mediacongo.net - Actualités - Plus de 20 millions de cas déclarés en Inde - Le suivi du Covid-19 dans le monde



Retour Monde

Plus de 20 millions de cas déclarés en Inde - Le suivi du Covid-19 dans le monde

Plus de 20 millions de cas déclarés en Inde - Le suivi du Covid-19 dans le monde 2021-05-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/03-09/inde_covid_respirateur_21_02145.jpg -

L'Inde a franchi mardi la barre des 20 millions de cas de Covid-19 officiellement recensés. Le nombre de nouvelles contaminations est cependant en baisse depuis quelques jours, les autorités évoquant "un mouvement dans la bonne direction".
La pandémie de coronavirus a fait au moins 3'214'644 morts dans le monde depuis son apparition fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP mardi à la mi-journée.

Sur la journée de lundi, 10'340 nouveaux décès et 682'324 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès sont l'Inde (3449), le Brésil (983) et l'Argentine (540).

Les États-Unis demeurent toutefois le pays le plus touché avec 577'500 décès. Suivent le Brésil avec 408'622 morts, l'Inde avec 222'408 morts, le Mexique avec 217'345 morts et le Royaume-Uni avec 127.539 morts.

INDE - "Signes précoces" de décrue des cas

L'Inde a dépassé mardi les 20 millions de cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie, selon les données officielles. Au cours des dernières 24 heures, le pays a recensé 357'229 nouvelles contaminations. Elles portent le total à 20,3 millions, selon le ministère indien de la santé.

Les décès ont augmenté de 3449 pour atteindre 222'408 au total. De nombreux experts estiment cependant que le nombre réel est beaucoup plus élevé.

Le pays de 1,3 milliard d'habitants, frappé par une deuxième vague d'une grande virulence, a recensé huit millions de nouvelles contaminations depuis la fin mars. Les hôpitaux sont submergés et à court de réserves d'oxygène, de médicaments, de lits, malgré l'afflux d'aide internationale.

"Mouvement dans la bonne direction"

Le nombre quotidien de nouvelles contaminations a toutefois diminué ces derniers jours, après avoir atteint un pic de 402'000 cas vendredi, pour tomber peu à peu à 392'500 samedi, à 368'000 dimanche et à moins de 360'000 au cours des dernières 24 heures.

"Si l'on analyse les cas et les décès quotidiens, il y a un signal très précoce de mouvement dans la bonne direction", a déclaré à la presse un haut fonctionnaire du ministère de la Santé.


AUSTRALIE - Rétropédalage sur les retours d'Inde

Le Premier ministre australien est revenu mardi sur sa menace d'emprisonner les Australiens qui tenteraient de fuir l'Inde, ravagée par la pandémie. 

Le gouvernement de Scott Morrison avait décidé fin avril de suspendre jusqu'au 15 mai les vols en provenance de ce pays. L'Australie avait en outre mis en garde samedi ses concitoyens revenant d'Inde par le truchement de vols avec escale qu'ils risquaient cinq ans de prison.

Quelque 9000 Australiens sont coincés en Inde, dont des joueurs de cricket qui participaient à la Première ligue indienne.

L'Australie a fermé ses frontières à la plupart des non-Australiens en mars 2020. Toutes les personnes entrant sur son territoire doivent observer 14 jours de quarantaine, ce qui a incontestablement permis de freiner la propagation de l'épidémie.

ALLEMAGNE - Vers la levée de plusieurs restrictions

L'Allemagne va lever plusieurs restrictions, dont l'obligation de test négatif pour entrer dans des magasins ou les limitations de réunions privées, pour les personnes vaccinées contre le Covid-19, a annoncé mardi la ministre de la Justice.

Selon un texte adopté mardi par le gouvernement et qui doit encore être adopté en fin de semaine par le parlement, les personnes vaccinées pourront "se rencontrer en privé sans restrictions", a ajouté Christine Lambrecht.

Le couvre-feu nocturne récemment instauré à partir de 22h00 ne s'appliquera plus non plus aux personnes ayant reçu deux doses de vaccin. La chambre basse du parlement, le Bundestag, se prononcera sur ce texte jeudi et le Bundesrat, la chambre haute, vendredi.

En cas d'adoption, ces assouplissements pourraient ainsi entrer en vigueur dès ce week-end.

DANEMARK - Les réouvertures vont de l'avant grâce au "coronapas"

Le Danemark a annoncé mardi de nouvelles étapes de sa réouverture, grâce à une situation épidémiologique sous contrôle et avec l'appui de son passeport sanitaire dont il est l'un des pionniers en Europe.

Outre les cinémas et les théâtres déjà promis à la réouverture, les centres de fitness pourront rouvrir à partir de jeudi, sur présentation du "coronapas", passeport sanitaire certifiant d'un test négatif de moins de 72h, d'une vaccination ou d'une guérison récente du Covid-19.

