - Les évêques catholiques insistent sur l'organisation des élections en 2023 et pas plus tard



Retour Politique

Les évêques catholiques insistent sur l'organisation des élections en 2023 et pas plus tard

Les évêques catholiques insistent sur l'organisation des élections en 2023 et pas plus tard 2021-03-01
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-mars/01-07/nshole_donatien_abbe_cenco_21_2.JPG -

Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco)

C'est au cours d'un point de presse ce lundi 1er mars 2021 mars que Abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), a rendu public le message des évêques catholiques concernant la situation sociopolitique de la République démocratique du Congo demandant au Premier ministre Sama Lukonde de tout mettre en œuvre pour organiser des élections crédibles, transparentes et apaisées en 2023, pas plus tard.

Pour ce qui est de la formation du gouvernement de l’Union sacrée, les évêques rappellent le chef de l'État Félix Tshisekedi et le Premier ministre Sama Lukonde, que le peuple ne veut pas voir ceux qui ont pillé et semé l'insécurité dans le pays.

"Le peuple sera frustré de voir revenir au pouvoir ceux qui ont participé au pillage, à l'insécurité et à la violation des droits humains et ne font aucun signe de repentance et conversion", ont martelé les évêques.

Aux cours et tribunaux, les pères spirituels de l'église catholique leur demandent de dire le droit en âme et conscience sans céder à la pression politique, de traiter avec diligence le cas de ceux qui sont dans les prisons surpeuplées sans être jugés.

"Nous saisissons cette occasion pour demander que le procès Floribert Chebeya, Rossy Mukendi et compagnons soient exécutés sans complaisance et que les responsables répondent de leurs actes.

Daniel Aloterembi
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
4426 suivent la conversation
25 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 02.03.2021 à 19:57

Jésus Christ a été crucifié après l’élection par une foule en rage de sang ; c’est quoi donc une élection pour vous, avec tant d’intérêts financiers cachés pour le Congo et un peuple si émotif?

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 02.03.2021 à 19:33

Quand vous fermez les yeux à cette question pertinente de Socrates sans la discuter avec le peuple ou même la considérer dans vos échanges, c'est que vous faites déjà de la politiques Evêques de la CENCO et que par conséquent le peuple en ce moment n'est qu'un marchepied vers vos intérêts.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 02.03.2021 à 19:23

Bref, il est grand temps de laisser les Congolais se concentrer sur leur projet de société et pas les distraire car comme l’a dit Jean-Pierre Raffarin : « les élections n’effacent pas les problèmes »

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 02.03.2021 à 19:12

...Socrate devait avoir une expérience directe et catastrophique de la folie des électeurs. En 399 avant JC, le philosophe a été jugé sur des accusations forgées de toutes pièces de corruption de la jeunesse d'Athènes. Un jury de 500 Athéniens a été invité à peser le cas et a décidé par une faible marge que le philosophe était coupable. Il a été mis à mort par la ciguë dans un processus qui est, pour les gens qui pensent, tout aussi tragique que la condamnation de Jésus l’a été pour les chrétiens.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 02.03.2021 à 19:11

...en charge du navire? N'importe qui ou des gens formés aux règles et aux exigences de la navigation? Ce dernier bien sûr, dit Adeimantus, alors pourquoi alors, répond Socrate, continuons-nous à penser que toute personne âgée devrait être apte à juger qui devrait être un dirigeant d'un pays? L’argument de Socrate est que voter lors d’une élection est une compétence et non une intuition aléatoire. Et comme toute compétence, elle doit être enseignée systématiquement aux gens. Laisser les citoyens voter sans éducation est aussi irresponsable que de les confier à un trirème naviguant vers Samos dans une tempête.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 02.03.2021 à 19:10

Si vous aimez tant les élections dans un environnement avec tant d’antivaleurs comme le Congo Evêques de la CENCO, c’est que vous n’avez jamais lu Socrates ou faites semblant : Dans les dialogues de Platon, le père fondateur de la philosophie grecque - Socrate - est décrit comme extrêmement pessimiste à propos de toute l'affaire de la démocratie. Dans le livre six de la République, Platon décrit Socrate en train de converser avec un personnage appelé Adeimantus et d'essayer de lui faire voir les failles de la démocratie en comparant une société à un navire. Si vous vous dirigiez vers un voyage par mer, demande Socrate, qui voudriez-vous idéalement décider qui était...

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JEREMIE MWEZE | 7D7ADLF - posté le 02.03.2021 à 12:45

NOUS SOMMES DU COTE DE L'EGLISE CATHOLIQUE

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 02.03.2021 à 12:10

@KALUMBA , vous qui citez les belges comme paroles d’evangiles , croyez vous que ces déclarations étaient faites dans l’intérêt des congolais ou les leurs . Les belges considéraient aussi que les congolais étaient incapables de sauter en parachute, Les belges croyaient aussi que le Katangais étaient capables de faire une république indépendante. Nous savons comment ils ont échoué. Arrêtez de nous citez les belges comme si ils étaient l’Aplha et l’Omega .

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 02.03.2021 à 12:02

@ SHAKA , Joseph Kabila a fait tirer à balles réelles dans les églises et les milices à la solde du FCC ont brutalisé les religieuses dans les couvents , dans le Sanjuru par exemple , pour empêcher la tenue des élections. Ce sera très difficile à Tshilombo de faire plus que ça.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 02.03.2021 à 09:53

Ca commence deja, les mediocres en savent quelques choses. Les Talibans, avec votre bilan qui est en dessous de ZERO, un comportement Broussard, vous allez DEGEGER en 2023. Les Belges avaient raison de dire qu'un Kasaien ne peut pas etre president du Congo. Quand je regarde les comportements de Kabundji et de Kabuya je me dis qu'il faut mettre FIN le plus vite possible A cette comedie, on en a pas besoin vraiment.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 02.03.2021 à 08:37

Mettez ça dans les reseaux sociaux : " l’Église Catholique est une salle d'attente pour l'Enfer " Dixit Marcelo TUNASI - Une église remplie a 99% des Prêtres politiciens que des bergers de DIEU. Cessez la DÉMAGOGIE, Abbé NSHOLE. Si la justice n'a pas des preuves vous voulez qu'elle fasse quoi!

Non 7
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 01.03.2021 à 23:56

@ SHAKA , Joseph Kabila a fait tirer à balles réelles dans les églises et les milices à la solde du FCC ont brutalisé les religieuses dans les couvents , dans le Sanjuru par exemple , pour empêcher la tenue des élections. Ce sera très difficile à Tshilombo de faire plus que ça.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Henry | OYTXEXZ - posté le 01.03.2021 à 23:49

Quand on traite l'eglise catholique de salle d'attente de l'enfer, lereverend abbe Shole ronfle. Aussitot qu'on parle elections, il coupent ses reves, se reveille en catastrophe et vous promet l'enfer si vous oser aller a l'encontre des ses souhaits.

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Henry | OYTXEXZ - posté le 01.03.2021 à 23:44

Les seules elections on ne peut plus libre, tres democratiques, hyper transparentes que le Congo ait JAMAIS eu depuis sa creation, etait sous le musulman, pardon, je voulais dire le catholique Abbe Malu Malu. N'est-ce pas? S'il vous plait, recommencons cette experience afin que l'abbe Shole se construise aussi une universite a Butembo, desole, au Bandundu. Cela aidera beaucoup le developement de toute la republique.

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 01.03.2021 à 21:26

(suite) après tout à quoi sert la confession des assassins qui vivent en paix en Europe, voir meme protéger par certaines ONG.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 01.03.2021 à 21:25

Exiger les élections en 2023 c'est le minimum justiciae, l'église catholique l'ha déjà fait pour Kabila et Mobutu, toujours en tete des mnifestations. Pour ceux qui ont pillé le pays, là nous sommes dans la dèmagogie Catholique. Si l'Eglise Catholique a des noms, alors il faut les rendre publique. Nous devons arreter de lancer des accusations en l'air. De meme Flobert Chebeya, meme tous ces fameux lanceurs d'alerter, qu'il vienent au pays soutenir leurs accusations au pays. Il semble que nous sommes dans un Etat de droit sous Tshilombo, donc aucune peur il faut les encourager de revenir meme sous la protection de l'eglise catholique, après tout à quoi sert la confession des...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois | Y5GIOO8 - posté le 01.03.2021 à 21:18

C'est du théâtre. Même les catholiques ne feront rien! Comme ils ont accepté Félix comme président malgré ses magouilles ils vont se soumettre au glissement de ce dernier.

