mediacongo.net - Actualités - L’évêque de Beni-Butembo appelle le chef de l’Etat « à tout faire pour restaurer l’autorité de l’Etat dans l’Est du pays »



Retour Provinces

L’évêque de Beni-Butembo appelle le chef de l’Etat « à tout faire pour restaurer l’autorité de l’Etat dans l’Est du pays »

L’évêque de Beni-Butembo appelle le chef de l’Etat « à tout faire pour restaurer l’autorité de l’Etat dans l’Est du pays » 2021-05-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/03-09/melchisedech_sikuli_paluku_et_tshisekedi_felix_president_21_0.jpg -

Mgr Melchisédech Sikuli Paluku, évêque du diocèse de Butembo-Beni, et le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo

L’évêque du diocèse de Butembo-Beni, Mgr Melchisédech Sikuli Paluku appelle la population de l’Ituri et du Nord-Kivu à la sérénité et à la vigilance pendant cette période d’Etat de siège décrété par le Chef de l’Etat ces deux provinces.

Il appelle également le Chef de l’Etat à tout faire pour restaurer l’autorité de l’Etat dans l’Est du pays. Il l’a fait savoir à travers un communiqué pastoral sur l’Etat de siège rendu public depuis jeudi à Butembo et transmis ce samedi 8 mai à radio Okapi

Dans ce communiqué pastoral, l’évêque de Butembo-Beni invite tous les fidèles à la sérénité, à la vigilance et à la prudence en ce temps inédit d’Etat de siège. « Face à la situation dramatique que nous traversons depuis plus de sept ans à Beni-Ville et territoire, en l’occurrence, les massacres à répétition, la tentation de perdre courage et de tomber dans le désespoir est grande », indique Mgr Sikuli Paluku.

Mais à l’instar de Saint Joseph, en cette année qui lui est particulièrement dédiée, apprenons à ne pas nous laisser abattre par les évènements ni manipuler par les circonstances, poursuit-il.

L’Evêque de Butembo-Beni rappelle au Chef de l’Etat, garant des institutions de la République, de faire absolument tout ce qui lui incombe, devant le peuple et devant l’histoire, pour que l’autorité de l’état, la paix et la sécurité des citoyens, soient définitivement restaurées dans l’Est du pays.

Il interpelle aussi vivement tous ceux qui, de près ou de loin, sont complices du malheur de leurs frères et sœurs, de revenir à la raison.

Mgr Sikuli reitre sa proximité et sa solidarité envers les habitants de Beni-Ville et territoire, spécifiquement ceux de Mbau, Oicha, Mayi-Moya,Erengiti, Kainama, Mangina, victimes des massacres.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
911 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 09.05.2021 à 10:06

Tout ce monde y compris religieux et autres devraient se taire et subir cet état de siège en restant coi chez soi et ne pas donner l'air qu'ils sont les anges et les autres les démons dans ces coins baswahili. Qu'est-ce que l'abbé ferait si une femme se disant adf vient lui demande refuge, poursuivie par les militaires de l'état de siège? Il la dénoncera ou la cachera dans le presbytère et dira qu'il n'a vu passé personne dans sa paroisse? Surtout si c'est une très très jolie femme dont les rondeurs troublent même la conscience religieuse et donnent envie qu'on y preste des heures diaboliquement supplémentaires?

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 09.05.2021 à 10:00

Tout ce monde y compris religieux et autres devraient se taire et subir cet état de siège en restant coi chez soi et ne pas donner l'air qu'ils sont les anges et les autres les démons dans ces coins baswahili. Qu'est-ce que l'abbé ferait si une femme se disant adf vient lui demande refuge, poursuivie par les militaires de l'état de siège? Il la dénoncera ou la cachera dans presbytère et dira qu'il n'a vu passé personne dans sa paroisse?

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Kwilu : les femmes paysannes du centre Soa réclament l'accès à la terre pour leurs activités agricoles
AUTOUR DU SUJET

État de siège au Nord-Kivu : “les moyens financiers sont là, il n’y a plus d’excuses”...

Provinces ..,

Etat de siège en RDC : des résultats en trompe-l’oeil

Provinces ..,

Etat de siège : « la cible n’est plus sur un front connu » (Patrick Muyaya)

Politique ..,

État de siège: 30 jours après, beaucoup de sanctuaires Adf repris par l’armée (P. Muyaya)

Société ..,