mediacongo.net - Actualités - Pour Christophe Lutundula, sa proposition de loi va garantir à la commission électorale son indépendance



Retour Politique

Pour Christophe Lutundula, sa proposition de loi va garantir à la commission électorale son indépendance

Pour Christophe Lutundula, sa proposition de loi va garantir à la commission électorale son indépendance 2021-04-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-avril/12-18/lutundula_21_0215_1.jpg -

Christophe Lutundula, député nationale et auteur de la proposition de loi organique qui doit modifier l’actuelle loi portant organisation et fonctionnement de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et réformer le système électoral de la RDC, estime que l’adoption de cette loi garantira à la CENI son indépendance et son impartialité.

Cette loi permettra également à la commission électorale d’organiser des élections crédibles, soutient M. Lutundula.

Juste après la présentation de l’économie de ce texte par son auteur mardi 13 avril, certains députés du Front commun pour le Congo (FCC), dont Fidèle Likinda, ont plaidé pour la mise en place d’une commission paritaire spéciale afin de lever les options politiques en rapport avec le contenu de ce texte.

Une proposition rejetée par la plénière qui soutient plutôt la tenue d’un débat républicain et public au sein de la chambre basse du Parlement avant le vote de ladite loi.

Selon le député Emery Okundji de l’Union sacrée, cette proposition du FCC est antidémocratique et susceptible d’étouffer le débat.
Les députés ont donc opté pour le débat en plénière afin de garantir la transparence de tout le processus.

Ce qui va changer

Christophe Lutundula propose donc de nouvelles procédures et règles dans la désignation des membres du bureau de la CENI et dans l’organisation et le fonctionnement de la CENI.

Au lieu de 7 membres, Christophe Lutundula propose un effectif de 12 membres qui doivent composer la Commission électorale nationale indépendante. Ces membres seront désignés de manière équitable par les forces politiques représentées à l’Assemblée nationale notamment la majorité et l’opposition et, en dehors, de l’hémicycle par la société civile, à raison de 4 délégués par composante.

Selon sa proposition, nul ne peut être désigné membre de la CENI s’il a appartenu à une organisation politique au cours de cinq dernières années précédant sa désignation.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
1970 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mwalimu | 2PIM3JB - posté le 15.04.2021 à 17:18

@ Meso Mbuaki: Tres bonne question dont la reponse definit le manque de serieux et gourmandise des politiciens Congolais. Tenz, un Depute ou Senateur cherche a entrer au Gouvernement pour deux raisons principales: 1. Se faire l'argent facile (pot-de-vins et contrats leonins inclus) 2. Monayer son siege au Parlement en le "revendant", ou bien en y nommant un ami ou membre de famille.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 15.04.2021 à 15:13

Pourquoi laisser un si grand chantier pour entrer au gouvernement ? Qui va defendre ce projet loi mieux que vous ?

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

L’Assemblée Nationale examine ce mardi la proposition de loi organique sur la CENI de C....

Politique ..,

Union sacrée : Christophe Lutundula dénonce « une rumeur » lui « prêtant des propos...

Sur le net ..,

Succession de J. Mabunda: Christophe Lutundula, Christian Mwando, Marcel Lihau, Christophe Mboso...

Politique ..,

Christophe Lutundula trouve « sage et responsable » la décision d’annuler l'installation de...

Politique ..,