mediacongo.net - Actualités - Union sacrée ou machine à broyer les transfuges du FCC



Retour Politique

Union sacrée ou machine à broyer les transfuges du FCC

Union sacrée ou machine à broyer les transfuges du FCC 2021-05-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/17-23/union_sacree_21_0222.jpg -

À la question de savoir combien de caciques du FCC enrôlés dans l’Union sacrée ont été valorisés, la réponse est sans appel. En dehors de quelques FCC tièdes comme Pius Mwabilu, Jean Lucien Busa et Julien Paluku qui ont réussi à conserver leurs strapontins au sein du gouvernement Sama Lukonde grâce notamment aux manœuvres dolosives de survivance politique dont Ils ont le secret, d’autres figures de proue n’ont que leurs yeux pour pleurer.

Les promesses de postes qui les ont déterminés à tourner le dos au FCC de Joseph Kabila s’évaporent chaque jour un peu plus. Comme on peut aisément s’en apercevoir, aucune entrée remarquée d’une ancienne figure de la »kabylie » n’a pu être signalée dans le gouvernement de l’Union sacrée de la nation post FCC-CACH. « L’astuce pour les décourager ou ne pas faire droit à leur poids politique a été simple.

On leur a chanté l’hymne du renouvellement de la classe politique pour qu’ils abandonnent leurs prétentions politiques légitimes. Non seulement l’Union Sacrée les a déplumés politiquement, mais aussi la plupart d’autorités morales venues du FCC ont vu leurs formations ou regroupements politiques totalement dévoyées par les laboratoires de l’Union sacrée qui sont parvenus à en émanciper à leurs dépens les élus », commente un chroniqueur politique des plus avisés de la place.

Démotivation dans l'air

On ne vend pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Pour la plupart des stratèges maison de l’Union sacrée de la nation, tout se passe comme si les transfuges du FCC ont définitivement perdu leur mordant et peuvent désormais être corvéables à souhait. C’est à se demander si vraiment quelqu’un dans le saint des saints de l’Union sacrée pense encore à toutes ces personnalités qui ont risqué leur dignité pour prêter main forte au président de la République dans un esprit républicain.

L’impression générale est qu’ils n’auront servi que de marche-pieds et de mauvais exemples de vagabondage politique dont d’aucuns se méfieraient déjà en haut lieu. Alors qu’ils ont déjà rompu le coordon ombilical avec le FCC, c’est comme si on leur demandait d’apporter des preuves supplémentaires de leur conversion au fatshisme. Entre temps les jours s’égrènent et 2023 tend déjà la main.

Selon certaines sources, dans les réunions de l’Union sacrée de la nation présidées par Bahati Lukwebo pour rédiger la charte ou discuter du partage des entreprises publiques et de postes diplomatiques, les anciens caciques du FCC ont été gentiment éconduits sous le prétexte fallacieux du report des réunions.

Au cours de sa dernière interview sur France 24 et RFI, Jean Pierre Bemba qui répondait à la question de savoir si Kabila appartient désormais au passé avait répondu : »je suis un exemple vivant. Un homme politique n’est jamais fini lorsqu’il est encore en vie ». En sacrifiant trop tôt ceux qui ont tout sacrifié pour lui, Fatshi ne serait-il pas entrain de grossir les rangs des mécontents pour 2023 ? À malin malin et demi, dit-on, il y a toujours un moment dans la vie politique où l’état de grâce d’essouffle et où l’on n’a besoin d’un plus petit que soi.

Tel un prophète, Joseph Kabila avait pourtant prévenu les siens au cours de la dernière grand-messe de Kingakati en des termes prémonitoires : »vous avez le contrôle de deux chambres du parlement. C’est ça le vrai pouvoir. Je sais que vous êtes courtisés matin, midi, soir avec des promesses. Mais ce ne sont que des promesses. N’abandonnez pas la proie pour l’ombre », avait-il déclaré. L’écho de cette parole doit encore retentir dans les mémoires de la plupart de transfuges du FCC désabusés qui, malheureusement, ne peuvent plus exiger plus de loyauté à leurs ouailles qu’ils n’ont pu en faire héroïquement preuve à un moment déterminant de leur carrière politique où leur fidélité a été mise à l’épreuve.

Vivement 2023 !


