mediacongo.net - Actualités - Tshopo : la Cour constitutionnelle déclare recevable et non-fondée la requête du gouverneur déchu de la Tshopo



Retour Provinces

Tshopo : la Cour constitutionnelle déclare recevable et non-fondée la requête du gouverneur déchu de la Tshopo

Tshopo : la Cour constitutionnelle déclare recevable et non-fondée la requête du gouverneur déchu de la Tshopo 2021-06-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/06-juin/14-20/walle_lufungula_louis_marie_gouverneur_tshopo.jpg -

Louis-Marie Walle Lufungula, ex-Gouverneur de la Tshopo

La Cour constitutionnelle siégeant en matière de contrôle de constitutionnalité, d’interprétation et de rectification d’erreurs matériels a rejeté, ce vendredi 18 juin 2021, les deux requêtes introduites par le gouverneur déchu de la province de la Tshopo, Louis-Marie Walle Lufungula, en inconstitutionnalité de la décision du 15 avril 2021 de l'Assemblée provinciale de la Tshopo, relative à la motion de censure contre le gouvernement provincial.

Dans ses arrêts rendus publics, la Cour constitutionnelle s'est déclarée incompétente à statuer sur la requête en inconstitutionnalité de la procédure relative à la motion de censure du 12 avril 2021 votée contre le gouvernement provincial de la Tshopo.

Dans son deuxième arrêt statuant sur le RC 1538, la Haute Cour juge recevable mais non-fondée la requête en inconstitutionnalité de la décision du 15 Avril 2021 de l’assemblée provinciale de la Tshopo relative à la motion de censure contre le gouvernement provincial de la tshopo.

Signalons que ces arrêts de la cour mettent fin aux polémiques et suspens autour de la question relative à la motion de censure contre le gouvernement provincial. Ce qui donne la voie à l'organisation de nouvelles élections du gouverneur et vice-gouverneur.

Il sied de rappeler que le gouverneur déchu Walle Lufungula et son gouvernement ont été destitués le 16 avril dernier par l'Assemblée provinciale lors d'une séance plénière sur une deuxième motion de censure signée par 14 élus sur les 28 députés de la province de Tshopo

Absent à cette séance où il était attendu pour répondre aux accusations contenues dans la motion, le gouverneur Walle Lufungula, à travers une lettre adressée au bureau de cette assemblée, avait invité les députés à la sagesse afin d’éviter une énième humiliation.

Dans la motion de censure, les députés provinciaux dénonçaient l’incompétence avérée du gouvernement provincial à exécuter le programme du gouvernement.

Après le vote de cette motion, il avait saisi la Cour constitutionnelle pour inconstitutionnalité et illégalité. Il attendait la décision de la Haute cour.

Fidèle Mamba (Correspondant à Kisangani)
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
463 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Kasaï oriental : plusieurs paroisses, grottes et sanctuaires mariaux profanés à Mbuji-Mayi
AUTOUR DU SUJET

Tshopo : plus de 30 nouveaux médecins réclament leurs lettres de mise en service auprès du...

Provinces ..,

Tshopo : la proposition de loi sur la dot de Daniel Mbau contestée par la population à Kisangani

Provinces ..,

Tshopo : promesse ferme de la relance des sites agricoles Isea-Bengamisa et Yangambi (ministre de...

Provinces ..,

Tshopo : la société civile Forces vives décrie l’insécurité grandissante dans certains...

Provinces ..,