Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Provinces

Kasaï oriental : un étudiant tué et quatre autres grièvement blessés dans une manifestation à l’ISTM Mbuji-Mayi

2021-06-14
14.06.2021
2021-06-14
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/06-juin/14-20/manif_21_02145.png -

Un étudiant tué et quatre autres grièvement blessés par balles, c'est le bilan d'une manifestation survenue dans l'avant-midi de ce lundi 14 juin 2021 sur le campus de l’Institut supérieur des techniques médicales, ISTM Mbuji-Mayi.

Selon les sources recoupées sur place, les étudiants en colère ont manifesté pour réclamer la reprise des examens suspendus depuis le vendredi 11 juin 2021 suite à la grève des enseignants. Ces derniers réclament l'argent de la surveillance des épreuves non payé.

Les mêmes sources précisent que les éléments de la police ont été déployés pour disperser les manifestants qui lançaient des projectiles sur leur campus. Au cours des échauffourées, la police a fait recours aux tirs de sommation et usé du gaz lacrymogène pour disperser les étudiants. Une balle a atteint la tête un finaliste de 3ème graduat qui a succombé sur le champ, quatre autres sont grièvement blessés.

La dépouille du défunt a été conduit à la morgue de l'hôpital général de référence Bonzola tandis que les blessés ont été urgemment acheminés dans les structures les plus proches pour la prise en charge.

 
Il sied de rappeler que les enseignants de l’ISTM ont séché la session pour dénoncer les primes que leur verse le comité de gestion dont les montants varient entre 1500fc et 6500fc.

JM Mpandanjila
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 2 commentaires
8582 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Toyo toyo @BBPCU3K   Message  - Publié le 14.06.2021 à 15:58
Les exécuteurs d'ordre mal donné doivent subir la rigueur de la loi. cette pratique ignoble a été lamentablement déplorer même condamne à l'époque de Kabila. Maintenant que c'est fatshi qu'en dites-vous?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
la perspicacité @5LBBWWK   Message  - Publié le 14.06.2021 à 15:10
le sang de cet etudiant est sur la tete de qui!? chers Talibans? repondez comme a l'epoque de JKK

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Dégradation de la route Mongata-Bandundu : "Il est anormal que le chef-lieu d’une province des intellectuels, soit sans route d’accès" A. Kabuya
left
Article précédent A. Kabuya à Bandundu : "La police n'exécute que les ordres qui émanent de la hiérarchie, que personne ne vous instrumentalise"

Les plus commentés

Société Justice : Constant Mutamba annonce l'ouverture, ce mercredi, d'un procès public contre Corneille Nangaa et ses complices

23.07.2024, 11 commentaires

Société Judith Suminwa aux membres du gouvernement : « Nous devons bannir l’exposition d’une vie ostentatoire, d’un luxe isolent »

22.07.2024, 10 commentaires

Religion « Désormais aucune association confessionnelle ne peut s’installer dans un rayon de 500 mètres par rapport à une autre », ( Constant Mutamba)

21.07.2024, 7 commentaires

Politique Agression rwandaise : Vital Kamerhe obtient les assurances de l'Union européenne pour le retour de la paix dans l'Est de la RDC

20.07.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance