mediacongo.net - Actualités - Élections 2023: Sesanga appelle Tshisekedi à ne pas déclencher une « trop précoce campagne électorale »



Retour Politique

Élections 2023: Sesanga appelle Tshisekedi à ne pas déclencher une « trop précoce campagne électorale »

Élections 2023: Sesanga appelle Tshisekedi à ne pas déclencher une « trop précoce campagne électorale » 2021-05-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/10-16/sessanga_delly_20_1111.jpg -

Delly Sessanga Hipungu

Soutien déclaré de Félix Tshisekedi pendant la campagne de 2018, Delly Sesanga semble trouver l’action du successeur de Joseph Kabila mitigée, deux ans après son avènement à la magistrature suprême.

Dans un pays pauvre et menacé d’instabilité , les défis auxquels le nouveau président fait face sont immenses.

Pour Delly Sesanga, qui nous a reçus en son bureau de travail de chez-lui ,à quelques heures de son voyage pour Paris, « Le Congo est un pays sinistré et le piège qu’il faut éviter c’est de tomber dans la dictature de l’urgence, c’est de ne plus discerner suffisamment les priorités. Et je crois qu’il y a encore beaucoup d’efforts à faire sur ce point ».

A la question de son soutien à la candidature pour un deuxième mandat évoquée par Félix Tshisekedi en 2023 à Lubumbashi; Delly Sesanga estime n’être pas encore un acquis.

« Il me paraît indécent aujourd’hui d’évoquer la campagne de 2023 alors que notre peuple souffre », a-t-il dit sur un ton incisif.

Pour être cohérent et complet avec lui-même, l’élu de Luiza au Kasaï-Central explique que le pays fait face à plusieurs défis et priorités.

« Le pays est à l’arrêt depuis 2014 à cause des querelles politiques et vous avez l’ensemble des provinces qui aujourd’hui ne fonctionnent pas et le niveau de l’endettement de ces provinces est assez important pour pouvoir aujourd’hui se livrer à une campagne trop précoce. Je crois qu’il reste 3 ans de législature , il faut mettre à profit ces 3 ans pour avancer ».

Cela étant, l’ancien directeur de cabinet de Jean-Pierre Bemba sous 1+4 appelle le Chef de l’État et ses équipes à quitter la campagne électorale.

Lors de son meeting populaire à place de la poste à l’occasion de sa visite de travail à Lubumbashi, Félix Tshisekedi a annoncé ses intentions de briguer un deuxième mandat et appelé les lushois à le juger sur base de ses résultats.

« Le Président de la République devrait davantage avec ses équipes donner l’impression d’avoir quitté la campagne électorale , de ne pas en déclencher une trop précoce parce que les défis à gérer pour le peuple congolais sont immenses», a-t-il insisté.


24H.cd / MCP, via mediacongo.net
3499 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

le double | EFRMHPD - posté le 16.05.2021 à 20:43

Il y a encore des gens qui raisonnent normalement dans ce pays comme Sessanga,je soutiens sa manière de voir les choses. Félix n'a pas besoin de commencer précocement la campagne.Felix n'a qu'un seul adversaire en 2023 qui est son bilan...

Non 1
Oui 26
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
augu | 9Z75MF7 - posté le 16.05.2021 à 20:36

C mr se marsurbe bcp politiquement

Non 11
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 16.05.2021 à 19:10

@Benoît Kangoma, tu es encore à ce langage toi? Muyaka n'est pas moins une injure si cela en est une, que ne le soit le mot Muluba, à ce que d'aucuns peuvent conclure.

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 16.05.2021 à 19:07

@Benoît Kangoma, tu es encore à ce langage toi? Muyaka n'est pas moins une injure si cela en est une, que ne le soit le mit Muluba à ce que d'aucuns peuvent conclure.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 16.05.2021 à 18:40

Muyaka

Non 10
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 16.05.2021 à 18:23

(suite). Programme des 100 jours, l'école maternelle gratuite, syllabus à supprimer, code minier, voyages eecc Tous ces catastrophes vienent présenter trionphalement avec des débats bien orientés, non en fonction de l'intéret du pays et de les capacités du pays, mais en fonction anti Kabila, ou kabilie, ou FCC. Ainsi le pays n'avance pas, parceque la campagne électorale avait commencé après préstation de son serment. Donc , Sessanga a raison, mais nous le disons depuis longtemps, la campagne électorale pour l'occupation du pouvoir en clé pro occidental est là depuis, pas dans l'intéret primaire des masses populaires, mais des lobbystes.