Les bars et restaurants, qui accueillent déjà des clients sur présentation du passeport sanitaire, ne seront plus soumis à réservation obligatoire. Les collégiens pourront également faire leur retour en classe, selon le plan négocié tard dans la nuit au Parlement.

ESPAGNE - Restrictions prolongées sur les vols venant du Brésil

Le gouvernement espagnol a prolongé mardi jusqu'au 25 mai les restrictions concernant les vols en provenance du Brésil et d'Afrique du Sud, afin de contrôler la propagation des variants du coronavirus. Il s'agit de la septième prolongation de cette mesure instaurée le 2 février.

Seuls les citoyens espagnols et andorrans et les résidents étrangers en Espagne et en Andorre peuvent prendre un avion en provenance de ces deux pays. Les passagers en transit international vers un pays non-Schengen avec une escale de moins de 24 heures sont également autorisés à voyager mais n'ont pas le droit de sortir de l'aéroport et ne peuvent pas rester plus de 24 heures.

ETATS-UNIS - Toutes les restrictions levées en Floride

Le gouverneur républicain de Floride a annoncé la levée de toutes les restrictions liées à la pandémie dans son Etat, mettant en avant l'efficacité de la campagne vaccinale.

"C'est la chose évidente à faire", a déclaré Ron DeSantis lors d'une conférence de presse en évoquant le fait que près de 9 des 23 millions d'habitants de son Etat avaient désormais reçu au moins une première dose de vaccin.

L'heure est à l'assouplissement aussi à New York, qui a été l'épicentre de l'épidémie aux Etats-Unis lors de la première vague. Son gouverneur a notamment annoncé lundi la reprise imminente de l'ouverture du métro new-yorkais 24 heures sur 24.

Et à partir du 19 mai, les jauges dans les restaurants, cinémas, magasins et musées seront également revues à la hausse, a précisé Andrew Cuomo.

BRESIL - Retards dans la livraison de vaccins

La livraison de vaccins a pris du retard au Brésil, deuxième pays le plus touché au monde par la pandémie. Dans sept capitales d'Etat, dont de grandes métropoles comme Belo Horizonte ou Porto Alegre, les injections de la seconde dose du vaccin chinois CoronaVac ont dû être suspendues.

D'après le décompte du site d'informations G1, Aracaju, Recife (nord-est), Belem, Porto Velho (nord) et Campo Grande (centre-ouest) sont également dans cette situation, due au manque de doses de ce sérum, le plus utilisé au Brésil actuellement avec 77% des injections.

Dimanche, le ministre de la Santé, Marcelo Queiroga, a admis que ce problème était dû à une décision erronée de son prédécesseur, le général Eduardo Pazuello, qui a quitté son poste à la mi-mars. En février, ce dernier avait recommandé aux Etats et aux municipalités de puiser dans les stocks réservés pour la deuxième dose pour accélérer le rythme de la vaccination.

ARGENTINE - L'impôt "de solidarité" rapporte gros

L'impôt exceptionnel "de solidarité" sur les grandes fortunes, instauré par l'Argentine pour lutter contre les conséquences économiques de la pandémie, réglé par près de 80% des riches foyers imposables, a rapporté l'équivalent de plus de 2 milliards de francs, a indiqué lundi le gouvernement.

Promu début décembre 2020 par le gouvernement du président de centre-gauche Alberto Fernandez, l'encaissement de cet impôt auprès de 12'000 contribuables a rapporté 223 milliards de pesos, selon l'agence fiscale AFIP.

"Les ressources générées seront essentielles pour faire face aux urgences sanitaires et économiques provoquées par la pandémie", a estimé la responsable de l'AFIP.

PAKISTAN - Milliers de participants à une procession interdite

Plusieurs milliers de musulmans chiites ont participé mardi à une procession religieuse à Lahore, dans l'Est du Pakistan, en faisant fi des mesures de distanciation sociale alors même que le pays peine à contenir l'épidémie de Covid-19.

Le gouvernement pakistanais avait interdit toute commémoration de masse de la mort de l'imam Ali, gendre du prophète Mahomet et figure fondatrice de l'islam chiite. Mais cette directive n'a pas été respectée, entre 8000 et 10'000 personnes, selon les autorités, se réunissant à Lahore, dont beaucoup ne portaient pas de masque.

En Inde, des rassemblements religieux ces dernières semaines ont été jugés en partie responsables de la catastrophique situation sanitaire du pays.


RTS / MCP, via mediacongo.net
533 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Une monnaie numérique ouvrirait une "nouvelle ère" pour les banques centrales, selon la Banque d'Angleterre
AUTOUR DU SUJET

Covid-19/3è vague : Tony Mwaba n’envisage pas la suspension des cours

Société ..,

Covid-19 : et si l’épidémie venait des fermes à fourrure chinoises ? S'interroge un...

Santé ..,

COVID-19: l'hypothèse de la fuite du laboratoire de Wuhan est "peu probable", selon certains...

Santé ..,

Covid-19 : la Chine s’apprête à ouvrir la vaccination aux enfants dès 3 ans

Monde ..,