mediacongo.net - Actualités - Rapport provisoire revu du Plan de Mobilisation des Parties Prenante (PMPP)



Retour Echos des entreprises

Rapport provisoire revu du Plan de Mobilisation des Parties Prenante (PMPP)

Rapport provisoire revu du Plan de Mobilisation des Parties Prenante (PMPP) 2021-05-14
Echos des entreprises
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/jobaof/2021/05-mai/02/pnda_210514_02.jpg -

1. Brève description du programme (objectif global, composantes et principales activités)

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) prépare, avec le soutien financier et technique de la Banque Mondiale, le Projet Programme National de Développement Agricole (PNDA) pour une période de cinq (5) ans. En attendant l’établissement d’une structure de coordination et de gestion du projet, la gestion de l’avance de la préparation du programme (PPA N°IDA V3010) est confiée à l’Unité Nationale de Coordination du Projet d’Appui à la Réhabilitation et à la Relance du Secteur Agricole (UNCP/PARRSA-FA) logée au sein du Secrétariat Général Agriculture.

L’objectif de développement du PNDA est d’améliorer la productivité agricole et l’accès au marché des petits exploitants agricoles dans des provinces sélectionnées et renforcer la capacité du secteur à faire face aux situations d’urgence éligibles dans le secteur agricole, à travers ses quatre composantes suivantes :

  • Composante 1 : Amélioration de la productivité agricole (y compris les cultures, l’élevage et la pêche ;
  • Composante 2 : Amélioration de l’accès au marché pour les petits exploitants agricoles ;
  • Composante 3 : Fourniture des biens et services publics agricoles ; et
  • Composante 4 : Intervention d’urgence agricole.

Le Programme sera exécuté dans les Provinces du Kasaï, Kasaï Central, Kongo Central, Kwilu, et Nord Kivu. 
Conformément à la Norme Environnementale et Sociale n°10 (Mobilisation des parties prenantes), la Norme Environnementale et Sociale n°1 (Evaluation et gestion des risques et effets environnementaux et sociaux et à la Note d’orientation pour les emprunteurs selon le CES pour les opérations IPF – ESS10/ GN (Guidance Notes for Borrowers), certaines activités des composante 1 et 2 notamment (Amélioration de la productivité agricole (y compris les cultures, l’élevage et la pêche) ainsi que la réhabilitation des routes rurales, la Réalisation/Réhabilitation d’une infrastructure de marché communautaire (amélioration des marchés communautaires, des abattoirs), pourraient nécessiter la mobilisation de la main d’une mains d’œuvre au niveau local, régional et national. C’est dans ce cadre qu’un Plan de Mobilisation des Parties Prenantes (PMPP) a été préparé dans le cadre du Programme National de Développement Agricole (PNDA).

2. Objectif du PMPP

L’objectif du plan de mobilisation des parties prenantes est d’identifier les parties prenantes et leurs préoccupations, définir les rôles et les responsabilités des différents acteurs qui interviennent dans sa mise en œuvre ainsi que les échéances d’exécution des activités et les coûts (au besoin) des consultations et des activités de participation.

3. Domaine d’application du PMPP

Le domaine d’application des activités de mobilisation des parties prenantes au programme s’applique aux individus et aux groupes (selon la norme NES10) qui : (i) sont ou pourraient être affectés par le programme (les parties affectées par le programme) ; et (ii) peuvent avoir un intérêt dans le programme (les autres parties concernées).

4. Analyse des risques environnementaux et sociaux

La mise en œuvre du PNDA va générer des des risques environnementaux et sociaux liées aux travaux et aux opérations d’entretien des routes, y compris la santé et la sécurité au travail et la gestion des espèces envahissantes, ainsi qu’aux activités des petits exploitants agricoles ruraux telles que la santé et la sécurité au travail, l’utilisation de pesticides, les risques naturels, l’utilisation rationnelle des ressources (eau), et l’érosion et la gestion des sols arables : (i) Intoxications suite à l’utilisation intensive  des produits phytosanitaires  (engrais, pesticides, herbicides, etc.) ; (ii)  les incidents ou accidents sur les chantiers du programme ; (iii) Les conflits de cohabitation liés à la pression foncière, (iv) Pollution des sols, de l’air des cours et plans d’eau, maladies, les incidents ou accident sur les chantiers du programme ; (v) Risques divers de blessures et d’accidents pour les travailleurs et la prévalence de l’incidence de maladies respiratoires par suite d’émanation de poussières et de gaz carboniques ; (vi) Risques typiques (l'exposition aux dangers physiques liés à l'utilisation de l'équipement ; (vii) Les risques de trébuchement et de chute, l'exposition au bruit et à la poussière, la chute d'objets, l'exposition à des matières dangereuses et l'exposition aux dangers électriques liés à l'utilisation d'outils et de machines) ; ( viii) Risque de propagation des maladies sexuellement transmissibles /VIHVIH-SIDA (liés aux questions des risques de VBG, incluant l’EAS/HS) ;(ix) Risque de prolifération des vecteurs des maladies à support hydrique ; et (x) Risque de contamination à la COVID-19.

5. Identification des parties prenantes

5.1. Parties prenantes potentielles du programme
Acteurs techniques : Les Ministères impliqués : Agriculture, Pêche et enlevage, Développement Rural, Finances, Transport, Plan, de l'Industrie, de la Recherche ;Les membres variables additionnels ; L’Unité Nationale de Coordination du programme (UNCP) ; L’agence Congolaise de l’Environnement (ACE) ;La Coordination Provinciale de l’Environnement (CPE) ; L’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) ; La Direction de la Conservation de la Nature (DCN) ; La Direction de Voies de Desserte Agricole (DVDA) ; Le Service National de l’Hydraulique Rurale (SNHR) ; Les collectivités locales ; Les entreprises des travaux

Autres acteurs : Acteurs de la chaine de production; Acteurs de la chaine de transformation (PME/PMI pour la transformation des produits) ; Acteurs de la chaine de consommation/exportation (Acheteurs, populations riveraines, exportateurs et/ou leurs faitières) ; Structures d'encadrements et d'appui ; Structures techniques déconcentrées (Directions départementaux et communaux de l'agriculture, l’élevage, l’environnement, le commerce, l'économie, etc.) ; Services administratifs décentralisées de l'Etat ;ONG/Associations locales, y compris des associations des femmes productrices ou des organisations représentantes des productrices agricoles ; Autorités administratives, coutumières et religieuses, presses ; etc.

5.2. Parties prenantes susceptibles d’être affectées par le Programme
Il s’agit, entre autres : (i) Des individus ou groupes d’individus de la zone d’intervention du programme, (ii) Des travailleurs directs et indirects mobilisées sur les chantiers, (iii) Des communautés locales riveraines aux sites des travaux.

5.3. Individus ou groupes défavorisés ou vulnérables
Il s’agit, entre autres de : (i) Les femmes, les jeunes ; (ii) Les personnes handicapées ; (iii) Les personnes âgées ; (iv) Les personnes démunies vivants seules ou les veuves ; (iv) Les orphelins ; ( v) Les minorités ; et ( vi) Les peuples autochtones.

6. Analyse des parties prenantes

L’analyse des parties prenante est reprise dans le tableau ci- dessous

Capacité à influencer le projet


Élevé

Parties prenantes intéressées
Quadrant 1 = les accompagner et les motiver 

Autres acteurs parmi les parties prenantes intéressées
Quadrant 2 = les informer, les impliquer pro - activement et les appuyer

Faible

Parties prenantes affectées et leur communauté
Quadrant 3 = les prendre en charge, les informer et les appuyer

Groupes vulnérables 
Quadrant 4 = les prendre en charge, les informer, les appuyer et répondre à leurs besoins et préoccupations spécifiques 

 

Faible

Élevé

 

Niveau d’impact par le Projet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7. Mécanisme de gestion des plaintes/VBG-AEHS

Pendant la mise en œuvre du programme, les parties prenantes seront informées et sensibilisées sur le mécanisme de gestion des plaintes/VBG-AEHS élaboré dans le cadre du Programme National de Développement Agricole.

Cliquez ici pour télécharger le rapport complet - format MS Word


PARRSA
688 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : La Version provisoire du Plan de gestion de la Main d’Œuvre (PGMO)
left
ARTICLE Précédent : Rapport final de Cadre de Planification en faveur des Populations Autochtones (CPPA)