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 16.05.2021 à 18:19

(suite). Aujourdh'ui le bilan est catastrophique sur tous les plans. Mais Tshilombo aujourdu'ui est convaincu d'avoir réalisé ou en voie de réaliser sa mission principale, cdà remettre le Congo entre les mains des lobbystes de l'Occident , dans la guerre éternelle entre Washington et Pékin. Justement, il entre déjà en campagne électorale, parceque dans sa convinction, et la convinction des certains congolais proccidenataux, battre le kabilisme, si seulement existait,est priorité des priorités, plus important de la misère du peuple, des souffrances du peuple. Ainsi la grande démagogie a sa place, dans cette législature. Programme des 100 jours, l'école maternelle gratuite,...

Non 3
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 16.05.2021 à 18:18

Une personne sans mémoire est obbliger à ne pas èvoluer. Dit ceci. L'UDPS a diabolisée Mobutu pendant des années, jusaqu'a rèduire le peuple au non travail, à la misère. Parlements dèbouts, marches étaient devenus un travail en templs plein. Meme musique sous les Kabila. A la passation de pouvoir, il a faire un discours élogieux sur Kabila, pou successivement il va à Washington déclaré, vouloir déboulonner la système Kabila. Depuis lors, il passe son temps avec son équipe des conseillers à la diabolosation continuent de kabila, par la destabilisation et occupation des institutions. Aujourdh'ui le bilan est catastrophique sut tous les plans. Tshilombo aujourdu'ui est...

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GHOST | QYMMORK - posté le 16.05.2021 à 17:32

SI SIMPLE.. À COMPRENDRE ? Katumbi et Bemba ont de facto decidés de soutenir le second mandat de Felix.. Tous ceux qui se fatiguent á ne pas comprendre que l´union entre Felix et Bemba/Katumbi aurait un impact sur le second mandat de Felix devraient comprendre que Sesanga ne fait qu´aider Felix á se concentrer sur le quotidien au lieu de se perdre dans le lointain futur...

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mpifpo | 4US7MTP - posté le 16.05.2021 à 17:27

Il y a encore des Congolais qui sont lucides? Sesanga que fais-tu encore dans cette union sucrée?

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukishi Muimpa | U5Y1E2U - posté le 16.05.2021 à 17:11

Je suis juste de regarder une vidéo de Moïse Katumbi en campagne électorale... La faute, c'est à Félix. C'est bien lui qui a déclenché cette campagne électorale précoce, et voilà maintenant c'est le tour de Moïse Katumbi

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo mon unique pays | 2RG113N - posté le 16.05.2021 à 16:14

Soyez pas naïfs, comme la campagne a commencé, chasse ouverte aux potentiels candidats, Matata et katumbi déjà dans le collimateur. Kamhere déjà recalé, bemba équation facile car à une seule inconnue. Objectif, main mise sur la loi électorale grâce à l'argent du trésor public et le bureau Mboso. Après sera le tour de la ceni qu'il faut à tout pris contrôler via les confessions religieuses.

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo mon unique pays | 2RG113N - posté le 16.05.2021 à 16:08

Sesanga tu ne comprends rien et tu te comprendras pas. La vision du chef c'est au fait ça sa vision. Sa vision c'est être sans vision. L'improvisation, le sensationnel, le populisme, voilà pourquoi il tombe dans les promesses fallacieuses. Son entourage de jouisseurs n'a pas l'intention bde lâcher. Mais crainte c'est le troisième mandat au cas où. Ceci ne peut être une surprise cher sesanga. Vous êtes mis en garde vous qui soutenez mordicus l'USN. Après avoir tout cautionné, vous êtes responsables de toutes les bavures. Mieux vaut tard que jamais, réveillez vous du sommeil, Kabila n'est plus là.

Non 8
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Affaire 500 jeeps : " je ne suis ni preneur ni souscripteur à cette opération ". (Delly Sesanga)

Politique ..,

Va-t-on vers un bras de fer confessions religieuses-Pouvoir?

Politique ..,

Assemblée nationale : « le rejet de la dépolitisation de la CENI réduit l’ampleur de la...

Politique ..,

«Élections de 2023 de plus en plus incertaines», alerte Sessanga

Politique ..,