mediacongo.net - Actualités - Risques du vaccin AstraZeneca : ce qu'en disent des médecins spécialistes



Retour Santé

Risques du vaccin AstraZeneca : ce qu'en disent des médecins spécialistes

Risques du vaccin AstraZeneca : ce qu'en disent des médecins spécialistes 2021-03-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-mars/08-14/astrazeneca_vaccinnation_21_02145.jpg -

Un médecin français s'apprête à injecter une dose du vaccin AstraZeneca. (Reuters)

Certains pays européens ont justifié une suspension des vaccinations avec le produit AstraZeneca au motif de cas graves de thromboses. De nombreux spécialistes dénoncent une décision déraisonnable face à un risque non avéré.

L'embolie pulmonaire n'est pas une maladie rare. Le Danemark, l'Islande et la Norvège ont annoncé jeudi la suspension des injections du vaccin AstraZeneca. Les autorités sanitaires expliquent avoir enregistré une série de cas graves de formation de caillots sanguins ou thrombose. Alors que le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a affirmé jeudi lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement que les données ne justifiaient pas une mise à l'écart du produit du laboratoire anglo-suédois, de nombreux spécialistes critiquent la décision des pays nordistes.

Invité de la matinale d'Europe 1 vendredi, le directeur de l'Institut Pasteur de Lille, le professeur Xavier Nassif, a salué la décision du ministre. Selon lui, l'embolie pulmonaire est une maladie fréquente que l'on repère aussi bien chez les populations non-vaccinées que vaccinées. Seuls une vingtaine de cas aurait été recensés par l'Agence européenne du médicament : "Est-ce que sur deux mois, parmi cinq millions de personnes qui n'auraient pas été vaccinées, nous n'aurions pas facilement trouvé 20 cas d'embolie pulmonaire, voire même plus?"

Ralentissement de la campagne vaccinale. La décision des trois pays nordiques est tantôt qualifiée de "maladroite", tantôt "d'incompréhensible" voire "désastreux" car mettant à mal une campagne de vaccination déjà entravée par le rythme de production et d'inoculation. Pour le chef du département d'immunologie clinique et de maladies infectieuses à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil, le professeur Jean-Daniel Lelièvre, interrogé par Le Monde, le risque soulevé par les autorités sanitaires nordiques est hypothétique au regard des bénéfices prouvés de la vaccination dans la lutte contre le Covid-19. Il va jusqu'à qualifier cette stratégie adoptée de "perte de chance pour la population". Le principe de précaution invoqué est lui aussi largement critiqué au regard des enjeux sanitaires et des conséquences socio-économiques de la pandémie. Aucun lien formel entre ces effets secondaires néfastes et l'inoculation du produit n'a encore été prouvé.

Un recul suffisant. Au micro d'Europe 1, le professeur Xavier Nassif rappelle que le produit du laboratoire AstraZeneca a déjà prouvé son efficacité et même permis certaines facilités d'utilisation. Les médecins traitant peuvent en effet réaliser eux-mêmes les injections. Interrogé sur les conseils qu'il prodiguerait à ses patients, il a affirmé qu'il n'hésiterait pas une seconde à leur conseiller ce vaccin. "On a déjà neuf mois de recul", a-t-il conclu.


Journal du Dimanche / MCP, via mediacongo.net
1075 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : USA: le vaccin anti-Covid va devenir obligatoire pour tous les élèves en Californie
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : un cocktail d’anticorps d’AstraZeneca injectable en intramusculaire a donné des...

Santé ..,

Covax : Les pays riches, ayant accumulé un surplus de vaccin, font de plus en plus don au monde...

Santé ..,

Pfizer perd son efficacité plus rapidement qu'AstraZeneca face au variant Delta

Santé ..,

Recevoir deux vaccins différents est (beaucoup) plus efficace que deux doses du même

Santé ..,