mediacongo.net - Actualités - Religion et reconfinement : Pâques, Pessah, Ramadan… comment les fidèles s’adaptent pour ces fêtes ?



Retour Religion

Religion et reconfinement : Pâques, Pessah, Ramadan… comment les fidèles s’adaptent pour ces fêtes ?

Religion et reconfinement : Pâques, Pessah, Ramadan… comment les fidèles s’adaptent pour ces fêtes ? 2021-04-04
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-avril/05-11/catholique_juif_musulman_21_0.jpg -

La période qui s’ouvre « est marquée par de nombreuses fêtes religieuses » a rappelé Emmanuel Macron lors de son allocution, sans pour autant faire état de nouvelles contraintes sanitaires encadrant ces cérémonies.

« Les décisions que nous prenons tous pendant ces fêtes religieuses n’affectent pas seulement non proches, mais aussi les communautés » prêche ce vendredi la branche européenne de l’OMS ce vendredi. De fait, si les juifs sont en pleines festivités de Pessah, les chrétiens s’apprêtent eux à célébrer Pâques ce week-end, quand les musulmans ouvriront autour du 13 avril, le mois du Ramadan.

Des temps forts du calendrier religieux, déjà contraints en 2020, par un premier confinement et la fermeture des lieux de culte. « Reconfinement hybride », ce début avril oblige, plus de liberté leur est accordée. Les célébrations au sein de son département (ou dans une limite de 30 km) sont autorisées entre 6 heures et 19 heures, en atteste la case dévolue sur les attestations de déplacement.

Ainsi dans les lieux de culte, la jauge, reste la même : deux sièges laissés libres entre chaque personne ou entité familiale, un rang sur deux vide et bien sûr masque obligatoire pour tous. Même préconisation pour les « festivités » autour de ces repas prisés. « Éviter les rassemblements privés, les fêtes avec des amis, la famille, des proches » a encore insisté le Président.

Quand l’OMS, appelle à privilégier « les réunions virtuelles, le report et la réduction de la taille de ces rassemblements », plaidant pour l’organisation des cérémonies en extérieur. Des réunions qui seront aussi fortement scrutées par les autorités, tant elles rassemblent « des publics nombreux en certains lieux et à certaines heures et constituent par conséquent des cibles à la symbolique forte », a souligné Gérald Darmanin dans un communiqué adressé aux préfets.

Concernant Pessah

La Pâque juive qui commémore l’exode des Juifs hors d’Égypte est une des trois fêtes cardinales. Elle s’étale du 27 mars au dimanche 4 avril. Les deux premiers et les deux derniers jours en constituant le point d’orgue.

« Quand c’est complet, on ne peut plus s’inscrire ni entrer. Chez nous, les fêtes mêlent toujours la synagogue et la famille. Il y a des offices et des repas de fête. Les consignes données sont de respecter le plus strictement possible les recommandations du gouvernement » affirme ainsi Francis Kalifat, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) dans le Parisien.

Les deux premiers soirs de Pessah sont consacrés au « Seder », les deux derniers jours, les 2 et 3 avril, sont également des jours de fêtes, forcément limités en nombre cette année.

… Pâques

Pâques, qui a débuté par le dimanche des Rameaux et prend fin le lundi 5 avril, célèbre la résurrection de Jésus. C’est aussi une des fêtes majeures du christianisme. Les célébrations s’organisent traditionnellement aussi en plusieurs temps. Ce Vendredi Saint (ce 2 avril), les chemins de croix et processions nocturnes ont ainsi dû être aménagés. Tout comme la veillée Pascale du samedi soir. « Là, évidemment, avec le couvre-feu, cette messe de la nuit de Pâques pourra être célébrée soit dans l’après-midi du samedi, soit très tôt le dimanche matin, à 6 h 30 dans beaucoup de paroisses, et puis il y a aussi la messe de Pâques qui sera en fin de matinée » a précisé le père Hugues de Woillemont, de la Conférence des évêques de France sur Europe 1.

Là encore, les tablées familiales autour de l’agneau pascal, devraient bien être amputées.

Et le Ramadan

Le jeûne légal, en arabe sawm ou siyyâm est un rite obligatoire prescrit par le Coran, qui fait partie des cinq « piliers de l’islam ». Le mois du ramadan devrait commencer autour du 13 avril et s’achever vers le 12 mai avec la fête de l’Aïd-El-Fitr.

Mohammed Moussaoui président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé ce 1er avril, les mosquées à suspendre la prière du vendredi si elles ne sont « pas dans la capacité d’accueillir l’ensemble des fidèles dans le respect des mesures sanitaires » en précisant que la « pratique n’est pas affectée directement par le contexte de pandémie : celles et ceux qui remplissent les conditions du jeûne et sont en mesure de l’observer, l’observeront comme d’habitude. Celles et ceux qui ont une dérogation reconnue, comme la maladie […] en seront exemptés suivant la réalité de leur situation ». Et de confirmer que « l’injection » d’un vaccin anti-covid « n’invalide pas le jeûne ». Il a par ailleurs incité les fidèles à strictement limiter aux membres de la famille, l’« iftar », le repas quotidien de rupture du jeûne, composante sociale, conviviale et festive essentielle de ce mois du ramadan.

Marie Morizot
Sud-Ouest / MCP, via mediacongo.net
1447 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : La Cour suprême des Etats-Unis suspend une exécution pour des motifs religieux