mediacongo.net - Actualités - Insécurité à l’Est : d’abord gagner la bataille du renseignement



Retour Provinces

Insécurité à l’Est : d’abord gagner la bataille du renseignement

Insécurité à l’Est : d’abord gagner la bataille du renseignement 2021-05-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/10-16/fardc_militaires_21_0.jpeg -

Le Président de la RDC qui n’a commencé à exercer pleinement son pouvoir qu’en ce début de 2021, soit deux ans après son investiture, affiche clairement sa détermination de mettre fin à la situation chaotique qu’il a trouvée dans l’Est et le Nord-est du pays. C’est ainsi qu’il a amorcé ce processus de stabilisation et de pacification en décrétant un état de siège sur toute l’étendue des provinces du Nord-Kivu er de l’Ituri en y nommant des gouverneurs militaires et des vice-gouverneurs policiers.

Mais pour qu’une Armée gagne une guerre classique ou asymétrique comme celle que mène les rebelles islamistes ougandais ADF au Nord-Kivu et en Ituri, une des conditions sine qua non est qu’elle doit être bien renseignée sur l’ennemi. Une Armée peut être bien équipée et bien motivée, mais si elle n’est pas bien renseignée sur les positions et les capacités de l’ennemi, elle ne frappera pas avec précision et ne gagnera pas. C’est ainsi que les autorités à tous les niveaux et les populations de la RDC, particulièrement celles des régions troublées, doivent se mobiliser pour constituer un front commun avec leur Armée et leur Police afin de gagner d’abord la bataille du renseignement.

Et les meilleurs agents de renseignements sont les membres d’une communauté de base (village, rue, quartier, groupement, secteur, commune,). La RDC dispose d’une Armée vaillante et aguerrie capable de restaurer l’autorité de l’Etat là où elle fait défaut, mais à certaines conditions.

Le peuple se souviendra encore longtemps de feu le général Félix Mbunza Mabe, un vaillant combattant qui avait réussi avec ses troupes en 2004 à reprendre la ville de Bukavu des mains des officiers rwandophones Jules Mutebutsi (un colonel) et Laurent Nkunda (un général) issus de la rébellion pro-rwandaise du RCD/Goma qui s’étaient emparés de cette ville pendant quelques jours. On se souviendra aussi du colonel Mamadou Ndala, un guerrier hors pair qui avait mis en déroute en 2013 au Nord-Kivu la rébellion pro-rwandaise du M-23 et qui a été assassiné quelques semaines plus tard.


Mbuza Mabe

Il faut reconnaitre que l’accord de Sun City (Afrique du Sud) de 2003 qui avait mis fin à la terrible guerre de 1998 à 2003 avait contraint les autorités congolaises d’incorporer dans l’Armée nationale dénommée Forces Armées de la RDC (FARDC) des soldats et des officiers issus des rébellions qui ont été au service des pays voisins, en l’occurrence le Rwanda et l’Ouganda.

Certains officiers issus des ex-rebellions du RCD/Goma, du CNDP et du M-23 qui ont été incorporés dans les FARDC ont été des officiers de l’Armée Patriotique Rwandaise (APR). C’est le cas des généraux Laurent Nkunda et Bosco Ntaganda et du colonel Jules Mutebutsi pour ne citer que ceux-là. Tout cela laisse croire que l’Armée nationale en RDC serait infiltrée.

Il est probable que ces militaires issus des ex-rébellions du RCD/Goma, du MLC, du CNDP et du M-23 continuent à servir leurs maitres à Kigali (Rwanda) et à Kampala (Ouganda) en leur fournissant des renseignements classés ” secrets défense “. En effet, ces Etats voisins ont tout intérêt à ce que l’instabilité persiste dans l’Est de la RDC pour leur permettre de profiter des ressources naturelles (or, coltan,…) à travers des groupes armés locaux et étrangers qu’ils appuient.

Insécurité et instabilité depuis plus de deux décennies

Les provinces de la partie Est et Nord-est de la RDC, à savoir le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, l’Ituri et le Maniema sont en proie à une instabilité et à une insécurité récurrente dues aux conflits armés très sanglants et meurtriers depuis plus de 20 ans. Cette insécurité a pris plusieurs formes au fil des années : guerre dite de libération menée par l’AFDL en 1996-1997 avec la participation d’au moins 5 Armées étrangères (Rwanda, Ouganda, Angola, Tanzanie, Burundi,…) ; guerre d’agression et d’occupation de 1998 à 2003 qui a connu la participation de 5 Armées étrangères (Angola, Zimbabwe et Namibie pour soutenir le gouvernement de Laurent-Désiré Kabila et Rwanda et Ouganda pour appuyer les rébellions du RCD et du MLC ; conflits armés interethniques en 2001 et 2002 dans l’Ituri ; rébellion du CNDP vers 2007 au Nord-Kivu, puis celle du M-23 en 2013 dans la même province soutenues toutes les deux par le Rwanda ; guérilla particulièrement meurtrière menée au Nord-Kivu par des rebelles islamistes ougandais ADF qui y sévissent depuis 20 ans jusqu’à ce jour,….

N.T.
La Tempête des Tropiques / MCP, via mediacongo.net
588 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Lutte contre la Covid-19: l'arrêté de Ngobila met le feu à Kinshasa (vidéo)
AUTOUR DU SUJET

Le Bureau des Nations Unies pour la région des Grands Lacs rassure au Gouvernement de sa...

Politique ..,

Fayulu, Muzito et Munubo opposés à l’arrivée des troupes ougandaises en RDC

Politique ..,

Versement de 500 USD, une détermination du peuple pour en découdre avec l’insécurité...

Société ..,

Insécurité à l’Est de la RDC : des multinationales derrière les groupes armés

Provinces ..,