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 01.03.2021 à 20:59

Exiger les élections en 2023 c'est le minimum justiciae, l'église catholique l'ha déjà fait pour Kabila et Mobutu, toujours en tete des mnifestations. Pour ceux qui pillés le pays, là nous sommes dans la dèmagogie Catholique. Si l'Eglise Catholique a des noms, alors il faut les rendre publique. Nous devons arreter de lancer des accusations à l'air. De meme Flobert Chebeya, meme tous ces fameux lanceurs d'alerter, qu'il vienent au pays soutenir leurs accusations au pays. Il semble que nous sommes dans un Etat de droit sous Tshilombo, donc aucune peur il faut les encourager.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 01.03.2021 à 20:58

L'abbé fait rire.

Non 5
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 01.03.2021 à 19:23

les évêques vont comprendre que kabila était plus démocrate que tshilombo ,comment esperer les élections en 2023 avec un bilan zéro ? Tshilombo n'as aucune reforme a son actif a ce jour pour aller aux élections, vient de s'entourer de sa cour et de ses hommes partout ,il contrôle, la primature, le parlement, le sénat ,la cour constitutionnelle ,le conseil d'état ,et bientôt la CENI ,il contrôle tout les instances qui peuvent validés le glissement ,tout les politiciens a part FAYULU font partie de l'union sucrée donc content d'avoir des postes vont validés le glissement

Non 9
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 01.03.2021 à 18:44

En bandi oh! 2023 tic tac...Kabila et FCC partis pas de prétextes oh ceci oh cela, oh nos prédécesseurs n'ont rien fait. 2023 Elections.

Non 4
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musuti | S5U9GGM - posté le 01.03.2021 à 18:40

Ces évêques ne sont pas des pères spirituels. Que personne ne vous trompe. Parmi eux, il y a de pires que "Ye meyi" en matière de gestion et de coups bas. Nos jeunes prêtres en savent quelque chose. Je ne disculpe pas les politiciens véreux mais je confirme haut et fort que la plupart de nos évêques catholiques congolais ne m'inspire pas confiance. Marcel Utembi de Kisangani était pour Ramazani Shadari. Monsengwo, Ambongo, Bangabane de Buta et compagnie étaient pour Fayulu, sans compter leur valet Donatien Nshole. Savez-vous que la Cenco a détourné une grande partie de 40 millions d'€ alloués par l'Union Européenne pour l'observation des élections de fin 2018 ? Raison...

Non 25
Oui 32
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dobototoko | 9YCEQ49 - posté le 01.03.2021 à 18:38

Même pas un jour de plus à accorder à l'union salée. Les élections en 2023.

Non 3
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kalume | ERWNEWG - posté le 01.03.2021 à 17:40

Je les comprends ,manque de matière

Non 9
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le double | EFRMHPD - posté le 01.03.2021 à 17:10

C'est évident, en 2023 c'est les élections ou rien! Que personne ne nous dise oh la coalition FCC-CACH continue a bloquer ceci cela,ceux qui bloquaient la situation sont déboulonnés,alors nous ne permettrons jamais que les pratiques que nous avons décriées hier soient acceptées aujourd'hui, ça jamais !

Non 1
Oui 34
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Gouvernement : Mbikayi demande aux membres nommés de bien travailler pour « baliser 2023 »

Politique ..,

Patrick Muyaya, nouveau porte-parole du gouvernement

Politique ..,

Gouvernement Sama Lukonde : 80 % de nouvelles figures intègrent le nouvel exécutif national

Politique ..,

Ministère des Sports : Serge Khonde remplace le pasteur Amos Mbayo

Sport ..,