mediacongo.net - Actualités - 17 mai 1997 - 17 mai 2021: 24 ans déjà depuis la chute du régime Mobutu



Retour Politique

17 mai 1997 - 17 mai 2021: 24 ans déjà depuis la chute du régime Mobutu

17 mai 1997 - 17 mai 2021: 24 ans déjà depuis la chute du régime Mobutu 2021-05-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/17-23/kabila_kadogo_21_0210.jpg -

En 7 mois de rébellion, Laurent-Désiré Kabila a balayé, d'un revers de la main, les 32 ans de dictature du maréchal Mobutu Sese Seko, terrassé par la maladie et secoué en même temps par une mobilisation interne de la population et de l'Opposition qui ne juraient que par son départ. "Il a catégoriquement refusé d'appliquer les conseils de Nelson Mandela pour une sortie honorable", relate Papa Paulin, 86 ans. Et bien, le 16 mai 1997, soit un jour avant sa chute, le " Grand Léopard " a quitté précipitamment la capitale, à bord de sa Limousine qu'accompagnaient une trentaine de véhicules. Direction, aéroport international de N'djili. Destination, Gbadolite.

Il a quitté Kinshasa pour ne plus jamais y revenir, après l’échec des négociations avec la rébellion, l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), dirigée par Laurent-Désiré Kabila.

Le 17 mai 2021, les Forces de l'AFDL ont pris possession de la ville de Kinshasa. "C'était la fête dans la capitale. La population a communié avec les libérateurs", se rappelle Papa Paulin. Le même jour,
Laurent-Désiré Kabila s'est autoproclamé, depuis la ville de Lubumbashi, nouveau Chef de l’Etat.

Les rebelles appelés « Kadogo », enfants soldats encadrés par l’armée rwandaise, avaient déjà quadrillé Kinshasa comme les autres villes du pays, mais avaient tout de même laissé décoller, la veille du 17 mai, l’avion de Mobutu.

Le Zaïre est devenu la République démocratique du Congo. L'hymne national, La Zaïroise, se transforme en Debout Congolais.

Mais bien avant sa chute, dès le 24 avril 1990, au bout de longues consultations populaires, Mobutu avait officiellement décrété la fin du monolithisme, ouvrant la porte au multipartisme avec plusieurs mouvements syndicaux.

Le processus était lent à se mettre en marche. La conférence nationale souveraine tenue de 1990 à 1992, ponctuée des manifestations violentes, a permis la mise sur pied d’une transition qui durera jusqu’au renversement du régime.

Il faut noter que les Rwandais n’étaient pas les seuls à soutenir l'AFDL. Les armées de l’Ouganda, du Burundi, de l’Angola et même plus tard, sur invitation de Laurent Kabila, du Zimbabwe, seront impliquées dans cette guerre avec des mercenaires érythréens, sud-africains et autres.

Le parapluie ne tiendra que pour peu de temps car, dès le 17 janvier 2001, M'zée Kabila est abattu dans son fauteuil par un de ses proches gardes du corps.

Il sera remplacé, quelques jours plus tard, par son fils Joseph Kabila, à l’époque chef d’Etat-major adjoint de l’armée congolaise et âgé à peine de 29 ans.

Ce dernier négociera avec les différentes factions rebelles qui avaient éclaté et formera un gouvernement dénommé 1+4, à savoir 1 président et 4 vice-présidents.

Les premières élections démocratiques sont organisées en 2006. Joseph Kabila les remporte.

24 ans après la chute de Mobutu,  des Congolais vivent dans une crise économique aiguë avec une dépréciation continue de leur monnaie.

La situation rappelle les dernières heures de Mobutu qui est pourtant mort le 7 septembre 1997 à Rabat, au Maroc, quatre mois après l’effondrement de son régime.

"Quand M'zée est arrivé, nous avons vu des signaux forts du changement. Il y avait de l'espoir. Mais après sa mort, nous sommes revenus à la case du départ, surtout à partir de premières élections de 2006", réagit Papa Odon Kibwila, 83 ans. Pour lui, " des efforts doivent être fournis par l'actuel régime pour redonner le  sourire au peuple congolais ".

" De 1997 à 2021, nous avons reculé de plusieurs pas. Les choses sont allées de mal en pis", conclut Maman Malou qui décrie la gestion de Joseph Kabila et celle de Félix Tshisekedi qu'elle juge "chaotique".

LM
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
2938 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 18.05.2021 à 12:25

Mkreel | ZHPEFNG - posté le 18.05.2021 à 11:55 si tu manqué a dire il faut se taire.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mkreel | ZHPEFNG - posté le 18.05.2021 à 11:55

Selon moi, le clan Kabila est l'origine des malheures du Congo Ils nous ont améné des militaires étrangers qui continuent à tuer à béni et ituri jusqu'aujourd'hui en se cachant derrières les adf et autres groupes armés. Il faut rappeler qu'au temps de mobutu, tous ces petits pays (Rwanda, Burundi,,Ouganda,Tanzanie) nous craignaient. Mais aujourd'hui ils sont devenus nos dominateurs. Le clan Kabila payera le mal subit par les congolais.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 17.05.2021 à 17:47

des incultes congolais tout les milliardaires congolais sont mobutistes ,posez vous la question a qui appartiennent tout les immeubles et villas de luxe a GOMBE, Macampagne, Binza ,Mont Fleury tout appartient au Mobutiste qui ont gouvernés la RDC quand ce pays était très riches et les devises laisser par les belges, montrer l'immeuble de Mzee en RDC tous vous avez vues les villas du maréchal Mobutu en France, Suisse, Belgique ,Portugal et comment les ngwandis jouer avec l'argent, dans quel état les Mobutistes avaient laisser la RDC ?

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dunya | A8XA4NT - posté le 17.05.2021 à 15:10

AFDL : Une révolution et une libération qui n'ont duré que le temps des bruits des bottes discordants de parades militaires des soldats venus de tout bord. Elles ont scellé le début des malheurs de nos compatriotes de l'Ituri et du Nord-Kivu. Plus jamais ça au pays de Lumumba. Plus jamais ça !

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MXK6R3N | MXK6R3N - posté le 17.05.2021 à 14:56

Oui, 24 ans déjà et plus de 24 ans de l'occupation étrangère alimentant les groupes armés de Tout genre pour déstabiliser et piller les richesses de la RD Congo.

Non 15
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : L'UE appelée à étendre ses sanctions contre les proches de Félix Tshisekedi trempés dans les actes de détournement et de corruption