mediacongo.net - Actualités - Bonne nouvelle face au Covid-19 : nos anticorps sont capables de tuer le virus



Retour Santé

Bonne nouvelle face au Covid-19 : nos anticorps sont capables de tuer le virus

Bonne nouvelle face au Covid-19 : nos anticorps sont capables de tuer le virus 2021-04-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-avril/19-25/covid_anticorp_21_02145.jpg -

Des scientifiques ont montré que, quelle que soit la sévérité de la Covid-19, l’infection induit des anticorps capables de tuer les cellules infectées. Une découverte qui peut aider à la recherche d’un traitement.

Comment se défend notre organisme lorsqu’il croise le chemin du coronavirus ? Voilà une question sur laquelle bûchent nombre de scientifiques depuis le début de l’épidémie. Et l’état des connaissances se densifie. Une nouvelle étude, publiée ce mercredi 21 avril dans la revue Cell reports medicine, révèle une autre manière, pour le système immunitaire, de combattre le virus en cas d’infection. En s’appuyant sur des études épidémiologiques, des chercheurs de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), de l’Institut Pasteur, du Centre national de recherche scientifique (CNRS) ainsi que du Vaccine Research Institute adossé à l’Université de Paris-Est Créteil ont montré que des anticorps induits chez des personnes infectées par le Sars-CoV-2 sont capables de tuer les cellules infectées. Et ce, quelle que soit la sévérité de la maladie.

Une découverte qui pourrait, selon Timothée Bruel, co-auteur principal de l'étude et chercheur à l’Institut Pasteur, contribuer au développement d’un traitement pour soigner les malades de la Covid-19. “Aujourd’hui par exemple, on commence à utiliser les anticorps monoclonaux qui sont choisis pour leur capacité à neutraliser le virus, en l’empêchant d’entrer dans les cellules, explique-t-il à Capital. Peut-être qu’à l’avenir, on pourrait créer un cocktail d’anticorps qui en comprendrait un qui neutralise directement le virus, et d’autres qui éliminent les cellules infectées”.

Pourquoi la peur du vaccin d’AstraZeneca est irrationnelle

Jusqu’ici, on savait que les anticorps ont un pouvoir neutralisant, qui permet d’empêcher le virus d’entrer dans les cellules et ainsi de se propager dans l’organisme. Là, dans le cadre de la réponse immunitaire à l’infection par le Sars-CoV-2, les chercheurs ont identifié des anticorps qu’ils qualifient de polyfonctionnels. Concrètement, si le virus est parvenu à infecter les cellules, alors les anticorps activent d’autres mécanismes de défense tels que les cellules tueuses NK (Natural Killer), ou bien les molécules du complément. Dans le premier cas, on parle de "cytotoxicité dépendante des anticorps". Un phénomène en deux étapes, au cours duquel les cellules infectées par le virus sont d’abord reconnues par les anticorps, puis détruites par les cellules tueuses NK. L’autre moyen d’attaque, les molécules du complément, correspond à un ensemble de protéines plasmatiques (des protéines contenues dans le plasma sanguin) qui permet aussi d’éliminer les cellules infectées et ciblées par les anticorps.

Une réponse immunitaire légèrement plus faible chez les asymptomatiques

Si ces découvertes ont de quoi donner un peu d’espoir à l’heure où les réponses thérapeutiques pour soigner les malades de la Covid-19 restent limitées, les chercheurs soulignent que l’étendue des fonctions antivirales des anticorps anti-Sars-CoV-2 est encore “mal comprise”. Au même titre que la réponse immunitaire chez les asymptomatiques, qui demeure “mal caractérisée”. Et ce, alors que près de la moitié des personnes infectées par le Sars-CoV-2 ne développe pas de symptôme. Pour autant, en comparant différents groupes de patients, les chercheurs ont conclu que les anticorps polyfonctionnels sont capables de tuer les cellules infectées, que l’on soit symptomatique ou non. “C’est une bonne nouvelle car jusqu’ici, on supposait que les asymptomatiques produisaient beaucoup moins d'anticorps que les symptomatiques”, commente Timothée Bruel. Mais la réponse immunitaire des asymptomatiques serait toutefois légèrement plus faible que celles des patients atteints de formes modérées de la Covid-19.


Capital / MCP, via mediacongo.net
5167 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

My account | JUSMYLK - posté le 23.04.2021 à 06:36

Oui Le patriote, je me rappel de ce que mon oncle, l'un de remarcable medecin de kinshasa m'avait; "Mon fils l'ordre qui existe dans le fonctionnement du corps humain ne peut pas etre l'oeuvre d'un humain, ce n'est que Dieu qui peut faire ca."

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
La République | BD1AYZU - posté le 23.04.2021 à 06:06

Une très bonne réflexion de la part de My account

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
La République | BD1AYZU - posté le 23.04.2021 à 05:58

Une très bonne réflexion de la part de My account

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
My account | JUSMYLK - posté le 22.04.2021 à 20:28

Ca me rappel la chanson du frere Sylvain Akuala. "Un jour un incrédule m'a dit que Dieu n'existe pas, et si Dieu n'existe comme y a t'il tout cet ordre là dans l'organisme, qui a placer cela? Qu'il soit louer qui a le dernier mot, apres que le medecin on prouver leur incapacité, voila on revient à l'ordre de Dieu, les anti-corps. Merci l'Eternel d'avoir eu pitié de nous.

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : les personnes vaccinées doivent-elles toujours respecter les gestes barrières ?

Santé ..,

La pandémie de Covid-19 "aurait pu être évitée", selon des experts indépendants

Santé ..,

Origines du Covid-19 : l’hypothèse d’un accident à l’Institut de virologie de Wuhan...

Santé ..,

Covid-19 : les Américains vaccinés n'ont plus besoin de porter le masque

Santé ..,