mediacongo.net - Actualités - Covid-19 : Félix Kabange dénonce la violation de certaines mesures barrières par les autorités politiques



Retour Santé

Covid-19 : Félix Kabange dénonce la violation de certaines mesures barrières par les autorités politiques

Covid-19 : Félix Kabange dénonce la violation de certaines mesures barrières par les autorités politiques 2021-07-06
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/07-juillet/05-11/Covid-19-Felix-Kabange-denonce.jpg -

L’ancien ministre de la santé, Félix Kabange Numbi monte au créneau et dénonce le non respect des dernières mesures barrières édictées dans le chef des autorités politiques qui sont sensées servir d’exemple.

« Vous allez vous rappeler que au moment où on renforçait les mesures, j’ai intervenu dans le médias pour demander à ce que le gouvernement prenne des mesures qu’il est capable de faire observer. Vous allez vous rendre compte que toutes les mesures ne sont pas observées en commençant par le couvre feu, le président de la République a même annoncé qu’il y aura des renforcement par l’armée, nous avons vu les trois premiers jours juste après tout a changé, mais aujourd’hui c’est la même chose. » A-t-il dénoncé.

Pour cet ancien ministre de la santé , les autorités qui doivent êtres des modèles sont les premières personnes à violer certaines mesures telle que celle qui interdit l’organisation des fête et des obsèques.

« Nous allons dans les fêtes on ne refuse pas on peut autoriser les fêtes mais dans le respect total des mesures mais malheureusement d’un côté on refuse aux gens de se ressembler à plus de 20 mais de l’autre côté ceux qui sont au pouvoir font des grandes manifestations festives où aucune mesure barrière n’est respectée et ça passe dans les réseaux sociaux. Il y a aussi les levées de corps de morgue. À Kinshasa, quand il s’agit d’un VIP, on autorise à ce que les gens viennent en masse mais quand il s’agit des autres c’est 20 personnes.» A-t-il ajouté .

A l’en croire, ce non respect des mesures par ceux qui sont obligés de les fair appliquer fait que le reste de la population n’observe rien et le pays court un grand danger.

Félix Kabange invite de ce fait les autorités politiques à tous les niveaux à servir réellement d’exemple pour que ces gestes soient respectés par le reste de la population afin de faire face à la troisième vague qui est plus meurtrière que les deux premières .

 


Congo Politis / MCP, via mediacongo.net
2081 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

PROGRES | BLAWNKA - posté le 06.07.2021 à 13:53

Tous les rassemblements de l'UDPS se font a proximité des sous-commissariat de la Police. Pas moins de 20personnes. Je defie quiconque me pourrait me contredire. Pourquoi chercher qu'on vous respecte (outrage) si vous ne savez pas vous faire respecter !!!

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JEJE | EK2FRW2 - posté le 06.07.2021 à 11:33

Quand il y a des désordonnés au pouvoir, ça donne ça. Ils n'ont que les voyages, les fêtes, les deuils et les injures dans leurs grosses têtes. Le pays va très très très mal.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 06.07.2021 à 10:58

on refuse aux gens de se ressembler à plus de 20 mais de l’autre côté ceux qui sont au pouvoir font des grandes manifestations festives où aucune mesure barrière n’est respectée et ça passe dans les réseaux sociaux. Il y a aussi les levées de corps de morgue. À Kinshasa, quand il s’agit d’un VIP, on autorise à ce que les gens viennent en masse mais quand il s’agit des autres c’est 20 personnes.cela signifie Etat de MBWA la justice a deux vitesse!

Non 5
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Drépanocytose : la jeunesse protestante de Kinshasa encourage le dépistage avant le mariage
AUTOUR DU SUJET

Les vaccins par voie nasale, un espoir pour limiter la transmission des virus

Santé ..,

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Santé ..,

Variants Alpha, Delta, Mu… L'apparition récurrente de nouvelles souches du virus du Covid-19...

Santé ..,

Il sera bientôt trop tard pour découvrir les origines biologiques du Covid-19

Santé ..,