mediacongo.net - Actualités - Détournement de fonds à l’EPST : Delphin Kambayi et Michel Djamba condamnés à 20 ans de travaux forcés



Retour Société

Détournement de fonds à l’EPST : Delphin Kambayi et Michel Djamba condamnés à 20 ans de travaux forcés

Détournement de fonds à l’EPST : Delphin Kambayi et Michel Djamba condamnés à 20 ans de travaux forcés 2021-03-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-mars/22-28/proces_secope_21_0200.jpeg -

La Cour d’appel de Kinshasa/Gombe a condamné à 20 ans de travaux forcés, Delphin Kambay et Michel DJamba, respectivement directeur de service de contrôle et de paie du personnel enseignant (SECOPE), et inspecteur général à l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST).

Lors du verdict rendu ce jeudi 25 mars, la Cour d’appel a ajouté, à cette condamnation, les peines accessoires. Il s’agit notamment de l’interdiction d’accéder aux fonctions publiques, la privation des droits civiques et politiques, l’interdiction de droit à la libération provisoire, la restitution des fonds détournés ainsi que les dommages et intérêts.

 A l’audience du 11 mars dernier, le ministère public avait avait requis une peine de 20 ans de travaux forcés contre les deux prévenus.

En rappel, le ministère public a poursuivi Delphin Kambay et Michel Djamba pour détournement de fonds alloués au programme de la gratuité de l’enseignement de base.

Eric Wemba
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
2232 suivent la conversation
11 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 26.03.2021 à 00:04

La justice dans une démocratie coûte chère. Il faut beaucoup d'argent. Nous sommes au procès Pentecôstale sous Tshilombo, comme sous Mobutu et Tsisekedi père. Les accusés sont condamné à des peines lourdes sans même qualifiés ni le dommage, ni ce qui été détourné. Les procès sont modernes, mais le pays est archaïque. On condamne pour les maisons fabriquées, mais personne connaît le nombre des maisons fabriquées réellement. On recrute du personnel enseignant en désordre, on fait les examens d'état. Mais nous ignorons ce qui n'a pas été fait ou fonctionner. On condamne pour cacher un échec de programmation et par ignorance du pays réel, par les dirigeants actuels...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo aux congolais | BJL1UJ5 - posté le 25.03.2021 à 22:29

Et je voulais aussi suggerer ceci: aujourd'hui beaucoup de gens commencent un peu à s'habituer avec makala. Mais est-ce qu'il n'y a pas moyen, comme nous avons un kanyama kasese pour les kulunas sans cravate, qu'on en ait aussi un autre pour y envoyer tous ces kulunas en cravate? Je ne sais pas si les autorités peuvent y penser?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo aux congolais | BJL1UJ5 - posté le 25.03.2021 à 22:18

C'est vraiment bien fait, car le pays a besoin que les choses aillent de l'avant, et cela ne peut etre possible que si une bonne justice est établie, pour traquer tous ces détourneurs de fonds et les envoyer là où ils meritent d'etre. Mais ce n'est pas fini, car la liste est exhaustive. Meme lui bakonga devait aussi etre arreté, car c'est lui l'en-tête d'ailleurs

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ANONYME | WSR79DE - posté le 25.03.2021 à 21:14

Ne vous en faites pas, à la prochaine grâce présidentielle, vous serez libérés.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 25.03.2021 à 21:03

Il y a une vidéo qui circule d'un officiel nigerian convoqué au tribunal. C'est un gars en parfait état de bonne santé. Il s'isole dans une cellule. Il se met allègrement crème et tout. Puis un instant après, il sort port embarquer un véhicule pour le conduire au tribunal, et voilà le monsieur tout en bande et avec béquilles et paralysé et on le supporte pour faire le moindre pas. Une disgrâce pour son pays et l'Afrique noire. C'est ce à quoi louent les kamerhe et Cie, et à quoi joueront les fossoyeurs des républiques bananières de chez nous.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 25.03.2021 à 20:38

Quand l'état est incapable de se réformer, ou regarder en face ses insuffisances, ce sont ses fils, ses serviteurs en primis qui paient.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 25.03.2021 à 20:28

Il a fallu y majouter: interdiction de recevoir épouses ou autres personnes pour relations intimes. Interdiction d'être évacué en soins médicaux hors du pays. Interdiction d'organiser des bureaux de travail en prison.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 25.03.2021 à 20:26

Ol a fallu y ajouté: interdiction de recevoir épouses ou autres personnes pour relations intimes. Interdiction d'être évacués en soin médicaux hors du pays. Interdiction d'organiser des bureaux de travail en prisons

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | AGBCNNO - posté le 25.03.2021 à 19:51

Et qu'en est du Ministre Willy???? Apres quelques mois, ces personnes seront en dehors de la prison...Vive l'Etat de droit a l'UDPS!!! Rire

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
who can save us | Z131H8R - posté le 25.03.2021 à 19:36

Pourvu l'argent soit restitué

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

La Secrétaire générale ai à l’EPST invitée à appliquer les mesures prises pour stopper la...

Société ..,

Environs 700.000 élèves finalistes attendus aux épreuves hors-session de l’Examen d’État

Société ..,

EPST: marche ce matin des élèves de Kinshasa

Société ..,

Covid-19 : Le ministre de l’EPST prend une série de mesures pour lutter contre la 3è vague...

Société ..,