24H.cd / MCP, via mediacongo.net
3533 suivent la conversation
11 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 21.05.2021 à 23:28

(Suite) mais l'histoire est têtue. Aujourd'hui il y'a une sensation de fallite de Tshilombo et son USN. Ceux qui sont restés dans le FCC sont en train de savourer une certaine vengeance. Beaucoup des transfuges vont perdre leurs sièges de députation. Partout dans le monde, un mouvement,un parti peut avoir du succès au début. A' l'absence d'une élection immédiate tout nouveau parti connaît le déclin et l'USN a le déclin en poche. Donc un ex FCC qui va dans un autre échec de l'usn,il va présenter quoi à son électeur ?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 21.05.2021 à 23:18

Le problème est simple. Nous avons entendu dire "se prendre en charge " ce slogan chacun l'interprète de sa façon. Un créant le FCC, Kabila avait demandé à l'homme politique congolais de se prendre en charge. Cda défendre les acquis de la démocratie, en défendant constitutionnel, institutions et textes. N'oublions pas que Kabila est englophone, pays où on a certains respect des textes. L'homme politique congolais étant de cueillette, c'est l'immédiat qui compte. L'homme politique congolais a besoin d'un chef à qui croire. En plus au Congo il est facile de trahir,d'insulter Kabila et son FCC, le diable des tous nos mots, que etre contre Tshilombo, contre l'udps.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EXTINCTEUR A POUDRE | P5WZL6Y - posté le 21.05.2021 à 15:13

La politique est un monde de surprises malheureuses ou heureuses, FATSHI n'a pas encore totalement confiance aux transfuges de FCC, plus ces transfuges cherchent à prouver leur loyauté à FATSHI plus ils entrent dans le filet de ce dernier

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 21.05.2021 à 13:19

Pour les talibans, les journalistes sont corrompus, achete's par KATUMBI, les eleves qui avaient fait le sit-in etaient mannipule's par KATUMBI, maintenant le Kasai est vide c'est toujours KATUMBI qui les manipule kiekiekiekiekie

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ANONYMES | 35Q36KB - posté le 21.05.2021 à 12:29

UN SUJET SANS OBJET NI QUALIFICATIFS MOINS SANS SENS ,ECRIRE POUR N'AIT RIEN INFORMER.

Non 6
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 21.05.2021 à 12:19

Comme si vous ne saviez pas que Félix est une VÉRITABLE MACHINE À PROMESSES, qu'il ne JAMAIS PRÊT À RÉALISER! Il a même un DÉPÔT PLEIN DE PROMESSES... Maintenant qu'il sait que le FCC EST TOTALEMENT RÉDUIT AU SILENCE, Félix fait tranquillement ses affaires, en dormant sur SES DEUX ORÉILLES...

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 21.05.2021 à 12:13

Alors que nous avons toutes nos pensees a l'Est ou nos compatriotes meritent aussi respirer la paix, un journaliste de pacotille cherche a nous rabattre les oreilles avec les postes ministeriels que l'on doit donner aux transfuges du FCC comme si sans ces postes, ceux dont il parle ne pourraient jamais vivre. Pourquoi se cacher derriere des articles bidons sans valeur ni morale? Il faut prendre son courage et demander un gouvernement de 500 ministres, afin que tout le monde soit satisfait. Si tu es un nostalgique de l'epoque Kabila, tu dois savoir qu'il a deja fait son temps et il ne reviendra plus. Son epoque est revolue.

Non 12
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 21.05.2021 à 12:12

Mes excuses je n'étais pas en condition d'écrire correctement avant que les académiciens congolais me tombent dessus

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 21.05.2021 à 12:09

Papa fololo ivre de muscador ven Europe après avoir manger la semoule et le porc fumée , nous parlent encore de Kabila mais pas de résultats économiques et sociales que les congolais entendent, papa fololo de l'Europe ignore que les congolais en RDC y compris ceux de l'Udps désabusé qui sillonnent les ministères a gombe avec leurs CV sous la transpiration sans rien trouvé leur dernier soucis en ce moment c'est ce n'a pas fait ou fait Kabila, les mamans qui au marché des casse leurs Têtes pour acheter a manger vue le taux du dollars n'ont rien à faire de vos discours partisane impartiale de l'Europe ou vous vous profitez des allocations

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Papa Fololo | VNWZBF1 - posté le 21.05.2021 à 11:31

"24h.cd" dans ses œuvres. Allez dire à Kabila que durant son règne il n'a pas satisfait aussi tout le monde dans ses rangs. Au lieu de penser République, vous résumez tout aux maroquins et strapontins ministériels. Ceux qui en ont aujourd'hui les méritent aussi.

Non 9
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Marie-Ange Mushobekwa à l'UDPS: "Pourquoi critiquer les 18 ans de Kabila si c'est pour le copier...

Politique ..,

Loi Tshiani : probable rapprochement entre Katumbi et Kabila ?

Politique ..,

Le clan Kabila se meurt: « Il faut sauver le navire FCC », alerte Constant Mutamba

Politique ..,

Le FCC s'oppose à la loi Tshiani et la juge d'anticonstitutionnelle, discriminatoire et...

Politique ..,