mediacongo.net - Actualités - L'Inde lance un nouveau médicament pour le traitement du Covid-19, qui permettrait de réduire l'utilisation d'oxygène



Retour Santé

L'Inde lance un nouveau médicament pour le traitement du Covid-19, qui permettrait de réduire l'utilisation d'oxygène

L'Inde lance un nouveau médicament pour le traitement du Covid-19, qui permettrait de réduire l'utilisation d'oxygène 2021-05-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/17-23/covid_respirateur_21_0210.jpg -

L'Inde a commencé à distribuer lundi un médicament récemment mis au point pour traiter les symptômes du Covid-19 qui réduirait la dépendance des patients à l'oxygène et accélérerait leur rétablissement.
 
Le médicament, le 2-désoxy-D-glucose (2-DG), a été mis au point par un laboratoire de l'Organisation indienne de recherche et de développement de la défense (DRDO) et par la société pharmaceutique Dr Reddy's Laboratories, basée à Hyderabad. Le premier lot du médicament a été présenté par les ministres indiens de la Défense, Rajnath Singh, et de la Santé, Harsh Vardhan, dans la capitale indienne. Il sera d'abord utilisé dans les hôpitaux de la ville.

Doutes sur l'efficacité

Certains experts ont toutefois mis en doute l'efficacité du nouveau médicament, estimant que les essais cliniques des phases deux et trois n'avaient pas fourni suffisamment de preuves. Une variante du 2-DG a déjà été utilisée à titre expérimental pour traiter certaines souches de cancer mais n'a pas encore été approuvée à cette fin, a rappelé le biologiste moléculaire Rakesh Mishra.

Ce dernier, qui a participé au développement du nouveau médicament, a déclaré qu'il bloquait la capacité du virus à se multiplier dans certaines cellules et qu'un pourcentage significatif de patients participant aux essais pouvait être débarrassé de l'oxygène après avoir pris deux sachets.  La mise sur le marché de ce médicament intervient après des semaines de pénurie d'oxygène, dont les patients ont de plus en plus besoin en cette deuxième vague mortelle de la pandémie.

Des records de décès ont été signalés dans des villes du pays, dont Delhi, Bangalore et Panaji, la capitale de Goa, alors que les hôpitaux étaient à court d'oxygène et que les patients soignés à domicile devaient débourser le double ou le triple du prix pour des concentrateurs d'oxygène.


RTBF / MCP, via mediacongo.net
1176 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Inde: faux tests mais vrai scandale autour de la Khumb Mela, immense pèlerinage hindou

Religion ..,

Covid-19 : le variant Delta, dit « indien », circule de plus en plus dans plusieurs pays...

Santé ..,

Travail forcé, prostitution: en Inde, les orphelins du Covid sont la proie du trafic d'enfants

Monde ..,

L’Inde frappée par le puissant cyclone Yaas, au moins deux morts

Monde ..,