mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : l’IGPNC met la main sur un groupe d’agents commis à la circulation qui extorquent les conducteurs



Retour Provinces

Kinshasa : l’IGPNC met la main sur un groupe d’agents commis à la circulation qui extorquent les conducteurs

Kinshasa : l’IGPNC met la main sur un groupe d’agents commis à la circulation qui extorquent les conducteurs 2021-06-04
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/06-juin/1-6/policiers_arretes_21_0.jpg -

Les conducteurs des différents véhicules ne se sentent plus en sécurité sur les artères de la capitale depuis que les agents commis à la circulation routière se sont reconvertis en bourreaux. Pas plus tard qu’en début de semaine, l’inspecteur général de la Police nationale congolaise (IGPNC), Raus Chalwe, par la population des extorsions qu’ils commettent, a effectué une descente sur terrain en vue de s’imprégner personnellement de la situation.

Les faits se déroulent au croisement des avenues Komoriko et Mondjiba, dans la commune de Kintambo, où l’inspecteur général a mis la main sur un groupe d'éléments de police des polices, avec certains biens extorqués, qui se sont demarqués dans l’arrestation abusive et extorsions. L’un deux, par ignorance de la personne où pour intimidation cela n’est pas précisé, est parvenu à braquer son arme sur l’inspecteur général, rapporte le compte Twitter de l’inspection.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes félicitent l’inspecteur général pour ce coup de filet.

Le démantèlement de ce réseau par l'inspecteur général de la police est une avancée très significative dans la quête de la sécurité routière. Cependant, en dehors de ce tronçon, d'autres cas similaires sont fréquents et n'ont pas encore été résolus.

Certaines personnes approchées par Media Congo Press (MCP) témoignent que "sur la route des Poids lourds à Kingabwa non loin de l'Office des routes, ces genres de pratique s'appliquent au vu de tous et ce, en toute quiétude", indiquent quelques habitants et passants de ce coin.

Par ailleurs, une opinion beaucoup plus favorable voit en ce démentelement un début de l'autorité de l'Etat sur les routes de Kinshasa.

C'est bien beau de mettre la main sur ce réseau, mais seule la continuité et suivi de cette lancée détermineront l'efficacité et la bonne volonté de l'autorité publique de mettre la population à l’abri des tracasseries.

Serge Maheme
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
1519 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : 3ème vague de covid-19 : 12 nouveaux de cas enregistrés au Kwilu
AUTOUR DU SUJET

Kalev Mutond demande au PG près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe de se dessaisir de son dossier

Société ..,

Grève des transporteurs de Transco, aucun bus dans les rues

Société ..,

Des jeunes se livrent à la consommation de liqueurs fortes dans les rues de Kinshasa

Société ..,

A Kinshasa, "la population vit entre les érosions"

Provinces ..,