mediacongo.net - Actualités - Nord-Kivu: la Monusco rassure ceux qui souhaitent la voir partir: «Nous ne nous accrochons pas, nous partons…»



Retour Société

Nord-Kivu: la Monusco rassure ceux qui souhaitent la voir partir: «Nous ne nous accrochons pas, nous partons…»

Nord-Kivu: la Monusco rassure ceux qui souhaitent la voir partir: «Nous ne nous accrochons pas, nous partons…» 2021-04-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-avril/12-18/bintou_keita_monus_21_02145.jpg -

La cheffe de la MONUSCO tient à rassurer ceux qui souhaitent voir partir la mission onusienne en RDC. Ce jeudi 19 avril à Beni, elle a déclaré : «Nous ne nous accrochons pas, nous partons du Kasaï, nous allons partir du Tanganyika, et nous travaillons à une stratégie de sortie, de transition; pour que les institutions congolaises puissent assumer leur pleine souveraineté,» a dit Bintou Keita.

Récemment nommée en RDC, elle dit constater que depuis son arrivée, la relation qui unit les Nations Unies et la RDC est d’une intensité et d’une complexité « rarement vues ailleurs ».

Mme Bintou Keita accepte qu’on peut reprocher à la Monusco de n’avoir jamais rien fait, ou d’avoir échoué en tout. «Mais on peut aussi remercier d’avoir stoppé le M23, tout en reconnaissant que la violence armée n’existe plus que dans quelques provinces [Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri…ndlr]; alors que le pays tout entier était sous occupation étrangère et dans une très grande instabilité lorsque la Mission a été autorisée par le Conseil de sécurité des Nations Unies.» affirme-t-elle.

De même, elle affirme que lors de ses plus récentes visites, elle a rencontré toutes sortes de réactions: « Des populations au Kasaï qui regrettaient notre départ en cours de leur province. Des habitants de Lubumbashi qui m’ont dit être orphelins du départ de la Mission il y a plus de deux ans. Et ici, des représentants de la société civile m’expliquant que la population dans son ensemble souhaite notre départ. »

«Où est la vérité ?» demande-t-elle, avant de préciser que la vérité, c’est que la Monusco et la RDC partagent depuis longtemps un destin commun, semé de difficultés, de déceptions, mais aussi d’avancées «remarquables.»

Museza Cikuru
congo-press.com (MCP) / La Prunelle RDC
1621 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

État de siège : Sama Lukonde appelle les jeunes enrôlés dans les groupes armés à déposer...

Société ..,

Beni : les FARDC saluent les frappes aériennes de la Monusco contre des positions ADF

Provinces ..,

Etat de siège au Nord-Kivu : la Monusco déterminée à accompagner les forces de sécurité de...

Provinces ..,

Attaque des ADF sur la route Beni-Kasindi : l’armée demande aux transporteurs de ne pas céder...

Provinces ..,