mediacongo.net - Actualités - Réformes électorales: démission du Président de la République 3 mois avant les élections s’il est candidat (Société Civile)



Retour Politique

Réformes électorales: démission du Président de la République 3 mois avant les élections s’il est candidat (Société Civile)

Réformes électorales: démission du Président de la République 3 mois avant les élections s’il est candidat (Société Civile) 2021-05-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/17-23/tshisekedidemi.jpg -

Dans le cadre des réformes électorales en discussion à l’Assemblée Nationale; la Société Civile du Sud-Kivu propose la démission du Président de la République 3 mois avant les élections, s’il est candidat à sa propre succession.

Elle l’a fait savoir lors d’un point de presse tenu ce jeudi 20 mai 2021 à Bukavu; à travers une Note de plaidoyer adressée au Président du Bureau de l’Assemblée Nationale.

Elle propose également la démission de tous les animateurs des institutions publiques candidats; dès la publication par la CENI de la liste définitive des candidats.

Ces propositions, selon la Société Civile, visent à corriger les multiples abus constatés dans la réalisation des cycles électoraux précédents; et de rétablir de l’équité et la justice dans le jeu démocratique en RDC.

«Beaucoup d’infractions liées aux élections n’ont pas fait objet de poursuite judiciaire; dans la mesure où certains compétiteurs jouissaient de privilège de juridiction lié à leur fonction. En plus, la lourdeur des chefs des parquets à poursuivre certains candidats ou leurs militants; qui se rendent coupable d’infractions avant, pendant et après la campagne électorale. Nous plaidons également pour la mise en place d’un corps des inspecteurs électoraux; qui devront renforcer les services de différents procureurs dans le processus électoral,» dit Adrien Zawadi, Président du Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu.

Pour ce qui est de la démission des membres d’institutions publiques s’ils sont candidats retenus sur la liste définitive; la Société Civile estime que l’équité électorale veut que tous les compétiteurs soient placés dans les mêmes conditions. L’objectif, selon elle, étant de mettre fin à des pratiques illégales; entre autre l’usage abusif des biens publics par les mandataires étatiques en compétition électorale; particulièrement pendant la période de la campagne.
«Mais pour le Président de la République, la démission s’explique aussi par le souci de garantir à la CENI toute son indépendance dans la prise de décision; en mettant fin à ses interférences. Le Président du sénat peut faire l’intérim du Président de la République en conformité avec la Constitution. Mais s’il est aussi candidat à un quelconque scrutin; l’intérim du Président de la République revient au Président de la Cour de Cassation à titre exceptionnel; car étant à la tête d’une haute juridiction du pays qui, non plus, n’est impliquée dans aucun traitement des contentieux électoraux,» dit la Société Civile du Sud-Kivu.


Media Congo Press/ La Prunelle info
5197 suivent la conversation
14 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Kiangebeni-Dilungani (Benjamin) | VEL41BN - posté le 22.05.2021 à 20:52

Comment ces gens peuvent être si médiocre,est-ce vous êtes des constitutionaliste ? Vous connaisez la notion du vide juridique ?Vous n'oubliez pas que cette proposition équivaut à la réforme constitutionnelle ou au réferendum.Allez suivre les Cours chez Notre Savant Prof.A.Mbata car il est le seul Professeur Noir avec des assistants Blancs en Afrique du Sud...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 20.05.2021 à 23:34

Si le président est candidat c’est le président du sénat et si ce dernier est aussi candidat c’est le président de cour de cassation qui assurera l’intérim du pouvoir . Le président de la cour de cassation a été nommé par le président de la république et il n’a jamais obtenu un quelconque mandat ni direct , ni indirect du peuple congolais. Sur le plan constitutionnel ça sera un compliqué mais il faut en débattre.

