mediacongo.net - Actualités - Covid-19 : les vaccins sont là, mais...



Retour Santé

Covid-19 : les vaccins sont là, mais...

Covid-19 : les vaccins sont là, mais... 2021-03-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-mars/01-07/vaccin_rdc_reception_21_02145.jpg -

C'est finalement la semaine prochaine que le gouvernement de la République démocratique du Congo lance la vaccination contre la Covid-19.

Ministre de la santé publique, Dr Eteni Longondo l'a confirmé hier mercredi 3 mars à Kinshasa. C'était lors de la présentation officielle de 1,7 million de doses de vaccin à l'entrepôt du Programme élargi de Vaccination (PEV) à Kinkole, dans la commune de la Nsele.

Pour cette première phase de vaccination, le gouvernement de Sylvestre Ilunga Ilunkamba a ciblé quatre provinces sur les 26 que compte le pays. Kinshasa, le Nord-Kivu, le Kongo-central et le Haut-Katanga ont été programmés, selon le ministre Eteni Longondo, pour le fait que ces quatre provinces sont les plus touchées par la pandémie, au regard des statistiques fournies par les services spécialisés.

Au parfum de la méfiance que suscite ce vaccin au sein de l'opinion nationale, le ministre congolais de la Santé a jugé utile de rassurer, de prime abord, ses compatriotes, aux lendemains de la débandade enregistrée le jeudi 25 février dernier dans les écoles de Lubumbashi et de Bukavu.

LE VACCIN, LE MOYEN LE PLUS EFFICACE DANS LA LUTTE

Aux dires de Dr Eteni Longondo, le gouvernement ne s'attend pas à homologuer un vaccin qui va tuer le peuple congolais. A l'instar du Président Félix Tshisekedi, il soutient que le vaccin est, pour le moment, le moyen le plus efficace pour lutter contre cette pandémie, en l'absence d'un médicament thérapeutique efficace.

Au-delà de ce scepticisme vis-à-vis de la vaccination, les Congolais font davantage confiance aux traitements locaux. C'est donc avec espoir qu'ils s'attendent à des résultats meilleurs en misant sur des chercheurs congolais qui ont récemment présenté leurs découvertes à base de produits traditionnels, censés traiter le coronavirus et dont les résultats ont été salués par le chef de l'Etat congolais.

"Le vaccin est un passage obligé. Mais, nous privilégions aussi le traitement curatif. Nous avons deux produits qui promettent en tout cas par leurs premiers résultats… et ce sont des produits congolais", avait déclaré le président Félix Tshisekedi.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a toutefois fait part de son "extrême prudence" face à ces produits. "Les essais cliniques sont essentiels pour fournir des preuves scientifiques sur la sécurité, l'efficacité et la qualité de tous les médicaments, que l'approche soit traditionnelle ou moderne", fait remarquer à ce sujet l'OMS.

CONVAINCRE LES SCEPTIQUES A SE FAIRE VACCINER

C'est dans cette optique que le ministre congolais de la Santé tâche de convaincre ses compatriotes à adhérer à la vaccination, tout en soulignant que ce n'est pas obligatoire. "La vaccination est volontaire, il faudrait plutôt penser à votre vie, car la vie n'a pas de prix", a-t-il lancé.

"La RDC, poursuit-il, est parmi les premiers pays d'Afrique à recevoir ces vaccins. La vaccination nous permettra de protéger et sauver des vies. Nous devons (donc) encourager la population cible à se faire vacciner". A cet effet, Dr Eteni Longondo relève même que les effets secondaires du vaccin sont à négliger.

Avec l'appui de ses partenaires, notamment Gavi, l'OMS et l'Unicef, le PEV procédera à la formation du personnel de santé sur les aspects logistiques et à la sensibilisation de la population avant les opérations de vaccination proprement dites, indique un communiqué de presse diffusé hier mercredi 3 mars par l'Unicef.

LONDRES ET WASHINGTON JUBILENT

"Le Royaume-Uni est ravi que la RDC soit parmi les premiers pays au monde à recevoir des vaccins contre la Covid-19, grâce à l'initiative Covax. Avec un engagement de 750 millions de dollars, le Royaume-Uni est l'un des fondateurs et principaux bailleurs de COVAX. En collaboration avec nos partenaires internationaux, nous accompagnons le Gouvernement de la RDC pour mettre en œuvre le programme national de vaccination contre la Covid-19, en particulier l'accès aux vaccins pour le personnel de santé et pour les plus vulnérables", a souligné Juliette John, Directrice de la Coopération britannique.

"Nous nous réjouissons de l'arrivée de vaccins contre le Covid-19 en RDC. Les États-Unis sont engagés aux côtés des autres partenaires à travers le monde pour mettre fin aux effets dévastateurs de cette pandémie aussi bien sur la santé publique que sur l'économie. Dans le cadre de cet engagement, le Président Biden a annoncé une contribution de 4 milliards de dollars américains pour soutenir l'initiative internationale COVAX et les États-Unis sont fiers de travailler aux côtés du gouvernement de la RDC et des autres partenaires pour apporter ce vaccin d'importance vitale pour le peuple congolais", a rappelé l'ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike Hammer. 

Yves Kalikat et Tricya Musansi
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
1547 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mbm | O1OKKPU - posté le 04.03.2021 à 09:00

Mawa, et tous ca parce qu'il chercher comment trouver l'argent facile, rien ne marche au pays, la priorité pour eux c'est trouver l'argent et partage de pouvoir. Chaque jour le Congolais meurent à cause de l'insécurité qui règne à l'Est du Pays

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
madjic | JQVGLBZ - posté le 04.03.2021 à 08:24

Les politiques congolais sont plus que le virus

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Alino | VDAIERV - posté le 04.03.2021 à 08:13

Qu'ils commencent par eux mêmes, après l'expérimentation, qu'ils continuent dans leurs familles puis leurs proches. La faim est plus dangereux que même leur covid 19, l'insécurité on en parle pas, le chômage etc.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hama | AXLM1XA - posté le 04.03.2021 à 07:14

Il faudra que Eteni Longondo, Jean Jacques Muyembe et Fatshi Béton ainsi que leurs familles donnent l’exemple au cours d'une cérémonie publique, comme le pouvoir sait bien le faire,en se faisant vacciner les premiers.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hama | AXLM1XA - posté le 04.03.2021 à 07:09

Il faudra que Eteni Longondo, Jean Jacques Muyembe et Fatshi Béton ainsi que leurs familles donnent l’exemple au ours d'une cérémonie publique, comme le pouvoir sait bien le faire,en se faisant vacciner les premiers.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Drépanocytose : la jeunesse protestante de Kinshasa encourage le dépistage avant le mariage
AUTOUR DU SUJET

Points forts et limites des vaccins à ARN

Santé ..,

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Santé ..,

Inde : l'OMS craint l'apparition du virus mortel Nipah

Santé ..,

Coronavirus au Royaume-Uni : Pourquoi le gouvernement britannique a-t-il renoncé au pass...

Santé ..,