mediacongo.net - Actualités - Tshisekedi aux élèves de Beni: «Je n’étais même pas au courant de toute cette violence»



Retour Provinces

Tshisekedi aux élèves de Beni: «Je n’étais même pas au courant de toute cette violence»

Tshisekedi aux élèves de Beni: «Je n’étais même pas au courant de toute cette violence» 2021-06-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/06-juin/14-20/Eleves-Beni.jpg -

Le Président de la République Félix Tshisekedi a révélé ce jeudi 17 juin 2021 aux élèves de Beni, qu’il n’était pas au courant des violences exercées contre eux, lors de la répression de leur manifestation fin avril dernier, par l’Armée et la Police.

Le Chef de l’Etat a, au nom de ceux qui ont commis ces violences, demandé pardon à ces élèves et écoliers de Beni.

«Je vais vraiment vous demander pardon, au nom de ceux qui vous ont fait autant de mal. Vraiment pardon du fond du cœur. Je n’étais même pas eu courant de toute cette violence exercée sur des enfants,» a dit Félix Tshisekedi.

Le Président Tshisekedi a rassuré ces enfants qu’il croyait qu’ils sont manipulés par les adultes, mais il comprend désormais qu’ils ne sont pas manipulés.

«Je n’ai jamais entendu cette version-là. C’est votre souffrance vous la vivez, vous les élèves. Et nous n’avons pas le droit de vous regarder comme ça sans rien faire. Donc dites à vos camarades : le président a entendu vos pleurs. Et je sais que la principale de vos revendications, c’est la sécurité, j’ai vous ai dit ce qu’on va faire pour la sécurité. L’autre c’est les conditions d’études, même pour vos camarades qui ont perdu leurs parents, et qui ne savent plus aller à l’école. J’ai compris et la réponse sera la gratuité de l’enseignement que nous sommes déterminés à mettre en place. Ça marchera…» a-t-il dit.

Le Président de la République a indiqué qu’il faudra ouvrir une enquête pour sanctionner tous ceux qui ont mis leurs mains sur ces enfants.

Pour rappel, fin avril dernier, plusieurs centaines d’élèves de Beni avaient campés pendant plus d’une semaine à la Mairie de Béni, pour réclamer la présence du Président de la République à Beni. Leur sit-in avait été violemment réprimé par les FARDC et la Police le 30 avril, faisant au moins 13 élèves et écoliers blessés, dont certains grièvement.

Roger Kambale, depuis Beni
MEDIA CONGO PRESS /La Prunelle
480 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

BKM | HZMRSW1 - posté le 18.06.2021 à 17:01

@Zemira, Si le chef sanction son informateur tu pense qu'il viendra te le dire?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zemira | M3T2BRA - posté le 18.06.2021 à 14:36

@BKM Et que fait un vrai chef lorsqu'il se rend compte que ses services n'ont lui pas donné la bonne information ? Surtout, concernant les enfants ? Je l'ai toujours appris à mes milliers des collaborateurs : UN CHEF N'EST PAS UN BON CHEF PARCE QU'IL EST GROS.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BKM | HZMRSW1 - posté le 18.06.2021 à 12:30

zemira | M3T2BRA - posté le 18.06.2021 à 10:19, parle trop pour ne rien dire. Il a bien parler de version. C'est à dire que le chef de l’État était au courant de la situation mais selon la version lui rapporter par ses proches. Mais à féliciter le déplacement du Chef pour s’enquérir de la situation.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zemira | M3T2BRA - posté le 18.06.2021 à 10:19

Vraiment un aveu criminel de la part d'un irresponsable au sommet de l'Etat. Il ignorait cette violence parce qu'il savait que les pauvres gosses étaient manipulés politiquement. Un commandant suprême qui va ouvrir une enquête pour sanctionner les auteurs de la répression. Donc, il ne maitrise pas la structure de la PNC et des FARDC dans cette ville. Dommage pour la RDC d'avoir un somnambule à sa tête. A quoi a abouti l'enquête de l'UDPS sur la corruption de ses 12 députés provinciaux de Kinshasa qui lui avait fait perdre 3 sénateurs ?

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Kikwit : les enseignants de l'EPST regrettent les 13 mois de pécule proposés par le gouvernement pour les futurs retraités