mediacongo.net - Actualités - Etat de siège au Nord-Kivu: six groupes armés actifs dans la région, prêts à déposés les armes



Retour Provinces

Etat de siège au Nord-Kivu: six groupes armés actifs dans la région, prêts à déposés les armes

Etat de siège au Nord-Kivu: six groupes armés actifs dans la région, prêts à déposés les armes 2021-05-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/03-09/miliciens_codeco_21_000.jpg -

Six groupes armés actifs au Nord-Kivu, dans les territoires de Masisi, Walikale et Rutshuru; viennent d’exprimer leur volonté à quitter la brousse et adhérer au processus de désarmement et réinsertion communautaire (CIAP-DDRC); pendant cette période de l’État de siège, décrété par le chef de l’Etat; pour mettre fin à l’insécurité persistante dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri, depuis plusieurs années.

Ces groupes armés ont exprimé ce voeu à l’issu d’une rencontre qui a mis au tour d’une même table leurs leaders; et le coordonnateur du programme CIAP-DDRC, à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Ont pris part à cette réunion; les généraux autoproclamés Bilikiko-liko (UPDC), Masivi (AFRC), Matata Mpungwe (Gav), Ndayisenga (GS), Delta (FDDH/Nyatura), Mapenzi Bwira (NDCR).

Au cours de cette rencontre; il leur a été présenté; le rôle de l’Etat de siège, ses causes et l’implications de celui-ci; sur les groupes armés en province du Nord-Kivu.

Les termes de l’ordonnance du chef de l’État, ont été expliqués aux seigneurs de guerre; par le coordonnateur du CIAP-DDRC.

Selon Jacques Makata, parce que c’est de lui qu’il s’agit ; tous les seigneurs de guerres ont réitéré leurs engagements au programme Désarmement Démobilisation et Réinsertion Communautaire; et ont promis de préparer tous leurs combattants se retrouvant dans les territoires de Masisi, Rutshuru et Walikale; à quitter la brousse.

«Il s’est tenu au bureau de la CIAP-DDRC, une réunion avec les seigneurs de guerre de Masisi, Walikale et Rutshuru. Au cours de cette réunion, nous leur avons présenté le rôle de l’État de siège; sa raison d’être et leur avons lu cette ordonnance. Il fallait donc informer ces chefs pour leur montrer les tenants et les aboutissants mais aussi l’impact de l’état de siège sur des groupes armés. À ce sujet, tous ces groupes armés ont réitéré leur volonté de se rendre au DDRC. Ces derniers (Leaders) ont demandé l’audience avec le Gouverneur; et nous pensons que dès le lundi; ils seront accueillis par le nouveau gouverneur. Avec lui ils vont programmer leur reddition dans leurs différents bastions.» a dit Katembo Makata Jacques, à La Prunelle RDC Info.

Roger Kakulirahi (Correspondant au Sud-Kivu)
congo-press.com (MCP) / La Prunelle, via mediacongo.net
2449 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

FwaLuFwaKaFwa | Y7YGRRH - posté le 09.05.2021 à 12:44

Mr. le "journaliste" corrige ton titre stp. Il fallait ecrire: ..prêts à déposer les armes."

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 09.05.2021 à 09:41

Le fameux état de siège devait être un véritable état de siège. What's next? Daech Adf qui va proposer se rendre? On n'en arrive à cet état de siège comme tout ce qui a été fait avant avait échoué. Là on va encore tourner en ridicule avec cette escroquerie baswahili de longue date.

Non 1
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 09.05.2021 à 09:34

La prudence doit être de rigueur avec ces criminels. Leurs déclarations de déposer les armes ne sont pas crédibles. Pourquoi ne l'ont-il pas fait au premier appel? Ils ont tout simplement constaté que la décision du Président constitue le niveau le plus élevé dans sa déternination de les éradiquer; c'est pourquoi ils veulent jouer ce sale jeu malin. Ils savent aussi qu'il n'y a pas assez d'infrastructures pour les acceuillir tous. Donc, se rendre devient un moyen de se garantir la vie sauve en attendant que l'Etat de siège prenne fin pour qu'ils retournent en brousse. Il ne faut pas les croire.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
who can save us | Z131H8R - posté le 09.05.2021 à 08:13

Pour moi je ne trouve pas utile qu'il ait négociation avec ces sanguinaires. Ce ne sont que des traîtres qui cherchent à s'infiltrer dans la population

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Covid-19 à Kinshasa : taxis et taxis-bus de nouveau autorisés à transporter 100% de leurs passagers (Gentiny Ngobila)
AUTOUR DU SUJET

Bunia: état de siege, désormais, une femme policière à la tête de la commune de Nyakasanza

Provinces ..,

134,5 millions USD dépensés pour la défense du pays à fin mai 2021, budget en dépassement de...

Economie ..,

État de siège au Nord-Kivu : Le Gouverneur Ndima promet de traquer jusqu’au bout tous les...

Provinces ..,

Etat de siège au Nord-Kivu : 134 miliciens des différents groupes se rendent aux Fardc

Provinces ..,