mediacongo.net - Actualités - Bunia : activités paralysées à la suite de la motion de censure contre le gouvernement provincial



Retour Provinces

Bunia : activités paralysées à la suite de la motion de censure contre le gouvernement provincial

Bunia : activités paralysées à la suite de la motion de censure contre le gouvernement provincial 2021-04-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-avril/12-18/bunia_paralyse_21_02145.jpg -

Les activités économiques tournent au ralenti depuis ce mardi 13 avril matin dans certains coins de la ville de Bunia. Des éléments de la police sont déployés à certains endroits stratégiques pour étouffer toute manifestation pendant la plénière de l’assemblée provinciale consacrée l’examen de motion de censure contre le gouvernement provincial. Des jeunes, dont certains sont venus de Kasenyi par le Lac Albert, ont envahi certaines artères pour soutenir l’exécutif provincial.

La population de la ville de Bunia s’est réveillée ce matin sous une pluie fine. Certains commerçants ont ouvert leurs boutiques à la cité et les élèves ont envahi les rues pour se rendre à l’école, comme d’habitude.

C’est vers 08 heures (locales) que le décor a changé. Un fort dispositif de la police a été déployé aux différents ronds-points de la ville, notamment vers le bureau de la Caritas, de la Caisse d’épargne du Congo (CADECO, de la Société nationale d’assurances (SONAS), du rond-point Pick nique et à la place de la Tribune, où des véhicules de la police sont prêts pour des interventions.

Plusieurs magasins et institutions financières n’ont pas ouvert leurs portes au centre-ville. La tension montait d’un cran progressivement au fur et à mesure que la journée avançait. Des jeunes munis de bâtons, venus de Kasenyi à 55 kilomètres et de Shari à 12 kilomètres de Bunia, ont rejoint d’autres manifestants pour soutenir le gouvernement provincial.

Toute la matinée, ils ont tenté en vain d’approcher de l’hémicycle pour empêcher la tenue de la plénière qui devait examiner la motion de censure contre le gouvernement provincial. Les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes pour les disperser.

La tension était encore vive à la mi-journée dans la ville de Bunia, où le suspense demeure sur le sort du gouvernement provincial.

Nouvelle invitation

Malgré la demande de report de la plénière de ce mardi, faite par le gouverneur Bamanisa, les députés provinciaux ont siégé. La séance est suspendue pour reprendre à 14 h locales. La plénière a décidé de renvoyer une deuxième invitation au gouverneur de province pour qu'il vienne présenter ses moyens de défense.

La motion de censure contre le gouvernement provincial de l’Ituri dirigé par Jean Bamanisa avait été déposée le samedi 10 avril au bureau de l'assemblée provinciale. Il est reproché au gouvernement provincial l'incompétence dans la gestion des affaires publiques, la mauvaise gestion, incapacité à restaurer l’autorité de l’Etat et inefficacité dans la recherche de la paix.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
342 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Nord-Kivu et Ituri: Olenghankoy appelle les groupes armés à abandonner la logique de la guerre
AUTOUR DU SUJET

Etat de siège en Ituri : “Ceux qui détiennent illégalement les armes doivent les remettre”...

Provinces ..,

Nord-Kivu et Ituri: Olenghankoy appelle les groupes armés à abandonner la logique de la guerre

Politique ..,

Ituri : des commandos déployés à Djugu reprennent 15 villages jadis occupés par les miliciens...

Provinces ..,

Ituri: en raison de l'état de siège, le parquet général instruit de suspendre ses activités...

Provinces ..,