mediacongo.net - Actualités - Maï-Ndombe : début de la distribution des médicaments contre les maladies tropicales négligées



Retour Santé

Maï-Ndombe : début de la distribution des médicaments contre les maladies tropicales négligées

Maï-Ndombe : début de la distribution des médicaments contre les maladies tropicales négligées 2021-04-07
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-avril/05-11/medicaments_pharmacie_21_0.jpg -

Le ministre provincial de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Crispin Iponda Banda, a procédé mardi 6 avril à Inongo (Maï-Ndombe) au lancement officiel de la campagne de distribution des médicaments afin de lutter contre les maladies tropicales négligées (MTN).

A cette occasion, le médecin coordonnateur du programme des MTN, Martin Botoku Ngama, a indiqué que la province du Maï-Ndombe était endémique à ces maladies qui causent beaucoup de conséquences.
Pour lui, cette distribution de masse des médicaments est un moyen le plus efficace pour lutter contre ces maladies. La campagne cible les enfants de 5 à 14 et va durer deux semaines.

« Le Maï-Ndombe, notre province est endémique par rapport à ces maladies tropicales négligées. Je peux citer l’onchocercose, la filariose lymphatique, schistosomiase et les helminthiases que nous appelons les vers intestinaux. Ce sont des maladies qui sont en train de causer des infirmités et des conséquences très néfastes de fois incurables dans nos populations mais négligées par nous-même la population », a indiqué Martin Botoku Ngama.

La distribution de masse des médicaments contre ces maladies est le moyen le plus efficace pour lutter contre ces maladies c'est-à-dire contrôler et éliminer ces maladies, a-t-il poursuivi.

Il affirme que seuls les enfants dont l'âge varie entre 5 et 14 ans vont en bénéficier de ces produits : « Nous utilisons le vermifuge qu’on appelle métrisant et l’albendazole pour contre les helminthiases. Donc, la cible ce sont les enfants de 5 à 14 ans qui vont en bénéficier. On va distribuer le métrisant en association avec l’albendazole dans d’autres zones de santé qui sont endémiques par rapport aux deux maladies, et l’albendazole seul dans d’autres zones de santé par rapport à leur endémicité. »

Le médecin coordonnateur du programme des MTN à Maï-Ndombe précise que cette activité nécessite beaucoup de moyens tant financiers que logistiques, afin d’atteindre tous les coins et avoir les résultats de qualité car « la province a un poids hydrographique très important. »


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
808 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Maï-Ndombe : la société civile du Lac dénonce une mauvaise gestion des matériels du...

Provinces ..,

Maï-Ndombe/Insécurité : Le gouverneur Mputu Paul appelle la population de Nioki à dénoncer...

Provinces ..,

Maï-Ndombe : 67 corps repêchés et plus de 300 rescapés dans un naufrage sur le fleuve Congo

Provinces ..,

Maï-Ndombe : 3 morts et plusieurs disparus à la suite du naufrage sur la rivière Mfimi

Provinces ..,