mediacongo.net - Actualités - En 2020, 50,9 % de recettes générales réalisées sont l’œuvre de la DGI (BCC)



Retour Economie

En 2020, 50,9 % de recettes générales réalisées sont l’œuvre de la DGI (BCC)

En 2020, 50,9 % de recettes générales réalisées sont l’œuvre de la DGI (BCC) 2021-03-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-mars/15-21/dgi_20_0214512.jpg -

Dans son rapport sur la politique monétaire 2020, publié il y a quelques jours, la Banque centrale du Congo (BCC) indique que la structure de la mobilisation des recettes publiques pour l’année 2020 a été dominée par les recettes tirées des impôts directs et indirects de la Direction Générale des Impôts (DGI), avec 50,9% du total.


La source indique par ailleurs que les prévisions budgétaires de 2020 concernant les recettes publiques ont été programmées à 7.385,8 milliards de francs congolais (CDF), dans le plan de trésorerie du secteur public.

Selon les statistiques fournies par l’Institut d’émission dans son rapport, les recettes publiques se sont donc chiffrées à 7.019,9 milliards de CDF, dégageant ainsi un taux de mobilisation de 95,1 %. Par rapport au niveau des recettes renseignées dans le budget initial et dans le collectif budgétaire, la BCC note qu’il s’est observé des taux de réalisation respectifs de 37,9 % et 75,7 %.
Après la DGI, l’on retrouve la fiscalité douanière de la Direction générale de douanes et accises (DGDA). Celle-ci se révèle autant pourvoyeuse des recettes publiques avec 28,9% du total. Les recettes administratives, domaniales, judiciaires et de participations de la Direction générale des Recettes Administratives, Judiciaires, Domaniales et de Participations (DGRAD) représentent 17,0 % du total.

Quant aux rubriques « pétroliers producteurs» et « dons et autres recettes », elles ont contribué respectivement pour 2,4 % et 0,8 % dans les recettes générales de l’exercice 2020.

Comparativement aux recettes mobilisées en 2019, la BCC indique qu’il s’est observé un recul des recettes de la DGI de 7,9%. Ce, en dépit des avances reçues au titre de paiement anticipatif d’impôt de l’ordre de 262,7 milliards de CDF. S’agissant des recettes encadrées par la DGDA et la DGRAD, elles ont enregistré des accroissements respectifs de 11,9 % et 3,1 %.


congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
885 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

BCC : les exportations se chiffrent à 6,55 milliards USD dans la balance commerciale des biens...

Economie ..,

Déogratias Mutombo : « Le taux de croissance pourra passer de 1,7% à 4,9 % »

Economie ..,

La BCC lève la mesure de mise à l'index de Gentiny Ngobila et de la ville de Kinshasa

Société ..,

Soutien aux FARDC : la première mensualité de l’engagement des sénateurs versée dans le...

Politique ..,