mediacongo.net - Actualités - Assemblée Nationale : interpellation du ministre de la Recherche scientifique sur les défaillances de l’OVG



Retour Science & env.

Assemblée Nationale : interpellation du ministre de la Recherche scientifique sur les défaillances de l’OVG

Assemblée Nationale : interpellation du ministre de la Recherche scientifique sur les défaillances de l’OVG 2021-06-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/06-juin/07-13/mpanda_kabangu_jose_20_1.jpg -

José Mpanda, ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique

La veille de l’éruption volcanique de Goma du 22 mai 2021, la voix de l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG), était aphone.

Et pourtant cette institution est gérée par le ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique, José Mpanda, qui a entre autres missions de faire une observation préventive de l’activité volcanologique du Nyiragongo.

Vu cette négligence de la part du ministère de tutelle, ce dernier a été interpellé mercredi 9 juin 2021 par l’Assemblée nationale.

L’honorable Jean Baptiste Muhindo Kasekwa, auteur de l’interpellation, a relevé un faisceau d’indices (arrêt de la surveillance, tensions sociales non résolues, interruption des subvention extérieurs) qui concluent à la responsabilité du ministre de tutelle sur les conséquences évitables de ce drame humanitaire.

Face aux craintes et questionnements tendant à mettre en cause les ressources humaines et techniques de l’OVG, le ministre a apaisé les esprits en déclarant: « L’OVG dispose des ressources humaines, les capacités scientifiques, techniques et matérielles pour assumer sa mission consistant à gérer et surveiller les risques naturels liés au lac Kivu et au volcan Nyiragongo. Il est doté d’un personnel qualifié et des équipements performants et un système de surveillance en temps réel et d’une qualité jamais égalée dans la région, prouvée par tous les pays frontaliers »

A lui de justifier l’absence de prévision suite au caractère sournois de cette éruption qui a surpris tout le monde.

Quant à la surveillance du gaz méthane du lac Kivu, le ministre a soutenu que l’OVG dispose d’un bateau permettant l’enregistrement, l’analyse des données du lac.

Seules manquent à l’appel les ressources financières pour assurer son service. Des ressources que le ministre a sollicité auprès de l’autorité budgétaire afin que la ligne budgétaire du ministère de la recherche scientifique soit revue à la hausse et revêtue d’un caractère urgent.

D’autre part, le ministre a rejeté en bloc les allégations de détournement de salaires des agents d’autan plus qu’avec la bancarisation, l’agent est seul responsable de son salaire et que le salaire payé à l’OVG est conforme à ceux payés dans tous les autres instituts de recherche relevant du ministère.

Sur 351 agents, seuls 51 bénéficient du salaire de base et de la prime institutionnelle ; les 160 uniquement de la prime institutionnelle ; le reste soit 140 agents n’ont ni salaire ni prime, a révélé le ministre.

Sur les fonds alloués à cette institution de recherche, le ministre a reconnu que depuis 2016 l’OVG a bénéficié de $2,3 millions dons IDA, UE et Japon.

A lui de préciser que ces fonds sont gérés par les partenaires eux-mêmes et ont servi notamment à l’acquisition des équipements techniques pour la surveillance des activités volcaniques.

Face aux malversations avérées ayant été à la base de tensions sociales,il a reconnu avoir pris des décisions de réaménager le comité de gestion au mois de novembre 2020 et a promis de rester attentif pour sanctionner tout autre type de malversation.

En fin de compte, pour prévenir des risques permanents de volcans et du gaz du lac Kivu, le ministre a avoué que le gouvernement dispose d’une allocation budgétaire annuelle.

Pour l’année en cours, le Budget de l’OVG est de FC 1,7 milliards pour éponger les dépenses du personnel, de fonctionnement et d’investissement.

Une série des recommandations tendant à améliorer la qualité des services de l’OVG a été faite par les députés nationaux

Un groupe de 20 députés nationaux sous la supervision de l’honorable Rapporteur de l’Assemblée nationale Joseph Lembi Libula travail là dessus est va soumettre ces recommandations au bureau de l’assemblée nationale dans le 48h00.

E.M
Congo Synthèse / MCP, via mediacongo.net
256 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

Nyiragongo: accompagné de son épouse, Félix Tshisekedi est arrivé à Goma ce soir

Provinces ..,

Rutshuru: des inquiétudes après l’entrée d’une vingtaine de combattants Nyatura à Kibirizi

Provinces ..,

Nord-Kivu : Un engouement à l’aéroport de Goma dans l’attente de l'arrivée du président...

Provinces ..,

Nord-Kivu : « Guidon doit porter seul sa croix » (Désiré Ngabo)

Provinces ..,