mediacongo.net - Actualités - Le Parlement appelé à instituer une loi sur la protection des droits des malades (Me Luc Fikiri)



Retour Société

Le Parlement appelé à instituer une loi sur la protection des droits des malades (Me Luc Fikiri)

Le Parlement appelé à instituer une loi sur la protection des droits des malades (Me Luc Fikiri) 2021-04-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-avril/12-18/fikiri_luc_20_000.jpg -

Me Luc Fikiri

La République démocratique du Congo ne favorise guère l’accès des populations les plus démunies aux services de santé. De ce fait plusieurs personnes se retrouvent bloquées dans les hôpitaux faute d'argent pour régler leur facture.

Face à ce problème, Me Luc Fikiri, acteur de la société civile et défenseur des droits humains, suggère au Parlement d'instituer une loi sur la protection des droits des malades en RDC afin de remédier à cette situation.

Pour le Président de la Coalition nationale de la société civile pour la démocratie et le développement (CONASDD), il est inconcevable que des gens soient bloqués des mois, voir même des années au sein des hôpitaux et dans de mauvaises conditions parce qu'ils n'arrivent pas à régler leur facture. Cette situation est l'une des causes de surpeuplement des hôpitaux en RDC.

Djodjo Vondi
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
467 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

My account | JUSMYLK - posté le 12.04.2021 à 19:37

Voici les lois que nous la population attendons des vous parlementaire aulieu de passer le temps en discutant les postes ministeriels. Je soutien Salima; ajouter a cela, si l'homme ne sait pas payer l'hopital, il payera par échéances. Et mettre fin au pharma-poche. Mettre fin au; avant de toucher au malade largent premierement.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 12.04.2021 à 18:52

Article (10), l'homme, s'il n'est pas mort, a le droit d'aller chez lui. Article (11), l'homme n'est peux pas être détenu promisonnier de l'hôpital car l'hôpital n'est pas une prison. Article (12), s'il est détenu prisonnier pour non payment des frais d'hôpital, l'homme a le droit de se déclarer non coupable. Article 13, l'homme a le droit pour de vivre libre dans son pays et libre de tout engagement y compris avec l'hôpital. Article (15), c'est comme tout Article 15: l'homme n'est que homme, débrouillez-vous pour lui reconnaître ses droits de l'homme.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 12.04.2021 à 18:48

Article (1), l'homme a le droit d'être malade. Article (2) Quand l'homme est malade, il a le droit d'aller à l'hôpital. Article (3), À l'hôpital, l'homme a le droit d'être soigné. Article (4) L'homme a le droit ne pas être tué à l'hôpital. Article (5) Quand l'homme est malgré tout tué, il a le droit d'être mis dans un bon congélateur pour ne pas pourrir. Article (6), mort ou vivant l'homme a droit de n'avoir rien oublié par le médecin lors d'une opération. Article (7), l'homme a droit de bien manger à l'hôpital pour ne pas mourir de faim. Article (8), mort, l'homme a le droit de ne pas être reconnu comme étant en dette vis-à-vis de l'hôpital. Article (10),...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Assemblée nationale : examen des propositions de loi portant création de la taxe de promotion...

Politique ..,

Assemblée nationale : le ministre de la Santé appelé à justifier la gestion des frais de test...

Société ..,

Assemblée nationale : Sama Lukonde appelé à expliquer les mesures concrètes pour le succès...

Politique ..,

Désormais hors du Gouvernement suite à la fin de la coalition FCC-CACH: Ces anciens ministres...

Politique ..,