mediacongo.net - Actualités - Afrique du Sud: en pleine crise intestine, l'ANC rend hommage à Winnie Mandela



Retour Afrique

Afrique du Sud: en pleine crise intestine, l'ANC rend hommage à Winnie Mandela

Afrique du Sud: en pleine crise intestine, l'ANC rend hommage à Winnie Mandela 2021-04-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-avril/01-04/anc_congres_21_021455.jpg Johannesbourg-

En Afrique du Sud, l’ANC (le Congrès National Africain) rendait hommage vendredi 2 avril à la figure de la lutte contre l’apartheid Winnie Mandela. Cette icône du parti, surnommée « la mère de la nation » par les Sud-Africains, est décédée il y a trois ans, à l’âge de 81 ans. Le président Cyril Ramaphosa a profité de cette cérémonie pour appeler le parti à rester uni, alors que l’ANC est en pleine crise.

Covid oblige, seuls quelques cadres de l’ANC sont venus déposer une couronne de fleurs puis assister à la cérémonie religieuse du Vendredi Saint. À cette occasion, le président Cyril Ramaphosa tenu à souligner que l’unité du parti était l’un des combats de Winnie Mandela.

« Les temps sont aussi très difficiles politiquement, pour le Congrès national africain. Et elle aurait été la première à affirmer qu’il faut que l’on continue à prôner l’unité de l’ANC, car cela permet aussi d’unir la nation sud-africaine. »

En début de semaine, une nouvelle résolution a été passée : elle oblige tout membre du parti poursuivi en justice à quitter son poste dans les trente jours. De quoi créer des dissensions et aggraver les divisions entre les différentes factions. Elles sont grandes désormais entre le camp Ramaphosa et le camp du secrétaire général Ace Magashule, poursuivi pour corruption et poussé vers la sortie.

Pour Veli Mofokeng, militant membre de la Ligue de la jeunesse du parti, il est temps que l’ANC fasse le ménage dans ses rangs : « Il y a des membres qui agissent pour leur intérêt personnel. Mais je suis content que l’on travaille au redressement du parti en s’attaquant à la corruption. »

Mais pour d’autres, l’affaire est loin d’être tranchée, comme l’estime Nomvula Mokonyane, membre du comité exécutif du parti : « Ceux qui quittent leurs fonctions doivent le faire volontairement. Durant ces 30 jours, il va y avoir des discussions pour examiner le fondement des accusations qui sont faites. »

Ace Magashule n’a pas encore dit son dernier mot, et entend d’ici la fin du mois échanger avec les figures historiques du parti et les représentants locaux.

Claire Bargelès
RFI / MCP, via mediacongo.net
1376 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : « Pas de troupes ougandaises dans l’immédiat en RDC », affirme le porte-parole de l’UPDF
AUTOUR DU SUJET

Afrique du Sud : l’ex-président Zuma devant la justice pour corruption

Afrique ..,

Corruption: l’Afrique du Sud réussira-t-elle à juger Zuma l’intouchable?

Afrique ..,

Restrictions et Confinement: des congolais de la diaspora Sud-Africaine se sont réunis après...

Diaspora ..,

Afrique du Sud : une nouvelle secrétaire générale pour l'ANC

Afrique ..,