mediacongo.net - Actualités - Violences sexuelles en RDC: Le Dr Mukwege ouvre la table ronde sur la mise en place d'un fond national en faveur des victimes



Retour Provinces

Violences sexuelles en RDC: Le Dr Mukwege ouvre la table ronde sur la mise en place d'un fond national en faveur des victimes

Violences sexuelles en RDC: Le Dr Mukwege ouvre la table ronde sur la mise en place d'un fond national en faveur des victimes 2021-03-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-mars/29-31/RDC-Violences-sexuels-Table-ronde.jpg -

Depuis l’hôpital de Panzi où il se trouve, le Dr Denis Mukwege a lancé ce mardi 30 mars par vidéoconférence , les travaux des réflexions sur la mise en place d’un fond national de réparation pour les survivant(es) aux violences sexuelles liées aux conflits.

« Les violences sexuelles sont un vrai instrument de déshumanisation au conséquence dramatique , il est urgent de mener une réelle politique des réparations « . A déclaré le réparateur des femmes.

Le but de ces travaux est d’amener les organisations et les acteurs de la société civile à travailler pour la mise en place d’une politique nationale des réparations en faveurs des victimes en RDC.

Grâce à ce projet, au moins 1000 victimes vont bénéficier des mesures des réparations individuelles et collectives.

Le Dr Mukwege estime que la réparation fournie aux victimes un soutien matériel et financier susceptible de les amener à se reconstruire dans la dignité .

Organisée par Global Survivors Fund (Fonds Mondial pour les Survivant.e.s) , la Fondation Panzi et le mouvement national des survivantes aux violences sexuelles, cette table ronde prendra fin le mercredi 31 mars 2021.

Don Du Ciel Tolenga
CongoPolitis / MCP, via mediacongo.net
689 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | J4TI6QP - posté le 31.03.2021 à 12:45

Bonne initiative au LUALABA l'argent de COVID19 a été pillé par Mr RICHARD MUYEJ et ses amis convertis en ministres et députés provinciaux. Aujourd'hui 756 cas de COVID19 au LUALABA rien n'est fait et RICHARD MUYEJ a fuit les ennuis de l'IGF en Afrique du Sud. IGF doit revenir au Lualaba pour spoliation Terrain Hopital Général MWANGEJI/Kolwezi

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Etat de droit | YL7MM52 - posté le 31.03.2021 à 12:10

un prix nobel rapporte en moyenne aujourd'hui 738.000 euros. Certains voient des millions partout par manque de discernement. Toujours dans l'excès et l'ignorance pour mieux mentir. Mentez mentez il en restera toujours quelque chose !

Non 1
Oui 86
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musuti | S5U9GGM - posté le 31.03.2021 à 10:44

Papa Mukwege, pourquoi tout cet excès de zèle ? Qu'as-tu fait avec tout le pactole reçu à Stockholm avec le prix Nobel ? Tu commences à en faire un peu trop. Tout ça ce n'est plus pour les victimes. D'ailleurs, qu'est-ce-qu'elles gagnent dans tout ça ? Il parait même que tes travailleurs ne sont pas bien payés. Tes enfants sont où maintenant ?

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 31.03.2021 à 08:55

C'est devenu un bon fond de commerce pour Mukwenge. Je pense qu'il ne voudra pas la fin de la guerre sinon son business prendra fin. IGF doit l'auditer aussi.

Non 5
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Kinshasa : le nouveau marché central aura une capacité d’accueil de 62 000 personnes
AUTOUR DU SUJET

Au conseil des droits de l'homme à Génève, Julienne Lusenge plaide pour l'élimination des...

Société ..,