mediacongo.net - Actualités - Covid-19 : l'Asie de l'Est frappée par une quatrième vague



Retour Monde

Covid-19 : l'Asie de l'Est frappée par une quatrième vague

Covid-19 : l'Asie de l'Est frappée par une quatrième vague 2021-05-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/17-23/vitenam_conf_21_210.jpg -

L'Asie de l'Est fait face à une quatrième vague de contamination au Covid-19, précipitée par le variant découvert en Inde. Les pays de la région, où la population est très peu vaccinée, redoutent de prendre du retard sur la réouverture de l'économie mondiale.

Après avoir traversé la pandémie de Covid-19 sans trop de dommages, la plupart des pays d'Asie de l'Est se retrouvent confrontés à une quatrième vague de contaminations précipitée par le variant indien, plus contagieux. Plusieurs nations qui semblaient même avoir étouffé l'épidémie en 2020 affrontent de nouveaux records d'infection.

Taïwan, qui avait vécu plus de 200 jours d'affilée sans enregistrer le moindre nouveau cas positif localement, a ainsi dû appeler, ce week-end, sa population à rester au maximum chez elle après avoir identifié une soudaine résurgence des infections depuis un hôtel utilisé pour la quarantaine des équipages des compagnies aériennes. Au cours des dernières 24 heures, 206 nouvelles contaminations ont été repérées dans ce pays de 23 millions d'habitants qui n'a recensé depuis janvier 2020 que 12 décès liés à la maladie.

Confinement brutal

Au Vietnam, où le coronavirus n'avait tué « que » 35 personnes en 18 mois, le pouvoir vient aussi de durcir les contrôles et les restrictions après un nouveau pic d'infections provoqué, notamment, par des passages illégaux sur la frontière avec le Cambodge, où la situation s'était rapidement dégradée en avril. Les autorités du petit royaume, qui dispose de ressources médicales très limitées, ont imposé dans plusieurs villes un confinement très brutal pour reprendre le contrôle de l'épidémie.

De fortes hausses du nombre de cas sont aussi constatées en Thaïlande, au Laos, en Malaisie et jusqu'à Singapour. Ce dimanche, la Cité-Etat a recensé 38 nouvelles infections sur son territoire, soit le pire bilan depuis plus d'un an. Pour mater l'épidémie, les autorités ont de nouveau interdit, au moins jusqu'à la mi-juin, les repas au restaurant, les rencontres de plus de deux personnes venant de foyers différents et ont limité de nouveau le nombre de passagers dans les taxis.

Campagnes de vaccination limitées

Si elle reste toujours très inférieure aux crises qu'ont connues les pays européens et les Etats-Unis, cette nouvelle vague intervient dans des pays très peu vaccinés. Handicapées par un accès limité aux doses de vaccin ou souvent peu poussées par leurs populations qui se sentaient plus épargnées, les capitales asiatiques n'ont mis en place que tardivement des campagnes de vaccination limitées. A Taiwan, seuls 0,4 % des habitants ont reçu deux doses. En Thaïlande, ce ratio atteint 1 % comme au Japon. Il est de 1,8 % en Corée du Sud et de 3 % en Indonésie.

Au Japon, la campagne vaccinale patine à l'approche des JO

Partout en Asie, les gouvernements promettent toutefois d'accélérer désormais le rythme pour éviter un drame humain et ne pas rater la réouverture des frontières et des économies, à laquelle se préparent plus activement qu'eux les pays d'Occident. S'inquiétant d'un retard de la région et de son impact sur les grands groupes, plusieurs Bourses asiatiques ont chuté ces derniers jours. Vendredi, l'indice Straits Times de Singapour a reculé de 2,2 %. Au fil de la semaine dernière, la Bourse de Taïwan a, elle, cédé près de 7 % quand le Nikkei 225 de Tokyo abandonnait, dans le même temps, 4,5 %.


Les Echos / MCP, via mediacongo.net
652 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde
AUTOUR DU SUJET

Les vaccins par voie nasale, un espoir pour limiter la transmission des virus

Santé ..,

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Santé ..,

Variants Alpha, Delta, Mu… L'apparition récurrente de nouvelles souches du virus du Covid-19...

Santé ..,

Il sera bientôt trop tard pour découvrir les origines biologiques du Covid-19

Santé ..,