mediacongo.net - Actualités - Répression violente des manifestations à Beni : le commandant de la police réclamé devant la justice



Retour Provinces

Répression violente des manifestations à Beni : le commandant de la police réclamé devant la justice

Répression violente des manifestations à Beni : le commandant de la police réclamé devant la justice 2021-04-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-avril/05-11/beni_manifestation_21_02145.jpg -

La ville de Beni au Nord-Kivu a été le théâtre des manifestations toute la semaine de lundi 5 à samedi 10 avril 2021 décrétées par les groupes de pression et mouvements citoyens ainsi que certaines autres organisations de la société civile pour réclamer le départ de la Mission de l'organisation des Nations unies en RDC (Monusco).

Les manifestations étaient parfois violemment réprimées par les Forces armées de la RDC qui renforçaient la police pour tenter de contenir les manifestants.

Si une femme est morte tuée par un militaire, plusieurs autres manifestants ont été blessés et des dizaines d'autres arrêtés. Les victimes étaient tabassées et leurs téléphones portables et argents extorqués par les forces de l'ordre. Elles ont également dispersé les manifestants non armés par des tirs des balles réelles. Une forte répression que certains analystes qualifient « d'usage disproportionné de force ».

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Nzanzu Kasivita Carly a appelé le vendredi les forces de l'ordre au professionnalisme et à la discipline. Les quatre coordinations de la société civile du grand Nord, à savoir la société civile de la ville et du territoire de Beni, de la ville de Butembo et du territoire de Lubero ont dénoncé les mêmes dérapages et appelé les autorités à s'impliquer.

Le samedi 10 avril, le conseil urbain de la jeunesse de Beni a exigé la démission du commandant de la police en ville de Beni, le colonel François Kabeya Makosa, qu'il soit déféré devant la justice pour les dérapages et les violations des droits de l'homme dans lesquels se sont illustré ses hommes  lors des répressions des manifestations.

Plusieurs dérapages ont été également déplorés dans le rang des manifestants. Il s'agit des casses des biens privés et publics ou des jets des projectiles, les barricades des avenues, empêchant les autres de vaquer à leurs activités. Certains ont même attaqué des écoles pour paralyser les cours.

Les mêmes situations ont été deplorées dans des manifestations en territoire de Beni et dans la ville de Butembo où l’on a décrié l'insécurité à grande échelle et exigé le départ de la Monusco, qualifiée d'inactive face aux violences du groupe armé des Forces démocratiques alliées (ADF) dans la région de Beni.



Delphin Mupanda/correspondant de MCP au Nord-Kivu
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
2228 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Lacoxa | RC2NYI1 - posté le 12.04.2021 à 15:19

Ce n'est pas comme ça qu'on doit réprimer une population qui revendique pacifiquement.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
The Fuckers | BA4ZYXE - posté le 12.04.2021 à 09:17

Pourquoi ne pas user de telle force devant les milices ADF ou CODECO?

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lacoxa | RC2NYI1 - posté le 12.04.2021 à 07:55

Ce n'est pas comme ça qu'on doit réprimer une population qui revendique pacifiquement.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 12.04.2021 à 06:54

Ah Beni! Une armée et une police incapable de mettre fin aux incursions des miliciens, mais ayant la gâchette facile pour les pauvres civils qui ne font que crier au ras-le-bol...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
B.Michel | RQ3L698 - posté le 11.04.2021 à 23:36

N’importe quoi! Toute manifestation non autorisée n’est pas du moins interdite,mais ça prend des éléments de la police pour encadrer les manifestants. Cela marche dans les pays de la vieille démocratie. Mais chez nous, on connaît où ça va se terminer. Problème: manque d’éducation. Une population instruite à 22% n’augure pas confiance ce, dans tous les domaines de la vie. Il va falloir refaire l’Homme congolais.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Fayulu, Muzito et Munubo opposés à l’arrivée des troupes ougandaises en RDC
AUTOUR DU SUJET

Beni : les FARDC saluent les frappes aériennes de la Monusco contre des positions ADF

Provinces ..,

Beni : pas de reprise de cours depuis les dernières attaques des ADF à Mangina

Provinces ..,

Attaque des ADF sur la route Beni-Kasindi : l’armée demande aux transporteurs de ne pas céder...

Provinces ..,

Beni: 10 jours après le meurtre du Sheikh Ali Amini, le BCNUDH regrette que les présumés...

Provinces ..,