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 20.05.2021 à 22:58

vous croyez tout les corrompues placer a la tète du parlement et sénat vont valider la proposition ? eux ils ont fait allégeances contre des postes et des avantages du pouvoir, c'est pas avec cette majorité factice des corrompue que vous aurez ce genre de reforme

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Coup de balai | LL32WUT - posté le 20.05.2021 à 19:11

C'est une bonne idée,nous la soutenons.Ilfaut aussi annuler le poste de V/gouverneur et on reste avec le gouverneur seul et le gouvernement provinçial. Le suppléant pour les députés doit etre celui qui vient àprès en nombre de voix au lieu que ça soit un membre de famille de l'élu.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mkreel | ZHPEFNG - posté le 20.05.2021 à 19:05

Bonne idée mais il faut monter aussi des garde-fous pour que celui qui assume l'intérim ne puisse monter des mécanismes pour annuler les élections et s'éterniser au pouvoir. Attention, le pouvoir est sucré. C'est comme du miel qu'on aimerait garder le plus longtemps que possible.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lanceur d'alerte | WUSQ2J3 - posté le 20.05.2021 à 18:53

Très bonne proposition.Il faut aussi suprimer le poste de vice-gouverneur.Seul le Gouv pro reste avec 1 gouvernement provincial.Il faut aussi que le suppléant d'un député soit celui ki vient juste après (nombre de voix) au lieu d'un supléant familial ki n'a même pas battu campagne

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
madjic | JQVGLBZ - posté le 20.05.2021 à 18:45

bonne idee

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 20.05.2021 à 17:59

Ce sont des distractions: LA SEULE PREOCCUPATION ACTUELLE des congolais c 'est la peur que a TSHILOMBO de répliquer à KAGAME sur l'affront public et magistrale que KAGAME lui a infligé en niant les massacres des congolais par la soldatesque rwandaise et en qualifiant de "mal conçue " l 'état de siège proclamé par TSHILOMBO

Non 4
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 20.05.2021 à 17:55

sANS Détours, TSHILOMBO qualifie de "sorcier" tout congolais qui ne partage pas ses points de vue et s'agissant de KAGAME qui lui crache devant le monde une négation des massacres des congolais commis par KAGAME, on veut nous faire croire que TSHILOMBO "use de la diplomatie, "refuse la provocation" "murit la réplique" "se montre discret", MENSONGE:TSHILOMBO a peur que KAGAME ne lui rappelle son refus le 17 JANVIER 2019 d'accepter qu'avec ses 15PC,TSHILOMBO ait été désigné par KABILA pour le remplacer :PEUR DE KAGAME POINT BARRE

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 20.05.2021 à 17:51

Cette proposition est une recette de la constitution malgache. Pourquoi vouloir la transplanter au congo? Vous ne poussez pas loin votre raisonnement pour voir certaines choses. Par exemple, si le president de la cour de cassation qui assume l'interim meurt, demissione ou tombe dans l'incapacite'de gouverner, et que celui du senat est candidat a un scrutin. Qu'est ce qu'on fait dans ce cas? La meilleure chose a faire, c'est de suprimer l'alineat de Kabila qui stipule "qu'a la fin de son mandat, le President reste en fonction jusqu'a l'installation du President elu".

Non 18
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bulk | QO5YNPG - posté le 20.05.2021 à 17:44

C'est un bon projet mais les 3 mois de démission du President dent de la République va entrener une révision de la constitution. Il faut trouver des palliatifs.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 20.05.2021 à 15:55

C'est ce qui fait que TSHILOMBO cherche des touRnures biscornues et CONFUSES pour répondre à un AFFRONT PUBLIC DE KAGAME qui, magistrale et sans détours,de façon DIRCTE, très à l'aise ,qualifie en plus de '" de mal conçue "l'état de siège proclamé par TSHILOMBO "on se retrouvera avec les mêmes problèmes dans 5 ans" dixit le maitre KAGAME.

Non 8
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mpifpo | 4US7MTP - posté le 20.05.2021 à 15:49

bonne proposition.

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 20.05.2021 à 15:19

Très Très Très BONNE proposition qui permet à la fois à la CENI D'ÉVITER LES INTERFÉRENCES POLITIQUES ET DE CONSOLIDER SA CRÉDIBILITÉ au même moment!

Non 8
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa