mediacongo.net - Actualités - Sicomines SA s’oppose à un rapport d’AFREWATCH basé sur une source à la fois limitée et non vérifiée



Retour Economie

Sicomines SA s’oppose à un rapport d’AFREWATCH basé sur une source à la fois limitée et non vérifiée

Sicomines SA s’oppose à un rapport d’AFREWATCH basé sur une source à la fois limitée et non vérifiée 2021-06-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/06-juin/14-20/siciomineslualaba.jpg -

Les responsables de Sicomines SA fustigent le comportement d’AFREWATCH et invitent le Bureau de Coordination et de Suivi du Programme sino-congolais (BCSPSC) d’entamer des actions nécessaires pour rétablir la justice.
Dans une correspondance, Sicomines s’oppose à la démarche d’AFREWATCH qui, selon elle, a publié un rapport sur base d’une source limitée et non vérifiée.

Sicomines SA reconnaît en effet avoir reçu une demande d’information de la part d’AFREWATCH en date du 9 juin 2021. Mais grande est sa surprise de voir qu’un rapport a été publié au lendemain sans qu’elle ait pu mettre à sa disposition des informations fiables.

«Malgré les explications et les informations données sur place par les agents de la Sicomines SA dans la conférence de presse et surtout la reconnaissance d’insuffisance, et d’une source limitée et non vérifiée des informations sur base de laquelle le rapport a été rédigé, vous avez insisté pour le publier», fustige la Sicomines.

De ce fait, cette entreprise minière estime que ce rapport fait montre d’un manque de crédibilité et que la conclusion est erronée et sans fondement.

«La responsabilité de toute conséquence de tromper l’opinion publique et d’entacher la coopération entre la RDC et la Chine doit être assumée de votre part», peut-on lire dans la correspondance.

Par conséquent, la Sicomines invite le Bureau de Coordination et de Suivi du Programme sino-congolais, service officiel du Gouvernement chargé de ce projet à initier des actions nécessaires et réagir contre cette réalisation intentionnellement trompeuse.

Pour rappel, Sicomines SA est une joint-venture minière à capitaux mixtes sino-congolais établie conformément au « mode de coopération globale portant sur les ressources, les fonds et la croissance économique ».

C’est aussi une entreprise minière dont les activités cristallisent les politiques de l’Etat et du Gouvernement de la République Démocratique du Congo, dans la perspective de promouvoir la construction des infrastructures du pays et d’augmenter le niveau de vie du peuple congolais, en plein essor.

Basée à Lubumbashi, Sicomines SA a été créée conjointement par le Consortium d’Entreprises Chinoises composé de la CREC et de la Sinohydro ainsi que la Gécamines désigné par la RDC, celui-là dans le contexte d’exécuter activement la stratégie nationale de « sortir» et d’investir et exploiter les ressources minières à l’étranger et celui-ci dans le cadre de « ressources naturelles contre infrastructures».

Sicomines est une société minière internationale, avec un capital social évalué à 100 millions de dollars américains.

Actuellement, la CREC détient 41,72% des actions de la Sicomines, la Sinohydro 25,28%, Zhejiang Huayou 1% et la partie congolaise 32%.


zoom éco/ MCP, via mediacongo.net
698 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mwalimu | 2PIM3JB - posté le 22.06.2021 à 20:42

CES CHINOIS SE CROIENT MALINS. LEURS PRETENDUS CONTRATS DE MINES CONTRE FINANCEMENT D'INFRASTRUCTURES SOUS LEUR PARTENAIRE MAFIEUX JO KABILA ET SA BANDE PPRD N'ETAIENT QUE PARAPLUIE POUR PILLER NOS RESOURCES MINIERES. DANS TOUTES CES MAGOUILLES, ON DECELE LA MAIN CACHEE DU "PLANTON KABILISSIME" ALBERT YUMA, AUTEUR DE CES CONTRATS LEONINS ET AUJOURD'HUI PRETENDU-NATIONALISTE ECONOMIQUE POUR LES NAIFS. QU'ATTEND LA JUSTICE POUR VITE COFFRER CE MEC A MAKALA?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwalimu | 2PIM3JB - posté le 22.06.2021 à 20:37

CES CHINOIS SE CROIENT MALINS. LEURS PRETENDUS CONTRATS DE MINES CONTRE FINANCEMENT D'INFRASTRUCTURES SOUS LEUR PARTENAIRE MAFIEUX JO KABILA ET SA BANDE PPRD N'ETAIENT QUE PARAPLUIE POUR PILLER !

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ANONYME | WSR79DE - posté le 22.06.2021 à 10:06

Qui ne vous connait pas vous les chinois ? Plus voleur et plus roublard qu'un chinois, tu meurs !!!!!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement