mediacongo.net - Actualités - France : record de vaccinations contre le Covid-19 après les annonces de Macron



Retour Monde

France : record de vaccinations contre le Covid-19 après les annonces de Macron

France : record de vaccinations contre le Covid-19 après les annonces de Macron 2021-07-14
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/07-juillet/12-18/france_campagne_vaccination_covid_19.jpg -

Les Français se sont rués sur les centres de vaccination après les annonces d'Emmanuel Macron instaurant des restrictions pour les personnes non-vaccinées. La barre des 790 000 injections quotidiennes a été franchie mardi 13 juillet 2021 et plus de 2 millions de rendez-vous ont été pris.

Le record de vaccination journalière en France contre le Covid-19 a été battu avec 792 339 injections comptabilisées à 18 h, mardi 13 juillet, a annoncé le Premier ministre, Jean Castex.

Dans le détail, 269 776 premières doses ont été administrées mardi, selon les services de Jean Castex, au lendemain des annonces d'Emmanuel Macron pour accélérer la campagne.

Ces chiffres seront ensuite consolidés en y ajoutant les injections réalisées au-delà de 18 h, ce qui permettra aisément de dépasser la barre des 800 000 injections.

Au total depuis le début de la campagne, 36 213 362 personnes (soit 53,7 % de la population totale) ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19. Et 28 438 478 ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 42,2 % de la population totale), a enfin indiqué la Direction générale de la santé.

2,24 millions de rendez-vous pris en moins de 48 heures

Selon un pointage communiqué par Doctolib mercredi matin, 2,24 millions de personnes ont pris rendez-vous depuis les annonces d'Emmanuel Macron lundi soir.

Mardi, le patron de la plateforme de prise de rendez-vous médicaux, Stanislas Niox-Chateau, avait estimé sur BFMTV que la campagne de vaccination allait "monter vite à quatre, cinq millions d'injections par semaine", du fait des mesures prises par le gouvernement.

Le président français dans son allocution lundi a annoncé l'obligation de la vaccination des soignants et assimilés, et a décidé d'un pass sanitaire étendu à la plupart des lieux publics pour contrecarrer le variant Delta.

Bars, restaurants, centres commerciaux et transports (sauf le transport local) seront soumis à ce pass (vaccination, test négatif, certificat de rétablissement) début août, ainsi que les lieux culturels comme les cinémas dès le 21 juillet.

Le gouvernement va toutefois mettre en place des dérogations pour les 12-17 ans, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran, mardi soir sur France 2. Ils auront jusqu'au 30 août avant de devoir présenter le pass sanitaire. Une mesure qui vise à "ne pas gâcher les vacances des familles". Les salariés des établissements qui reçoivent du public bénéficieront eux aussi d'une tolérance jusqu'à cette même date.

Autre changement annoncé : la vaccination sera reconnue comme complète en France, dans le cadre du pass sanitaire, une semaine après l'injection de la 2e dose, et non plus deux.

Comme l'ont réclamé de nombreux experts et responsables politiques, la vaccination deviendra obligatoire pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux et maisons de retraite, les professionnels et bénévoles auprès des personnes âgées, y compris à domicile, ainsi que les pompiers ou les ambulanciers. Mais pas pour les policiers et les gendarmes. Elles auront jusqu'au 15 septembre pour le faire, sous peine de "sanctions" pouvant aller de la suspension du contrat de travail, à la mise à pied, voire à un licenciement.

La progression du variant Delta s'accélère en France

Le gouvernement s'inquiète de la progression du variant Delta, deux fois plus contagieux, alors que le nombre de cas positifs a bondi à près de 7 000 mardi soir, un niveau plus vu depuis le début juin. Ce chiffre pourrait flamber à 35 000 nouvelles contaminations début août en l'absence d'efforts pour limiter la circulation du virus, selon une récente modélisation de l'Institut Pasteur.

Quant au taux d'incidence du virus (nombre de personnes testées positives sur 100 000 habitants), il a déjà plus que doublé entre la fin juin et actuellement, à 37,4 (contre 15 pour 100 000).


AFP / France 24 / MCP, via mediacongo.net
934 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde
AUTOUR DU SUJET

Points forts et limites des vaccins à ARN

Santé ..,

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Santé ..,

Inde : l'OMS craint l'apparition du virus mortel Nipah

Santé ..,

Coronavirus au Royaume-Uni : Pourquoi le gouvernement britannique a-t-il renoncé au pass...

Santé ..,