mediacongo.net - Actualités - Covid-19 : quelques milliers de manifestants réclament des vaccins en Afrique du Sud



Retour Afrique

Covid-19 : quelques milliers de manifestants réclament des vaccins en Afrique du Sud

Covid-19 : quelques milliers de manifestants réclament des vaccins en Afrique du Sud 2021-06-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/06-juin/21-27/afrique_du_sud_manif_21_0.jpg -

Quelques milliers de Sud-Africains ont manifesté ce vendredi 25 juin 2021 à Pretoria à l'appel du parti d'opposition Economic Freedom Fighters (EFF) pour réclamer l'accélération des vaccinations contre le Covid-19, alors que le pays est frappé par une 3e vague de pandémie.

Comme le reste du continent, l'Afrique du Sud est en retard par rapport au reste du monde dans la vaccination de sa population. Seulement 2,5 millions d'habitants sur 59 millions ont reçu une dose à ce jour, principalement des personnes âgées et des soignants.

Le pays a recensé près d'1,9 million de cas, pour 59.400 décès.

Le long cortège pavoisé de rouge, couleur du parti radical, s'est dirigé vers le siège de l'agence du médicament dans la capitale, pour réclamer l'accélération de la vaccination afin de permettre à tous les Sud-Africains de retourner au travail et relancer l'économie.

"Notre demande est simple: donnez des vaccins à nos concitoyens, nous voulons ouvrir notre économie", a déclaré Julius Malema, le leader de l'EFF, devant plus de 2.500 partisans.

Les manifestants ont réclamé l'approbation d'un plus grand nombre de vaccins et un processus d'autorisation plus rapide. Jusqu'à présent, l'Afrique du Sud a administré essentiellement des vaccins des laboratoires américains Johnson & Johnson et Pfizer.

L'EFF fait pression pour que les vaccins chinois et russe soient aussi autorisés. Le parti a menacé d'organiser un sit-in au domicile de la directrice de l'Agence du médicament si celle-ci n'approuvait pas leur utilisation dans les sept jours.

La manifestation a été critiquée notamment sur les réseaux sociaux comme étant potentiellement un vecteur de propagation du virus.

L'Agence du médicament a annoncé mercredi lancer l'examen du vaccin chinois Sinopharm afin de déterminer son efficacité.


AFP / Africanews / MCP, via mediacongo.net
739 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Afrique du Sud: des dizaines de manchots du Cap tués par des abeilles
AUTOUR DU SUJET

OMS : baisse du nombre de cas de Covid-19 en Afrique

Afrique ..,

Coronavirus: 250.380 doses de vaccin Pfizer sont arrivées en RDC pour renforcer la vaccination

Santé ..,

Covid-19 : 250.000 doses de Pfizer bioNtech à Kinshasa, un don des États-Unis à la RDC

Santé ..,

Covid-19 : "On pourrait avoir une quatrième vague vers le mois d'octobre", Muyembe

Santé ..,